La ministre déléguée à la Jeunesse a représenté le Gabon à la première édition de la Plateforme de la jeunesse arabe et africaine, organisée du 16 au 18 mars à Assouan, en Egypte. A cette rencontre ayant regroupé 1 500 jeunes, Hajar Olivia Nguema Obiang était accompagnée de deux jeunes gabonaises.

Des membres de la délégation gabonaise en Egypte, dont Hajar Olivia Nguema (2e en partant de la droite). © D.R.

 

Du 16 au 18 mars dernier, environ 1500 jeunes venus des pays arabes et africains se sont retrouvés à Assouan, pour la première édition de la Plateforme de la jeunesse arabe et africaine organisée sous le thème «le Forum mondial de la jeunesse… Nouveaux horizons». Le Gabon a été représenté au cours de cette rencontre par Hajar Olivia Nguema Obiang, la ministre déléguée à la Jeunesse. Deux autres jeunes gabonaises y ont pris part. Il s’agit de Laetitia Bissielou Onanga et Sharon Okomi, respectivement stagiaire au ministère de la Santé et présidente-fondatrice de l’ONG Internationale jeunesse africaine contre la corruption et pour la transparence.

Hajar Olivia Nguema Obiang, en Egypte. © D.R.

Proposée par le président égyptien Al-Sissi, lors de la session de clôture de la seconde édition du Forum mondial de la jeunesse de Charm-El-Cheikh, en novembre 2018, cette Plateforme visait à permettre aux jeunes d’échanger, entre autres, sur l’avenir de la recherche scientifique et des soins de santé, ainsi que sur l’impact des technologies avancées et des innovations sur l’Afrique et le monde arabe.

Au ministère de la Jeunesse, cette première rencontre du genre a été perçue comme «la matérialisation d’une vision pleine de promesses d’intégration entre le continent africain et le monde arabe», qui trouvent ainsi un lieu où échanger leurs points de vue et leurs différentes expériences dans divers domaines. Aussi,  Hajar Olivia Nguema Obiang n’a-t-elle pas manqué l’occasion de mettre à profit ce rendez-vous en ayant des entretiens avec ses homologues nigérians, camerounais, burundais et tchadien. Il s’est agi pour la ministre déléguée de discuter avec ses pairs du «rôle crucial de la jeunesse africaine» face aux défis du moment.

«Au cours de nos échanges, nous avons souligné l’urgence d’agir de façon concrète dans la mise en œuvre de stratégies jeunesse pertinentes et dans la mobilisation des ressources financières», rapporte le membre du gouvernement. Cette rencontre, assure-t-elle «a conduit à plusieurs orientations qui pourraient permettre au Gabon de prendre des mesures visant à améliorer le quotidien des jeunes, car les jeunes ont davantage besoin d’actions concrètes et urgentes».

En marge de la Plateforme, Hajar Olivia Nguema Obiang a rencontré les personnels diplomatiques en service à l’ambassade du Gabon en Egypte.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW