Jusqu’au 10 mai, le Gabon est de plein pied dans le programme «En route pour Tokyo 2020». Il s’agit d’une campagne de qualification aux Jeux olympiques 2020 de Tokyo, à laquelle prennent part neuf athlètes gabonais dans trois disciplines (judo, taekwondo et boxe).

Neuf athlètes gabonais sont en lice pour les qualifications des JO 2020. © techcrunch.com

 

Le Gabon souhaite étoffer sa délégation d’athlètes aux Jeux olympiques de Tokyo, du 24 juillet au 9 août. En collaboration avec le Comité national olympique gabonais (CNOG), le ministère des Sports a lancé le programme «En route pour Tokyo 2020», du 6 février au 10 mai. «C’est le Gabon à la conquête des qualifications avec ses meilleurs athlètes qui peuvent encore se qualifier dans les disciplines sportives», a expliqué le ministre des Sports sur Facebook, le 6 février.

Selon Franck Nguema, «Tout ce programme n’est possible que grâce au soutien du président Ali Bongo  qui m’a instruit de faire du sport national une vitrine du Gabon». Ce programme concerne neuf athlètes dans trois disciplines. En boxe, Franck Stevie Mombey tentera de décrocher sa qualification du 18 février au 1er mars à Dakar, au Sénégal.

En judo Paul Kibikai, Sarah Mazouz et Ursula Karène Agno Wora, tenteront d’obtenir leurs tickets pour Tokyo, dans l’un des nombreux tournois qualificatifs prévus à cet effet. Du 6 mars au 10 mai, sept tournois qualificatifs se disputeront dans six pays (France, Allemagne, Maroc, Russie, Géorgie et Azerbaïdjan). Anthony Obame et Urgence Mouega Mouega, enfin, sont en lice pour une place qualificative en taekwondo. Ils essayeront de décrocher leurs billets pour Tokyo, du 22 au 23 février à Rabat, au Maroc.

Trois athlètes gabonais sont déjà qualifiés pour les JO 2020.  Il s’agit de Guy Maganga Gorra en athlétisme (100 et 200 m), Adam-Girard De Langlade Mapali et Aya de Langalade Mapali en natation (50 m nage libre).

 
 

1 Commentaire

  1. Victor dit :

    Même dans le domaine du sport, rien de bon ne se fera tant que les Bongo seront aux commandes du Gabon avec la bénédiction de la bordelle France.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW