L’association Union-Solidarité-Aide (U.S.A) a procédé le 6 juillet 2019, à une opération de nettoyage et de curage des caniveaux du quartier Plaine Niger dans le quatrième arrondissement de Libreville. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du lancement des activités de cette jeune structure.

Les membres de l’USA en pleine action, le 6 juillet 2019. © Gabonreview

 

Les membres de l’association Union-Solidarité-Aide (U.S.A) se sont retroussés les manches le 6 juillet, à la faveur de la journée citoyenne, pour offrir une belle allure à Plaine-Niger, leur quartier situé dans le quatrième arrondissement.

Du carrefour Boulingui à Ckdo Glass, en passant par les Feux tricolores de Plaine-Niger, tous ces axes ont été nettoyés : nettoyage de la chaussée, curage des caniveaux et désherbage.

© Gabonreview

«Nous sommes une association constituée, qui apportons notre pierre à l’édifice. Nous avons choisi cette journée républicaine pour nous mettre en condition de travail, afin d’apporter notre soutien à la préservation de notre environnement et favoriser l’épanouissement de nos concitoyens. Nous travaillons dans le domaine du développement personnel et le développement de nos communautés», a déclaré le responsable de la communication de l’U.S.A, André Koumba.

Cette sortie marquant le lancement des activités de l’USA a été bien appréciée par les riverains. Saluant l’initiative de cette jeune association, le chef du quartier Plaine Niger littoral, George Aleka Iloulou, a souhaité que celle-ci soit pérenne. «C’est une action citoyenne salutaire, c’est rare actuellement de voir des jeunes qui prennent la propreté de leur quartier en main. C’est l’occasion de dire aux gens de mettre un tout petit peu de propreté autour de leur concession, de manière à ce que leur environnement soit propre. Sans un environnement propre, on ne peut pas prétendre à une bonne santé». Que les membres de cette association n’attendent pas une occasion ponctuelle pour le faire a souhaité George Aleka Iloulou.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW