Le secrétaire général adjoint du Rassemblement héritage et modernité (RHM), a été déféré le 12 septembre 2017, à la prison centrale de Libreville.

Pascal Oyougou, à Libreville en septembre 2016. © Gabonreview

 

Le secrétaire général adjoint du Rassemblement héritage et modernité (RHM), Pascal Oyougou, a été présenté le 12 septembre, devant un juge d’instruction, suite à son arrestation le 8 septembre dernier par les agents de la Direction générale de la recherche (DGR).

Au terme de son audition il a été inculpé et placé en détention préventive à la prison centrale de Libreville, pour : «délit d’attroupement non armé ayant troublé la tranquillité publique, complot contre l’autorité de l’État, instigation aux actes ou manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique et à provoquer des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’État». Selon le juge d’instruction, ces faits sont selon des crimes et délits, prévus et punis par les articles 49, 68, 70, 74, 79 du Code pénal.

Selon une source judiciaire ayant requis l’anonymat, l’enquête ouverte contre l’ancien cadre de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna) a révélé des faits graves à son encontre. «La perquisition au domicile du secrétaire général adjoint du RHM, aurait permis de découvrir dans son véhicule des documents détaillant un plan d’attaque des commissariats, de la base de la Garde républicaine, de la maison Georges Rawiri, des deux chambres du parlement lors du rassemblement stoppé le 4 septembre 2017».

En plus des révélations sur les prétendus desseins du grand rassemblement des partisans de l’alternance, clôturant la semaine d’actions citoyennes et la commémoration du premier anniversaire de l’attaque du QG de Jean Ping, la même source indique qu’un lien aurait également été établi entre le secrétaire général adjoint du RHM et l’auteur du braquage d’un convoi de grumiers à Guidouma. (https://www.gabonreview.com/blog/coupeur-de-route-politique-a-guidouma/).

Par ailleurs, «des échanges de communication interceptées entre les deux indélicats attestent du financement de 700 mille francs CFA remis par Pascal Oyougou à Joël Mourambou pour la mise en branle d’un plan de déstabilisation par abattage des arbres sur la nationale 1 ; l’explosion des ponts dans plusieurs villages du sud», poursuit la source, assurant que les investigations se poursuivront pour interpeller d’autres personnes impliquées de près ou de loin dans ces faits.

À qui le tour après Frédéric Massavala-Maboumba le 8 septembre, et Pascal Oyougou quatre jours après ? Au regard des arguments avancés par la justice, toute la direction de la Coalition pour la nouvelle république a d’ores et déjà sa place à «sans famille».

 
 

34 Commentaires

  1. espoir dit :

    qu’ils enferment tout un peuple si cela peut les aider a se maintenir au pouvoir.

  2. Mboung dit :

    Ils ont déjà tellement tué que la détention c’est 1 moindre mal. Le plus étonnant est qu’ils allaient exécuter 1 tel “plan d’attaque détaillant” tt ca avec surement leurs mains nues et (quelques coupes-ongles?) qu’on a (malheureusement?) mm trouvés (sic!) Vive les fins limiers (moutouki?)!!!
    «Nous vivons dans une dictature brutale, violente» . Jean Ping

  3. Le penseur dit :

    Lorsqu’il y a désordre il ne faut pas faire du fanatisme. Que ceux où celui qui est responsable d’un délit en soit d’abord entendu puis écroué si les faits lui sont reconnus. C est pas une question de X ou y, car, des tels plans ne sont pas acceptables surtout quand ils sont dressés pour perturber l’ordre publique.

    • Obustu dit :

      Le problème c’est que tout le monde sait que tous ceux qui sont mis en cause pour des crimes ne sont pas tous convoqués, ne fut-ce que cela. Traitement discriminatoire avec en plus une publicité nuisible aussi bien pour la présomption d’innocence que pour le régime qui obscurcit son image. A quand les procès pour voir clair. Curieux que tout se résume depuis des années en termes d’interpellation, d’arrestation, de placement en détention. Et on en parle… Le procès incarne le droit à la justice, on attend les procès publics.

  4. Abdoul dit :

    je suis désolé force reste à la loi. nous ne sommes pas dans la jungle ici. qui s y frotte s y pique. Continuer à défier l’autorité.

    • Le President du Comité pour la sauvegarde de l’intégrité -Gabon dit :

      M. Abdoul avec tout le sérieux du monde, êtes vous gabonais ?
      ” force reste à la loi” humblement je m’incline, mais de quelle loi faites-vous allusion?
      “Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice.” Montesquieu
      Montesquieu

    • Le Gabonais dit :

      Vous ne faites qu’inonder la toile en pensant reellement qu’Ali resteras au Pouvoir pour asservir le peuple et s’enrichior sans travailler…..Ils veulent eteindre la contestation et etouffer le peuple

    • mourir debout.Que de vivre a genoux dit :

      De quelle autorité parles tu?

  5. Rod dit :

    “Au terme de son audition il a été inculpé et placé en détention préventive à la prison centrale de Libreville, pour : «délit d’attroupement non armé ayant troublé la tranquillité publique, complot contre l’autorité de l’État, instigation aux actes ou manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique et à provoquer des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’État». Selon le juge d’instruction, ces faits sont selon des crimes et délits, prévus et punis par les articles 49, 68, 70, 74, 79 du Code pénal.”

    Comme si ils ne le faisaient pas tous…. #Bullshit

  6. MWANE NYAMBI dit :

    A cette allure, ils vont tous finir en prison!!!

  7. Simple montage, pour juste trouver des raisons. Je suis fort convaincu que le ou les plans d’attaque que vous nous parlez n’est qu’un simple montage fait par le cote d’en face de maniere a trouver des raisons pour mettre la coalition en prison. Les opposants savent qu’ils sont traques de temps en temps et leurs domiciles perquisitionnes. Comment peuvent-ils avoir ce type de document dans leurs vehicules et domiciles, puis betement avoir des communications telephoniques pendant qu’ils savent qu’ils sont mis a l’ecoute? Patetique!!!

  8. le sage dit :

    ce sont des montages qui ne tiennent pas,c’est triste pour notre pays.

  9. ébirane dit :

    le penseur je n’ai plus grande chose à dire. dans un pays dans lequel les institutions existent, lorsque des fanatiques mettent sur pied des plans d’attaque en vu de reverser des institutions il est tout à fait normal que l’État intervienne pour sécuriser le pays ainsi que les biens et personnes qui y vivent. cela vaut aussi pour ceux-là qui rêvent de semer le chaos dans le pays.

    • Mboung dit :

      Pour le moment AUCUNE institution n’a été attaquée par (sauf par Vs mm et votre système moribond ce depuis 1/2 siècle) personne ni AUCUN fanatique(de qui mm?) les plans d’attaque dont Vs parlez n’existent que dans votre tête(s?) (sinon montrez les)Et c’est bien là ou réside le problème les monomanies que Vs avez en partage avec votre dieu (d’opérette?) sont entrain de Vs mener (pour ceux qui survivront?) au fond du trou (au propre comme au figuré?). Continuez de penser que certains ne sont venus sur Terre que pour (Vs?) subir Vs serez (juste?) surpris….
      “Les barricades sont les voix de ceux qu’on n’entend pas.”Martin Luther-King

    • Le Gabonais dit :

      Tu sais que tout cela est du mensonge. Attaquer des institutions ? Avec quoi ? avec quelle arme ? depuis que vous avez decouvert des armes dans une ile, il nya plus eu d’enquete !!!! vous trouvez des armes et des complots partout. Cet homme va attaquer des institutions avec quels hommes ? avec quelle armement ? Sachant que les institutions sont gardees par la garde republicaine ?
      Franchement vous pensez encore tromper le peuple jusqu’a quand ? Le peuple va se soulever pour pourchasser les bongo et les emergents jusqu’a leurs derniers retranchements. N’ayez crainte, la reaction finale lorsqu’ali aura fui sera dure, tres dure avec les faucons actuels du pouvoir

    • mourir debout.Que de vivre a genoux dit :

      De quelles institutions parles tu?

  10. Enseignant dit :

    Pourquoi dans notre pays devenir opposants rime avec béatification… N’oublions pas que les ennemis d’aujourd’hui était les amis d’hier, ils ont tous mangé dans le même plat, monté ce même type de pratique contre les ennemis d’hier… Qu’es ce qui pourrait les empêcher de se rendre coupable de pareils actes? Parcequ’ils sont devenus opposants ? Ils connaissent supposément toute les manoeuvres des gens du bord de mère, pourquoi se ”laissent ils” encore prendre alors ? Moi je suis Gabonais et je ne vois pas l’intérêt de rentrer dans une guerre civile pour enlever Ali pour mettre son semblable Jean…il existe plusieurs autres moyens de provoquer l’alternance au sommet de l’état, nous l’avons vue en Guinée, en Tunisie, au Sénégal, jamais il n’a été question de s’attaquer ou détruire des bien public…s’ils sont coupable de pareils actes qu’ils soient jugé en conséquence, arrêtons de sanctifier tout et n’importe quoi

  11. Panurge dit :

    En république très, très démocratique du Bantoustan, où tous les Bantoustanais ne naissent ni libres ni égaux en droit, le père UBU, ou UBU ROI, c’est selon, a encore fait semblant de frapper. Sieur OYOUGOU, cousin du G2, reconnu coupable du double crime de lèse majesté et de trahison a la fratrie altogovéenne, va faire un tour éclair au bagne familial de “Sans famille”, comme Sieur Opiangah, dont j’ai acheté et lu le livre oû il décrit la vie quotidienne dans les geôles gabonaises et la cruauté qui y règne. Ensuite il sera propulsé et bombardé à la Présidence ubuesque avec un titre ronflant de Haut Réprésentant de Sa Majesté UBU le ROI…Avec un salaire défiant toute règle de déontologie et d’éthique professionnelle. Et les pantins de la cour, partisans du dadaïsme vont chanter et danser à la gloire de YA UBU…YA UBU…YA UBU…ALLIAH AKBAR!

  12. Alino dit :

    Comme un individu peut être inculpé d’attroupement tout seul ? Par définition est attroupement résulte de la présence de plusieurs personnes dans ce cas où sont les autres?

  13. Alino dit :

    Oyougou est du G2 il faut envoyer un message fort a sa communauté. Les Bongo sont violents et casseront tous ceux qui oseront contester leur tyrannie

  14. global vision dit :

    ce que je ne comprend plus est vouloir faire partir ALI a rendu la plupart de gabonais les non la loi, c’est déplorable, nous sommes une état de droit l’ordre doit être applicable a tous nous pouvons pas devenir une nation comme dit les autres “a abri de la peur et l’abri de besoins si tout nous devenons des indisplinés la lois c’est la loi soi tu es avec ALI or avec l’opposition tu dois respecter la loi dans le cas contraire tu dois aller passer un ce jour dans le centre correctionnelle pour comprendre le respect d’une république

    • Mboung dit :

      Cher faquin. On voit que vous êtes porté vers le débat démocratique et sincère, soucieux de la préservation des intérêts du plus grand nombre.Mais ou êtes Vs pour faire respecter votre république (bananière?) quand les délinquants (séides?) du PDG aliccouroumbessi ,assassinent, dépècent des gens vivants , coupent des organes génitaux ,siphonnent les caisses de l état , confondent (aussi ?) biens communs et personnels, manipulent les résultats des urnes, confisquent les médias d’état en s’invitant de force chez vous pour nous déballer leurs trombines de parasites (voleurs?) qui prospèrent sur notre ruine.
      L’entêtement sans l’intelligence, c’est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge. Victor HUGO

    • GABON d'ABORD dit :

      Global vision@,
      Le terme de faquin te vas si bien car en realite tu ne fais rien de ta vie que de venir te poser devant un ordinateur et defendre ALI qui lui meme ne fais rien de son Pays car il n’a jamais travailler c’est pour quoi il s’entoure de nullards comme lui….Les esprits de nos encetres sont en eveil et parlent a la chute du regime “Qui tue par l’epee……….”

    • mourir debout.Que de vivre a genoux dit :

      Un État de droit dis tu?

  15. doukdouk dit :

    Dans tout ça, il est ou OKOKA ? MBA ABESS ETAIT AU FRONT, MBA OBAME ET MAMBOUNDOU. MAIS IL ENVOIE LES GENS .

    • VRAI GABONAIS dit :

      Voila un autre faquin,
      Si on verifie bien tu dois etre d’une milice. Sauf que toi au lieu de tenir les armes, tu tiens l’ordi. Ton intervention a quoi d’intelligent ? A quoi de vrai ? Aucune perception de la realite. Rien que de perpetuer la betise lorsqu’on a deja des poils ou je sais……..

  16. Panurge dit :

    Deux de ces géants Bantoustanais sont tombés sous les sévices de UBU ROI. L’un de ses porte- paroles souffre aujourd’hui dans le froid glacial d’une cellule insalubre du bagne familial de sa Majesté. Et pour cause? Avoir pris la tête d’une manif interdite dans les rues de la capitale du Bantoustan! Un rappel: Mr PING est le représentant de plus d’une vingtaine de Partis et chaque Parti a un chef qui peut valablement prendre sa place lors d’une sortie quelconque. Cela évite de tomber inutilement sous les balles et la torture de UBU ROI!

  17. tara dit :

    D’une part quand on veut vs faire porter le chapeau on peut mettre n’importe quoi dans votre voiture cotre maison etc d’autre part il faut reconnaître que les services secrets sont très bien renseignés au Gabon contrairement a ce que bcp pensent bref a la justice de faire son travail en toute impartialité s’ils sont coupables qu’ils assument

  18. global vision dit :

    a la loi ou bien en crée sont propre pays que nous aimons ou pas c’est Ali bongo le président pour l’instant comme tous gabonais je crois fort au changement et se n’est qu’une question de temps, mais nous devrions procède d’une manière démocratique en respectons les lois de notre nation, celui qui transgresse la loi de répondre de ces actes c’est claire. en ne peux prévaloir dirigé une nation béni comme le Gabon en prononçons de discours de haine,et de destruction la loi pour tous pour un gabon meilleures

  19. Le chant de l'ogooué dit :

    Le grand OYOUGOU, 15 ans DG DE L’ASECNA, il a fallu qu’Omar meurt pour que tu tournes casaque? La vie…………………..

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW