Exacerbés par le non-paiement de leurs primes, en dépit de plusieurs préavis adressés à leur hiérarchie, les agents du Centre hospitalier Paul Moukambi de Koula-Moutou ont décidé d’entrer en grève le 11 février.

L’hôpital Paul Moukambi de Koula-Moutou.© D.R.

 

Le Centre hospitalier régional Paul Moukambi de Koula-Moutou est à l’arrêt depuis le 11 février. Les agents de la structure sanitaire ont décidé d’entrer en grève pour protester contre le non paiement de leurs primes et quotes-parts.

Les grévistes réclament également la révision à «la baisse des salaires de la main-d’oeuvre locale en les alignant sur celle de la main-d’oeuvre de l’État. Cette économie doit être reversée dans la cagnotte des primes et quotes-parts pour en augmenter la part».

La grève est marquée par l’arrêt des consultations externes. Les examens radiologiques et biologiques ne sont pas également pris en charge. Les hospitalisations dans les services périphériques sont également arrêtées. Seuls les cas d’urgence seront pris en charge hors Cnamgs. Toutefois, un service minimum est assuré.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW