Dans un communiqué, rendu public le 29 mai dernier sur les antennes de Gabon Télévision, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Jean Eric Nziengui Mangala, a annoncé que le Gabon a décidé de régulariser ses sans-papiers sur une période de trois mois, du 4 juin au 2 septembre 2012.

Marché Mont Bouët Gabon

Le chronogramme publié s’étale en effet sur trois mois. Ainsi, les expatriés qui ont besoin de ce sésame pour circuler en toute liberté sur le territoire gabonais, pourront le faire dans les 9 provinces du pays.

Jean Eric Nziengui Mangala a décliné le calendrier ci-après :

Libreville: réception aux heures habituelles pendant toutes la durée de l’opération ; Cocobeach du 4 au 10 juin 2012 ; Port-Gentil du 11 au 24 juin 2012 ; Gamba du 25 juin au 1er juillet 2012 ;

Franceville du 2 au 15 juillet 2012 ; Oyem du 16 au 29 Juillet 2012 ; Makokou du 30 juillet au 5 août 2012 ; Lambaréné du 6 au 12 août 2012 ; Mouila du 13 au 19 août 2012 ; Tchibanga du 20 au 26 août et Koulamoutou du 27 au 2 septembre 2012.

Le ministre, a indiqué le porte-parole, relève en effet que passé ce délai de trois qui ne connaîtra aucune prorogation, le gouvernement se réserve le droit de reconduire à la frontière tout étranger en situation irrégulière sur le territoire national.

Des sources biens informées indiquent que le Gabon ne délivrait, depuis un certain temps, des cartes de séjour que pour les personnes entrées sur le territoire national en règle. C’est-à-dire ayant une autorisation d’entrée délivrée par la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI), ainsi qu’une autorisation d’hébergement s’il s’agit d’un rapprochement familial ou d’un permis de travail pour des travailleurs.

 
 

19 Commentaires

  1. Nash dit :

    Et les gabonais sans acte de naissance et qui ne peuvent pa se faire etablir une carte d’identité cè pour quand?

  2. le gabonais bien né dit :

    Bjr c’est une bonne initiative, mais dans le communiqué vous n’avez pas évoqué le cas des femmes étrangères mariées au gabon. Car nous constatons que même si la femme dispose de son acte de mariage, elle est toujours embêtée par les agents de sécurité. Quelles sont les précautions pour ce cas?

  3. Mangondo dit :

    Opération dangereuse!
    Même si l’opération dans la forme est normale, mais la manière de l’entreprendre est inquiétante.
    l’opération se présente comme une inscription électorale vu le calendrier élaborer.

    prendre une décision de régulariser tous les étrangers sans conditions, sans critères et sans soumettre le projet au parlement, tout en violant les lois qui existent déjà à matière d’immigration et de régularisation n’est pas digne d’un état qui se veut de droit.

    cette opération peut déclencher des mouvements renforcés d’immigrés clandestins.
    le pays n’est un pas un dépotoir.
    les populations locales ont déjà du mal à joindre les deux bouts s’il faut encore encourager l’avenu des clandestins c’est remettre en cause l’équilibre de notre société.

    la décision doit être tout simplement être annulé, la soumettre au parlement avant de procéder à l’exécution.
    Après çà va être quoi? NON

    • MANAGAT dit :

      C’est clair que vous êtes le genre de petit nombriliste qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Croyez-vous qu’il n’y a qu’au Gabon qu’il y a des sans-papiers? Le monde entier est désormais fait de vagues de déplacements de tous ordre. En conséquence, chaque pays a ses lois qu’il utilise pour gérer ce genre de mouvements. Ce que toi MANGONDO tu ne sais et que tu ne cherche même pas à comprendre c’est que cette régularisation passe par la constitution d’un dossier. Et crois-moi avoir ce dossier complet élimine déjà la moitié des prétendants à la Carte de séjour. Le Gouvernement gabonais ne pouvait certainement pas tout dire dans le communiqué. Mais ce qui est sûr, c’est que ce sera un chemin de croix. Notre pays doit aussi accepter que la concurrence s’y intègre. Il faut accepter que les autres viennent et qu’on se frotte à eux. tant pis pour nous si nous n’arrivons pas à coller le Wagon.

      • Mangondo dit :

        @MANAGAT
        si vos êtes naïfs de grâce gardée votre naïveté.
        dans quel pays au monde, ou un ministre appelle tous Les Étrangers à venir se faire régulariser sans conditions?
        tout étranger qui souhaite s’installer dans un pays savent qu’il doit être en règle, et tous les étrangers installés au Gabon le savent.
        j’ai vécu en étranger et je savais qu’il fallait être en règle sans attendre que le ministre du pays lance un appel.

        Au Gabon il y a tous les jours des contrôles de police et les étrangers le savent pour être en paix il faut être à jour mais comme des milliers de clandestins arrêtés ensuite relâchés ces étrangers s’en foutent se moque de la police par des passes de petits billets.
        aller un peu en argentine et dire qu’il faut accepter les autres, si vous êtes étrangers tant mieux et soyez heureux de vivre dans ce pays.
        je dis NON à la régularisation des étrangers et clandestins sans condition, et ces conditions doivent être communiqué voilà.

        • MANAGAT dit :

          Je confirme qu’il y a encore au Gabon des gens comme vous qui ne lisent pas, qui n’écoutent pas, mais essaient quand même de sonner un avis sur un sujet. Vous ne m’avez pas lu chèer Monsieur. relisez et interroger mon propos, puis revenez avec de meilleurs arguments. Je continue à croire que les autorités gabonaises ne sont pas dupes. Moi, je sais de quoi je parle. Vous vous avez vécu à l’étranger avec votre esprit retors tourné vers votre village au fond de je ne sais quelle forêt du Gabon. Voilà pourquoi une réelle concurrence dans notre pays vous fait peur. En plus à qui la faute s’il y a des sans-papiers dans le pays. Ceux qui sont à la tâches doivent bien faire leur job pour qu’on est plus de telles situations. Le Gabon doit évoluer, les mentalités villageoises fondées sur des a priori doivent disparaître. Vive le Gabon nouveau.

          • Mangondo dit :

            @MANAGAT
            vous racontez des conneries, les temps changent même les grands pays démocratiques ne l’ont jamais fait.
            Citez-moi un pays au monde ou un ministre veut régulariser tous les sans-papiers sans condition si vous êtes étrangers j’ai dis tant mieux.
            cette campagne de régulariser tous les étrangers en un temps records vise une chose, mais laissez-moi vous dire que ce plan ne passera pas personne n’est dupe.
            personne n’est contre les étrangers ou pour qu’il soit en règle, mais il faut respecter la constitution de la république
            c’est une question très sensible même dans les grandes nations on ne joue plus avec ça de nos jours.
            une telle opération doit d’abord passer par l’assemblée nationale ce n’est pas sorcière nous sommes encore dans un état de droit oui ou non?
            Pourquoi ne pas lancer une opération pour demander à tous les Gabonais sans carte d’identité de le faire.
            le Gabon n’est pas l’Afrique de l’ouest!!!!

  4. gabonaise dit :

    Je crois que certains ne saisissent pas la portée d’une telle décision.

    C’est très grave. Sur quelle base le Gabon va régulariser tous les sans papiers? Donc tous les problèmes qui se posent au Gabon n’ont pas d’urgence, ce sont les problèmes des sans papiers, qui sont importants.

    S’ils sont sans papiers, ils doivent simplement quitter le territoire. Le Gabon n’arrive même pas à permettre à ses citoyens de vivre dignement.

    Triste! Très triste!

    • Bamdikoun dit :

      cher frère, c’est sûr que tu n’a jamùais été chez les autres. c’est ce qui te fait dire ce genre de bêtises. Le Gabon n’est pas un pays particulier. C’est un pays comme un autre. Les Etats -unis, la Côte d’Ivoire ( prenons seulement ces deux exemples) se sont fait avec l’apport des étrangers. Depuis 1900 kalakala, le Gabon a toujours 1500000 habitants. C’est normal? Il faut ce genre de choses pour que les gens comme vous se remettent en cause. Qu’ils comprennent qu’ils ne sont pas exceptionnels. le Gabon qui se veut éémergent a tout à gagner aux yeux du monde. Arrêtons de pluernicher sur des fondements qui n’ont pas de sens. Evoluons un peu. Pauvre Gabon!

      • gabonaise dit :

        Bamdikoun,

        1. Je suis une femme
        2. Je sais très bien de quoi je parle: on prend de telles décisions parce qu’on y a réfléchi et pesé le pour et le contre.

        J’aime mon pays le Gabon parce que ceux qui sont “sortis” pensent qu’ils sont les seuls.

        LOL!

  5. mackandou mangama dit :

    franchement prendre de tel decision montre le manque de bonne relexion un désorde chaotique s’anonce dans le gabon déjà cerné par ses malfrats l’insécurité galop au gabon et comme des genis vous décidé de légalisé l’insécurité sa c’est l’immergence seigneur garde nous dans la lumière nous sommes perdu !!!!!!!!!!!

    • Serge EBAMA dit :

      je te comprends mon frère mais je voudrai seulement soulever un argument gagnant pou le gabon: toutes ces personnes en situation de sans papiers fonctionnent dans l’informel, ne peuvent ouvrir de comptes bancaires, ne peuvent voyager par avion et payer des taxes, ne peuvent ouvrir des activités de commerce de manière légale.
      Actuellement l’Etat gabonais a entrepris beaucoup de mesures dans la sécurité des populations. regarde seulement au M2 le nombre de policiers… Il y au moins l’aspect dissuasif. Enfin imagine combien l’état va encaisser. En 2008, seulement les camerounais avaient réaliser plus du milliard….Ceux qui veulent rester dans ce beau pays doivent être en règle et faire bénéficier ce pays !!!

      • Le citoyen Libre dit :

        Ces sans papiers seront les futures electeurs du PDG.
        Strategie
        Phase 1 : Regulasation des sans papier.
        Phase 2 : Octroie de la nationalite Gabonaise sous condition d’adherer au PDG

  6. Mangondo dit :

    Voilà la Guinée équatoriale qui nous prouve que le pays est sur la voie de l’émergence.
    la guinée en 10 ans à changé, les étrangers ne font pas la loi là-bas comme au Gabon.
    Les conditions d’entrée en Guinée sont strictes mêmes les populations d’oyem, qui veulent aller faire des achats en guinée c’est compliquées.
    la Guinée équatoriale faible en main-d’œuvre ne peut pas même pas en rêve dire qu’ils vont régulariser tous les étrangers sans condition ce n’est pas possible.
    il faut arrêter çà!

  7. Marshall dit :

    Excellente décision venant du ministère de l’intérieur, il est donc à noter que ceux qui iront pas se mettre à jour seront bel et bien conduit hors de nos frontière. Bravo ! à l’équipe de l’émergence !!!!!

    • Le citoyen Libre dit :

      Une regularisation de grande envergure pour gagner quoi ?
      Le gouvernement veut gagner de l’argent avec les cartes de sejour tout simplement. Quelles seront les conditions de regularisations ?
      La seule condition se presenter et payer sa carte de sejour tout simplement. On peut etre un braqueur,chomeur, sans domicile fixe le plus important est de payer sa carte de sejour.

  8. S.P. dit :

    Mes Chers frères, vous voulez développer l’agriculture, vous voulez être un pays émergent, vous voulez l’intégration sous régionale, voir Africaine…Actuellement, la Guinée Equatoriale, vient de ré-ouvrir sa frontière avec le Cameroun, on vous demande seulement la carte d’identité, idem pour Congo et le Tchad…Voyagez,pour découvrir le monde, aujourd’hui, vous êtes conscient du retard du Gabon…Avant nous croyons que nous sommes le Paradis…La Mondialisation assomme le Gabon…Les chaînes de TV partout…Les problèmes ont évolué, le monde bouge, ouvrez les yeux…Que Dieu bénisse le Gabon.

  9. KASONGO ONYANGONDO dit :

    Bonjour, je suis un etranger congolais vivant au gabon. J’ai perdu ma carte de sejour et je voudrais savoir que faire

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW