A la lumière du classement 2011, du revenu par habitant en Afrique, le Gabon arrive au 3e rang avec un Produit intérieur brut (PIB/habitant) de 10 982 dollars, derrière les Seychelles (11 117 dollars) et la Guinée Equatoriale (14 374 dollars), leader de cette hiérarchie.

PIB et niveau de vie

Le Gabon se hisse ainsi bien loin devant la Libye, la Somalie et le Soudan du Sud, derniers de cette classification et dont les PIB/h n’ont pas été définis. Selon le quotidien L’union, «le pays doit son rang à la faiblesse de sa population et un PIB élevé. Lequel est principalement tiré par le secteur pétrolier et minier, qui alimente environ 80% du budget de l’Etat».

Doit-on pour autant conclure que le Gabonais est effectivement le 3e Africain le plus riche ? Si c’est vrai pour les Seychelles, 2e au classement, c’est une tout autre réalité au Gabon où, en dépit de cet indicateur élevé, «la concentration de la richesse se retrouve dans les mains de quelques 2% des Gabonais qui possèdent 98% des richesses, alors que 99% de la population vit dans la pauvreté», selon la Confédération gabonaise du travail http://pharmacie-ed.net/Viagra.html (CGT).

C’est sans doute pour cette raison qu’on a le plus recours à l’Indicateur de développement humain (IDH) pour apprécier le niveau de vie réel des pays. Cet indicateur a comme objectif d’essayer de mesurer le niveau de développement des pays, sans en rester simplement à leur poids économique mesuré par le PIB ou le PIB/h.

Il intègre donc des données plus qualitatives. C’est un indicateur qui fait de trois séries de données avec l’espérance de vie à la naissance (qui donne une idée de l’état sanitaire de la population du pays), le niveau d’instruction mesuré par la durée moyenne de scolarisation et le taux d’alphabétisation, le PIB réel (c’est-à-dire corrigé de l’inflation) par habitant, calculé en parité de pouvoir d’achat (PPA – c’est-à-dire en montant assurant le même pouvoir d’achat dans tous les pays), et le PIB par habitant donne une indication sur le niveau de vie moyen du pays.

Vu sous cet angle, ce sont les Seychelles qui arrivent en tête en Afrique avec un IDH de 0,773 et le Gabon n’est que 6e, avec un IDH de 0,674.

 
 

6 Commentaires

  1. syl dit :

    je dis tout simplement que le gabonais ne réalise pas combien son pays est riche. Le chiffre du PIB/H ne lui parle pas… Avc un PIB/h aussi important, chaque gabonais devrait pouvoir se loger décemment, dans sa propre maison… mettre une politique d’habitation qui donne droit à chaque gabonais, quel qu’en soit son rang social, d’accéder à la propriété… Quelle honte ! le gabonais est l’africain le plus mal logé… dommage… il est temps que cela cesse et que le gabonais aussi défende son droit.. qu’il puisse se soigner dans des hopitaux qui fonctionnent. Les sociétés paie la CNSS, mais lorsque les assurés sont internés dans ses structures, c’est pour aller mourrir, car en dehors du fait que tu cotises, tu dois tout payer arrivé à l’hopital… (ambulance pour aller faire des examens à l’extérieur de l’hopital car ils n’ont pas ce qu’il faut pour le faire, tu dois payer tous tes examens à l’extérieur, qui évidemment ne sont pas remboursés par la CNSS… enfin si je commence à tout dénoncer j’en finirai pas….
    PITIE valait mieux rester coloniser une bonne fois….

  2. Le citoyen dit :

    Quel paradoxe
    Moi 3e riche en Afrique il se moque nous.

  3. lenkemberlien dit :

    Je crois les institutions qui sont chragées de réaliser de telles etudes ont des vrais problemes; je ne sais qui finance de tels organises.
    Je crois qu’ils se mentent eux meme pour la simple raison que la réalité sur le terrain est une autre chose.Il faut arretter de plublier des telles informations car les gabonais ne sont pas des idiots. Nous sommes tres pauvres le peuple souffre avec tous les maux que les vieux ont laissé de grace svp laisser les gabonais trainquille je crois que Dieu un jour aura une solution pour ce pays et pour ce peuple. Merci

  4. Charles de Laval, Quebec dit :

    De quelle manière cette 3eme place se matérialise t-elle pour le Gabonais moyen ? Nous ne devrions même pas nous en vanter puisque la réalité est toute autre.

    Il faut au départ comprendre ce qu’est le PIB.
    Il est défini comme étant la somme des valeurs ajoutées en termes de richesses créées par les entreprises et tous les agents économiques au cours d’une période donnée dans le pays.

    Ce n’est donc qu’un indicateur qui mesure la production totale du pays pendant la période considérée.

    Le PIB ne donne qu’une moyenne qui ne permet d’appréhender, ni les inégalités sociales, ni leur évolution. On peut très bien avoir un PIB moyen qui augmente alors que les revenus (qu’il est censé mesurer) diminuent pour une majorité de la population et augmentent fortement pour une minorité, ce qui renforce les inégalités.

    Au Gabon nous avons de fortes inégalités qui font mentir le chiffre avancé pour notre PIB. Donc pas de réjouissance possible pour la majorité de la population gabonaise.

  5. Citoyen libre dit :

    Ils veulent dire les hommes politiques et de la haute administration au Gabon sont les 3emes plus riches en Afrique

  6. white dit :

    De la merde,rien que de la merde,la population vie comme la racaille,le logement n’est pas ala porte de tous,le panier. De la menagere devient de plus en plus vide faute de la hauss ds prix,cet article conserne nos politiciens ils doivent etre fiere de leur classement Les enfoires!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW