L’ambassade du Japon au Gabon a effectué un beau geste à l’endroit de l’école publique d’Ozoungué de Libreville qui s’est vue débloquer près de 54 millions de francs CFA pour sa réfection et son équipement.

Un protocole d’accord relatif à ce don a été signé le 8 mars à Libreville entre les responsables de l’établissement et Masao Kobayashi, ambassadeur du Japon au Gabon. Le diplomate nippon a indiqué que cette enveloppe contribuera au renforcement des capacités structurelles de l’école publique d’Ozoungué. Il vise également l’amélioration de l’environnement du cadre scolaire.

Le projet consiste en «la réfection des trois bâtiments contenant chacune quatre salles de classes, soit 12 au total. Y compris l’installation des grilles de protection, des latrines et du mur de protection existants, l’aménagement du lavabo, la construction des bureaux administratifs et la mise à disposition de 200 tables bancs pour les élèves, 18 tables et chaises pour les enseignants et 3 ensembles bureaux pour les administrateurs», a expliqué Masao Kobayashi.

L’initiative témoigne de «l’importance que la coopération japonaise accorde à l’amélioration de la qualité du système éducatif gabonais», s’est réjoui la direction d’école, d’autant plus que l’établissement était dans un état de dégradation avancée. En 2010, l’école publique d’Awoungou, à Owendo, avait bénéficié d’une action similaire avec une enveloppe de 49 millions de francs CFA pour financer les travaux d’expansion.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW