Après les échangeurs d’IAI et des Charbonnages, le tour est à celui de Nzeng-Ayons d’être fermé à la circulation pour subir des essais de charges.

Construit à marche forcée pour être prêt pour la CAN 2012, l'échangeur de Nzeng Ayong restait fermé aux poids lourds par sécurité, faute de tests suffisants d'essais de charge.


Selon un communiqué de la direction générale de l’entreprise Socoba-Edtpl, qui réalise les travaux des trois échangeurs de la voix express de la capitale gabonaise, la voie supérieure de l’échangeur de Nzeng-Ayong sera fermée à la circulation ce 4 mars 2012 de 7 heures à 18h00.

«L’échangeur encore en chantier, doit subir des essais de charges. Cette opération, jugée primordiale par Socoba-Edtpl, vise à tester l’endurance de l’échangeur appelé à supporter les véhicules aux charges lourdes», a expliqué Patrick Wisniewski, directeur du département des travaux publics à Socoba-Edtpl.

Selon l’entreprise, «l’opération d’essais de charges, consiste à faire passer des camions de gros tonnage sur le pont, afin d’évaluer les normes techniques avant la livraison finale de celui-ci».

La direction générale de Socoba-Edtpl, précise que «l’opération qui certainement occasionnera des perturbations chez les automobilistes, ne va pas empêcher la circulation en dessous de l’ouvrage».

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW