La Cour constitutionnelle vient de confirmer les résultats des élections législatives tenues les 10 et 31 août dans la Ngounie, l’Estuaire, l’Ogooué-Ivindo et le Woleu-Ntem. Sur les 10 sièges à conquérir, le Parti démocratique gabonais et les Sociaux démocrates se sont taillé la part belle en obtenant chacun 2 sièges.

Les électeurs remplissant leurs devoirs civiques lors des élections législatives partielles. © D.R.

 

Un mois après leur proclamation par le Centre gabonais des élections (CGE), les résultats des élections législatives partielles, tenues les 10 et 31 août, dans la Ngounie, l’Estuaire, l’Ogooué-Ivindo et le Woleu-Ntem ont été confirmés par la Cour constitutionnelle.

Selon les résultats validés par la haute juridiction, le Parti démocratique gabonais (PDG) et les Sociaux démocrates (SDG) ont remporté cinq sièges sur les dix à pourvoir. Le PDG a confirmé son hégémonie sur le 2e siège de l’Okano, à Mitzic, et au 1er siège de la Zadie, à Makokou, où Prisca Raymonda Amaheba Koho a obtenu un score soviétique de 100%. Au 2e siège de Ntoum, le PDG est passé grâce au soutien du SDG. Les Sociaux démocrates ont décroché le 3e siège de la Zadie, dans l’Ogooué-Ivindo, et le siège de l’Offoue Onoye à Iboudji.

Sur le reste des sièges, les Démocrates se sont imposés à Mbigou, le Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV) a remporté le 6e arrondissent de Libreville. Le Parti social-démocrate de Pierre Claver Maganga Moussavou a triomphé à Mimongo. Au 1er arrondissement de Mouila, la victoire de Serge Maurice Mabiala face à Léon Nzouba a été confirmée et Michel Menga s’est imposé dans la Noya, à Cocobeach.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW