Dans le cadre de la mise en place du nouveau modèle des travaux routiers dans le pays, le ministère de la Promotion des Investissements, des Travaux publics, des Transports, de l’Habitat et du Tourisme, lancera très prochainement le réaménagement du Boulevard Gaston Guibet, entre l’échangeur de Lalala et le marché Oloumi.

Vue de Libreville

«Ce projet de 1,2 km va améliorer la circulation, le stationnement, la sécurité et la qualité de vie dans le quartier selon les normes internationales», indique un communiqué publié à cet effet. Le projet se décline en deux phases dont la première, d’une durée de 8 à 10 mois, consiste en l’éclairage avec panneaux solaires. D’une durée de 15 mois, la seconde phase consiste en la plantation d’arbres et création de parcs et la remise à neuf des façades de certains bâtiments existants.

«Le projet de réaménagement du Boulevard Gaston Guibet permettra également de lancer la première nouvelle ligne de bus haut de gamme à bas prix avec des passages à une fréquence régulière», indique le texte, qui souligne également que «le design de la route et le plan de construction permettront de maintenir la circulation pendant les travaux et de réduire au maximum les désagréments causés chez les riverains».

Selon le ministère de la Promotion des Investissements, ce projet, premier du genre à Libreville, sera utilisé comme modèle pour des travaux routiers similaires à travers le pays. Il permettra la création d’emplois tout en valorisant le foncier, le commerce et la qualité de vie.

Par ailleurs, conclut le communiqué, «l’Agence national des grands travaux (ANGT) en tant que Maître d’ouvrage délégué, supervisera les travaux pour le compte du ministère en étroite collaboration avec les mairies des villes concernées afin d’assurer des opérations de construction optimale et un accent particulier sera mis sur les normes élevées de qualité, de sécurité et d’aménagement durable».

 
 

2 Commentaires

  1. Le citoyen libre dit :

    «le design de la route et le plan de construction permettront de maintenir la circulation pendant les travaux et de réduire au maximum les désagréments causés chez les riverains».

    Comme lors des travaux des echangeurs ?
    Wait and see..

  2. loeilkivoit dit :

    ce qui me plait dans notre pays là ce sont les beaux discours avec un français bien assaisonné, les beaux projets à faire rêver un mort… Mais en définitif on ne voit RIEN. Notons la date et attendons voir…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW