Elu en juillet 2018 à Las Vegas pour la période 2018-2019, le Gouverneur de district 403 B1 région 24-Zone 241 du Lions clubs international est arrivé à Libreville le 20 janvier pour une tournée d’évaluation des actions menées en faveur de la communauté.

Pierre Kleber Ketchiozo, Gouverneur de district 403 B1 région 24-Zone 241 du Lions clubs international, lors de la conférence de presse le 20 janvier 2019. © Gabonreview

 

Pierre Kleber Ketchiozo séjourne depuis le 20 janvier à Libreville pour une tournée annuelle de district 403 B1region 24 du Lions clubs, couvrant le Cameroun, la Guinée équatoriale, le Centrafrique, le Tchad, Sao Tome et Principe, le Congo, l’Angola et le Gabon.

La tournée vise à mobiliser et redynamiser les membres du Lions clubs local. Pierre Kleber Ketchiozo échangera aussi avec les autorités ministérielles et locales dont les administrations bénéficient des actions posées par les lions clubs du Gabon en faveur de la lutte contre le diabète, sida, le cancer et la préservation de l’environnement.

«Etant au 5e mois de mon mandat depuis mon élection, il était de mon devoir de venir au Gabon qui représente un poids lourd pour notre organisation avec 12 clubs, faire le point, voir si les relations avec les autorités du pays sont au beau fixe», a expliqué le gouverneur du Lions clubs au cours de la conférence de presse tenue le 20 janvier à son arrivée. Pierre Kleber Ketchiozo a en profité pour dissiper certaines idées reçues.

«Contrairement à certaines idées reçues, le Lions clubs n’est pas une secte. C’est une organisation avec des hommes et des femmes qui sont au service de la communauté. Il n’y a pas de secrets ici. On y adhère librement et vous pouvez en ressortir sans contraintes», a-t-il expliqué.

Durant son séjour, Pierre Kleber Ketchiozo remettra un don de médicaments à l’Institut de cancérologie de Libreville pour la prise en charge des enfants atteints de cancers. Le gouverneur du Lions clubs assistera également à l’implémentation du programme «Lions Quest» au collège Tchorere de Libreville.

Le Lions Quest contribue à l’amélioration du système éducatif. Ce programme «prépare les apprenants à devenir des citoyens aguerris, en les protégeant contre la dépravation des meurs, et la délinquance juvénile».

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW