Baptisée «Vipère», une opération du ministère chargé du Logement est en cours au Gabon. Censée courir jusqu’au 30 octobre prochain, elle vise la régularisation de la situation des occupants illégaux des logements sociaux sur le site Alhambra dans la commune d’Akanda, au nord de Libreville.

Vue de la cité Alhambra, à Akanda, le 2 septembre 2019. © Communication gouvernementale

 

 

Un agent mandaté par le ministère du Logement sur le terrain, le 2 septembre 2019. © Communication gouvernementale

Cadeau inestimable de la part du gouvernement gabonais aux occupants de la cité Alhambra dans la commune d’Akanda. Le ministère des Aménagements fonciers, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement annonce qu’«aucun rappel d’impayés de loyer ne leur sera exigé» après cinq ans pour certains et trois ans pour d’autres. Mieux, pour ceux ayant illégalement pris possession d’un logement dans cette cité, «aucun ne sera éconduit, quelle que soit sa situation actuelle».

Pourtant, au vu du rapport produit par les services du département dont il a la charge, Ernest Mpouho Epiga estime que des mesures s’imposent, en vue de rétablir l’ordre sur le site. Selon le ministère chargé du Logement, en effet, «plusieurs indélicats se sont injustement accaparés des logements de la cité Alhambra. Certains allant jusqu’à obtenir à eux seuls plusieurs dizaines de logements qu’ils sous-louent en retour aux compatriotes». Aussi, le ministre a-t-il lancé, le 2 septembre dernier, l’opération baptisée «Vipère», prévue s’étendre jusqu’au 30 octobre prochain.

«Cette opération a pour but de recenser et d’identifier les Gabonais qui occupent irrégulièrement lesdits logements afin de régulariser leurs situations respectives par la signature d’un contrat de bail», explique le ministère du Logement, qui prévoit de «relancer le recouvrement des loyers à compter du 5 novembre prochain».

 
 

2 Commentaires

  1. moundounga dit :

    Bjr. Encore une opération qui va faire plus de vagues qu’autres choses. Comme si il n’y avait pas déjà assez de problèmes comme ça!

  2. rwas'l dit :

    Alhambra! ceux qui ont dénommé ces logements de la sorte connaissent-ils de quoi ils parlent?
    *située en Andalousie à Grenade, espace palatial du Moyen-Age, témoignant du passage de la civilisation islamique. Remarquable par ces jardins, ces palais, son acropole, son architectcure mauresque, ses mosquées chrétiennes, la forteresse d’alcarabar…l’Alhambra demeure un des fleurons de la beauté touristique de grenade et témoigne du melting-pot des civilisation europeenne et arabe.
    Pauvre Gabon, mais ou est donc le rapport! Ne pouvait-ont pas trouver un toponyme de chez nous? Et dire que l’on promeut les langues nationales!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW