Le ministère du Budget souhaite édifier l’opinion, en cette période d’élaboration du budget 2020. L’administration de Roger Owono Mba vient de publier deux documents sur les «notions budgétaires» et «principales étapes de préparation et d’adoption de la Loi de finances 2020».

Roger Owono Mba lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en juin 2019. © Medias 241.

 

L’examen du Projet de loi de finances (PLF) 2020 a démarré avec l’audition du ministre du Budget à l’Assemblée nationale, le 4 novembre. Moment choisi par le département de Roger Owono Mba pour édifier l’opinion sur certains aspects en rapport avec la Loi de finances.

Le 5 novembre, les réseaux sociaux, en l’occurrence Whatsapp, ont été envahis par deux documents sur les «notions budgétaires» et «principales étapes de préparation et d’adoption de la Loi de finances 2020». Le premier renseigne sur le vocabulaire budgétaire en expliquant et présentant les contours de l’«élaboration de la loi de finances», l’«équilibre budgétaire/déficit budgétaire» ou la «surveillance multilatérale».

Le document poursuit le même exercice pour la «soutenabilité budgétaire», l’«architecture budgétaire démarche gouvernance de programme», la «reddition des comptes» et la «Justification au premier franc». S’agissant des «principales étapes de préparation et d’adoption de la Loi de finances 2020», le ministère indique que quatre paliers ont déjà été franchis.

Selon le document, il y a eu les «conférences budgétaires», l’«arbitrage du Premier ministre», le «visa du Conseil d’État» et l’«arbitrage définitif du président de la République». Après ces étapes, la PLF 2020, préalablement adoptée en conseil des ministres, a été transmise au Parlement où les ministres sont actuellement auditionnés par les députés.

Après cet exercice, la Cour constitutionnelle va vérifier la conformité de la Loi de finances 2020. Viendra ensuite l’ultime étape de la promulgation du budget 2020, par le chef de l’État.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW