Le parti démocratique gabonais (PDG) veut démontrer qu’il demeure une formation politique attractive dans la capitale économique.

Les nouveaux militants PDG du 1er arrondissement de Port-Gentil écoutant le message de…

Les nouveaux militants PDG du 1er arrondissement de Port-Gentil écoutant le message de…

 

Une grande rencontre a été organisée tout dernièrement, dans le 1er arrondissement de Port-Gentil, par le membre du bureau politique Sylvestre Ratanga au quartier Colombie. Le parti démocratique gabonais (PDG) entend ainsi démontrer qu’il demeure une formation politique attractive dans la capitale économique.

…Sylvestre Ratanga. © Gabonreview/Louis Mbourou

…Sylvestre Ratanga. © Gabonreview/Louis Mbourou

A l’occasion, plusieurs nouveaux comités ont été installés et des centaines de personnes ont ainsi rejoint les rangs du parti au pouvoir. «Les gens s’en vont et d’autres viennent. Comme on peut le constater, ceux qui viennent sont plus nombreux que ceux qui partent. C’est la preuve que le PDG demeure un parti attractif», a déclaré Sylvestre Ratanga.

Si cette sortie dans le premier n’est pas sans lien avec les échéances à venir, Sylvestre Ratanga, par ailleurs conseiller municipal, veut qu’on y voie également et surtout la volonté du parti de changer de méthodes en allant, cette fois, au contact des populations. «Il ne s’agit plus de tout organiser au siège du parti. Aujourd’hui, nous avons décidé d’aller à la rencontre des populations dans leur milieu de vie afin de nous imprégner des réalités qui sont les leurs et mettre sur pied, ensemble, des stratégies pour améliorer leur condition», a-t-il ajouté.

Le choix de La Colombie, un quartier miné par la pauvreté et la consommation des drogues, n’est pas fortuit. Le PDG voudrait améliorer les conditions de vie des habitants de cette zone de Port-Gentil à travers la mise en place des associations et le financement des activités génératrices de revenus. «Regroupez-vous et venez me voir et nous verrons ce que nous pouvons faire ensemble», a lancé le maire du 1er arrondissement, Justine Libimbi, venue soutenir l’initiative de Sylvestre Ratanga. «Les gens ne vivent pas seulement de politique. Nous avons décidé d’aller vers eux pour les aider. Et nos efforts sont récompensés car nos actions permettent à beaucoup de rejoindre notre parti», a renchéri ce dernier.

Aller au contact des populations, s’imprégner de leurs problèmes et y apporter des solutions, telle est la nouvelle démarche que le président du conseil d’administration de la Sogara met en place pour redorer le blason de son parti. Et il est convaincu que c’est par là que passe la victoire aux échéances électorales qui se profilent à l’horizon. «Quoiqu’on dise, nous allons gagner et les législatives et la présidentielle. Nous avons confiance en vous pour cela», a lancé Sylvestre Ratanga aux nouveaux militants du PDG.

 

 
 

4 Commentaires

  1. imagine56 dit :

    Akiéééé, A Ratanga ” c’est quoi que tu fais là sous le soleil?”
    à ton âge, à ton niveau?
    Pardon, ne te fatigues pas, tu vas attirer l’attention des émergents, ils ne veulent plus voir les gens de ta génération
    et surtout votre look classic des pédgistes leur sort de partout, il parait qu’ils aiment les vestes cintrées et les chaussures qui pointent vers le ciel, tu as cette accroutement?
    Non, alors retourne à la maison !

  2. Mwana dit :

    «Il ne s’agit plus de tout organiser au siège du parti. Aujourd’hui, nous avons décidé d’aller à la rencontre des populations dans leur milieu de vie afin de nous imprégner des réalités qui sont les leurs et mettre sur pied, ensemble, des stratégies pour améliorer leur condition»

    Près de cinquante aux affaires, ils disent vouloir améliorer les conditions de vie des populations et comme par hasard à l’approche de l’élection présidentielle. Chers (es) compatriotes ne vous laisser plus endoctrinés par ces discours politiques insipides et indigestes. Vous seuls(es) avez le pouvoir de changer vos conditions de vie en mettant fin à ces petits calculs égoïstes et malsains de nos apprentis sorciers et pseudos démocrates. Édifiez-vous sur la fin de ce discours vous y verrez l’objectif ultime qu’il veulent atteindre qui en réalité l’objectif conserver le pouvoir à tout prix car affirment-ils prétendument : “. Quoiqu’on en dise nous allons gagner et les législatives et la présidentielle…”

    Quelles élection le PDG a-t-il déjà gagner loyalement au Gabon qu’on nous en donne une seule!

    En réalité, ils commencent à voir poindre la fin du système et la seule alternative qui reste pour essayer de redorer l’image d’un parti en mal de popularité c’est la corruption à coups de fcfa du contribuable. Voici pour étayer ce argument ce que dit la maire de Port-Gentil: ” regroupez-vous et venez nous voir et nous verrons ce que nous pouvons faire ensemble”.

    Chers(es) compatriote trop c’est trop, plus de complaisance avec ce régime!

  3. imagine56 dit :

    Tu as oublié aussi de lui demander de parler de cette fameuse DELTA SYNERGIE, ça nous intéresse et surtout c’est d’actualité, les enfants d’un ancien président du Gabon (pas Léon Mba, OBO) qui vont se partager des milliards, ça c’est un scoop sur lequel on bave dans les chancelleries, quelle honte
    avoir à lui seul piller son pays pour préserver le futur de ses enfants, mème Wade n’a pas poussé le bouchon aussi loin!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW