La société de formulation des lubrifiants (Pizolub) a lancé, le 20 août, la mise en fût des huiles formulées pour automobiles et moteurs industriels (Pizo), certifiées par le groupe Azelis France, le 5 juillet dernier.

Les premiers fûts Pizolub présentés par le directeur général de l’entreprise Guy Christian Mavioga et son hôte le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime, Patrice Ontina. © MaviogaGuyChristianOfficiel/

 

Les lubrifiants pour automobiles et moteurs industriels made in Gabon bientôt sur le marché. La société de formulation des lubrifiants (Pizolub) a procédé, le 20 août, au lancement de la fabrication et de la mise en fût de l’huile Pizo.

Pour le directeur général de Pizolub, Guy Christian Mavioga, l’ambition est de s’imposer sur le marché local, en créant des représentations dans toutes les provinces. A travers ce segment de marché, l’entreprise envisage de créer mille emplois, malgré les contingences actuelles.

Le gouverneur de l’Ogooué-Maritime, Patrice Ontina, a salué l’horizon projeté par la nouvelle direction de l’entreprise. «Je félicite le directeur général qui est dans un processus de restructuration de Pizolub, en vue d’améliorer la qualité des produits et de créer des conditions de compétitivité de cette entreprise». Pizolub est spécialisée dans la fabrication et le conditionnement d’huile de graissage, lubrifiants automobiles et industriels, emballages métalliques et plastiques.

 
 

2 Commentaires

  1. rapapa dit :

    Les autres huiles: Total, Engen etc… sortaient déjà du Gabon…. fabriquées par la SOGARA… et mises en bidon par Pizolub.
    .
    Espérons qu’ils cassent sérieusement les prix…
    Les marges de 500% ça suffit!

  2. Julien dit :

    “Fabriqué au Gabon”. Lol ! Y a t’il un seul gabonais qui peut se targuer d’être l’inventeur de quelque chose ? Pitié !

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW