L’organisation non gouvernement Brainforest, en collaboration avec le programme Man & Nature de l’ONG française Noé, a lancé le 19 août un programme de micro-dons via le mécanisme «l’Arrondi en caisse». Les résultats de cette opération serviront à financer le projet «Lutter contre la déforestation des forêts du Gabon grâce au cacao».

Brainforest tente de lutter contre la déforestation des forêts du Gabon grâce au cacao. © caistab-gabon

 

Brainforest a lancé, le 19 août, l’opération de micro-dons réalisée via le mécanisme de «l’Arrondi en caisse». Les recettes de cette campagne financée par la Fondation Maisons du Monde pour une durée de 3 ans serviront à améliorer la productivité des exploitations de cacao, mais surtout à encourager la pratique de l’agroforesterie pour une production de qualité, durable et sans déforestation.

Ce projet de lutte contre la déforestation des forêts du Gabon, grâce au cacao, démarrera à Minvoul, au nord du Gabon, non loin du Parc national de Minkébé. Dans cette région, Brainforest souhaite accompagner les femmes dans la collecte de produits forestiers non ligneux et relancer la culture du cacao.

Les fonds collectés par la Fondation Maisons du Monde permettront de mettre en place des plantations agroforestières, de renforcer les capacités de 25 producteurs issus de 8 villages regroupés en 4 coopératives agricoles, sur les bonnes pratiques agricoles et sur la gestion commerciale pour soutenir leur autonomie.

Ce projet vise également à diversifier la production forestière non ligneuse pour soustraire les populations de la dépendance de la culture du cacao. Le mécanisme de l’Arrondi en caisse proposé par l’entreprise solidaire microDON, est la première solution de don participatif embarquée dans le quotidien des Français. Elle offre la possibilité de faire un micro-don à des associations de solidarité de manière simple et indolore dans des actes de la vie courante.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW