Annoncé libre il y a deux jours par la Lettre du continent, Magloire Ngambia est cependant toujours détenu à «Sans famille». Placé sous mandat de dépôt le 10 janvier 2017, l’ancien ministre attend d’être jugé pour détournement présumé de 500 milliards de francs CFA.

Image à titre purement illustratif. © Gabonreview/Shutterstock

 

Contrairement à ce qu’annoncé la Lettre du Continent il y a deux jours, Magloire Ngambia n’est pas sorti de prison. L’ancien ministre est toujours dans les geôles de «Sans famille», le pénitencier de Libreville. Le quotidien L’Union affirme, dans sa parution du 28 juin 2019, en avoir reçu la confirmation d’une source proche de l’ancien ministre de l’Economie, de la Promotion des investissements, de Travaux publics, de l’Habitat, de l’Urbanisme, de l’Aménagement du Territoire et des Transports.

«J’ai été étonné de lire cette information sans fondement dans ce média. Magloire Ngambia est toujours en détention préventive à la prison centrale de Libreville», a lancé entendre la source avant d’ajouter :  «l’un des conseils de Magloire Ngambia a récemment déposé une demande de mise en liberté provisoire auprès de la Cour d’appel judicaire de Libreville. La demande n’a jusqu’à ce jour pas été examinée».

Magloire Ngambia a été placé sous mandat le 10 janvier 2017 dans le cadre de l’opération Mamba. L’ancien ministre est accusé d’avoir détourné 500 milliards de francs CFA de deniers publics. Il est également poursuivi dans le cadre de l’affaire sur l’axe Akieni-Onga, dans la province Haut-Ogooué. Les travaux de cet axe routier de 60 kilomètres qui ont couté 60 milliards de francs CFA à l’Etat, n’avaient pas été menés à terme par le Groupe Santullo Sericom. Dans cette affaire, Magloire Ngambia est accusé de surfacturations de l’ordre de 4 milliards de francs dans l’exécution des travaux.

 
 

1 Commentaire

  1. ENDUNDU dit :

    Comme il est du HO, il endure le plus, et par conséquent, il continue à montrer l’exemple qui vient de soi- même.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW