Le ministre de l’Intérieur a procédé, le 11 mars à Libreville, à l’installation des membres de l’équipe du conseil municipal de la capitale gabonaise pour les cinq prochaines années. Conduit par Léandre Nzué, le conseil municipal aura notamment pour mission d’achever le «Plan de développement local de Libreville».

Le nouveau maire de la commune de Libreville Léandre Nzué installé dans sa nouvelle charge. © Gabonreview

 

Le nouveau maire de la commune de Libreville, Léandre Nzué, et ses adjoints ont été officiellement installés dans leurs nouvelles charges, le 11 mars à Libreville. Adressant les vœux de réussite à la nouvelle équipe municipale de Libreville, le ministre de l’Intérieur a affirmé ne pas douter de l’équipe conduite par Léandre Nzué, dans la satisfaction des attentes légitimes des concitoyens.

«La constitution  de notre pays et la loi organique numéro 001/2014 consacre et organise la décentralisation dans notre pays, les communes en tant que collectivités locales jouissent à cet égard d’autonomie administrative et financière et surtout s’administrent librement. À ce titre, il appartient donc aux autorités municipales, elles-mêmes, de déterminer et de définir la nature, les objectifs et les moyens nécessaires à l’action qu’elles auraient à mener à la tête de cette municipalité», a rappelé Lambert-Noël Matha.

© Gabonreview

«En tant qu’autorité de tutelle, l’État n’a pour mission que de veiller au respect des règles de répartitions des compétences entre l’État et les collectivités locales et entre les collectivités locales elles-mêmes. Il ne nous appartient donc pas ici de vous indiquer les priorités de votre action ou de vous dresser une feuille de route ou un quelconque cahier des charges. Votre autonomie vous autorise à gérer les affaires de la cité en tenant compte des attentes et des besoins nombreux de vos administrés. Vous seul savez ce que vous avez à faire pour le bien de nos concitoyens et pour le rayonnement de notre cité», a conseillé le ministre de l’Intérieur.

Le 13e édile de la capitale gabonaise et son équipe héritent d’un compte de la commune de Libreville, créditeur de la somme globale de prêts de 25 milliards de francs CFA, inscrite dans les livres du trésor public gabonais. Elle se voit aussi léguer le programme intitulé «Plan de développement local de Libreville», réalisé à 75% par l’équipe sortante et dont l’aboutissement est très attendu par les autorités politiques.

«En dépit d’un contexte économique national difficile, et au regard des deux dernières années, de la mandature, nous avons pu réaliser près de 75% des axes de notre programme intitulé, plan de développement local de Libreville, nouvelle gouvernance. Les réalisations à ces axes sont présentées dans un document intitulé bilan de la mandature 2014-2019, elle concerne notamment : la modernisation du cadre de travail des agents municipaux ; l’acquisition des moyens de travail appropriés (engins lourds, moyens roulants, équipement divers ) ; la rénovation des infrastructures municipales (le soin de santé d’Ambowé, le centre culturel concorde de Glass, les centres préscolaires de Nombakelé et de Lalala)», a listé Rose Christiane Ossouka, maire sortant de Libreville.

Parmi les réalisations, l’ancien maire a également listé «le planting et embellissement paysager de la ville ; les actions sociales en faveur des populations économiquement faibles; la réalisation du fichier du personnel à travers les opérations de recensement et d’audit permettant d’améliorer la gestion des ressources humaines et de rationaliser la masse salariale, en tenant compte du plafond fixé par les ministères de tutelle technique et financière».

L’équipe municipale de Libreville est composée de Léandre Nzué, Chrystel Eugénie Limbourg Iwenga, Adrien Nguema Mba, Édouard Nziengui Nziengui, et Eugène Mba. L’installation du conseil municipal de Libreville a été suivie par celle des nouveaux présidents des conseils locaux du pays, avec l’étape de la commune d’Owendo.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW