Dans ses chiffres résumant l’activité économique nationale de 2018, la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale (DGEPF) assure que la production nationale de minerai et d’agglomérés de manganèse a atteint 5,3 millions de tonnes en 2018. Une performance record par rapport aux années précédentes.

La production nationale de minerai et d’agglomérés de manganèse affiche une performance record par rapport aux années précédentes en atteignant 5,3 millions de tonnes en 2018. © D.R.

 

Les chiffres de la DGEPF indiquent que le Gabon a produit 5,3 millions de tonnes de minerai et d’agglomérés de manganèse en 2018. Il s’agit d’un record, assure-t-on à cette Direction. Ce d’autant plus que la progression se situe 6,8% par rapport à d’autres années. Cette avancée est mue par la montée en puissance de Gabon Mining qui a accru sa production de plus de 30%, mais aussi par le nouveau Code minier. Elle est également due à la forte demande chinoise, indienne et nord-américaine sur le marché international.

Toutefois, des désagréments ont été enregistrés au cours de cette année. Sept déraillements dont deux concernant des trains Comilog ont ralenti le transport de la production vers les ports minéraliers. Cette donnée a entrainé une baisse de la progression des exportations. Elle se chiffre à 2,8%. Les ventes ont augmenté, quant à elles, de 5%, grâce à la demande mondiale, notamment les achats de la Chine, l’Europe et l’Inde.

Dans le même temps, le chiffre d’affaires dans le secteur a augmenté de 14,6% pour atteindre 789,2 milliards de francs CFA en 2018 contre 688,9 milliards en 2017, aidé par des niveaux de prix très rémunérateurs.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW