La troisième édition de l’exercice militaire «Tropicale Storm» se tient actuellement à Libreville, Lambaréné, Ndjolé et Mouila. Cette opération bisannuelle, qui vise à conserver la capacité des troupes belges à opérer dans des conditions tropicales, s’achève le 16 décembre.


La 3e édition de l’opération «Tropical Storm» se tient actuellement au Gabon. © m.mil.be

 

Après 2015 et 2017, les bataillons para commandos de l’armée belge sont de retour au Gabon pour les manœuvres militaires dénommées «Tropical Storm». «Il s’agit pour le Special Operations Regiment, avant la Brigade légère, de pouvoir s’entraîner en milieu tropical dans un terrain complexe et difficilement accessible tout en conservant son expérience africaine», a rapporté defencebelgium.com. L’exercice bisannuel peut également servir de préparation à un déploiement opérationnel.

Les premiers éléments militaires belges sont arrivés sur place au début du mois de novembre, afin de préparer l’arrivée du gros des troupes. Après une période d’acclimatation, l’exercice est entré dans sa phase active, le 23 novembre. Il concerne 800 militaires des composantes terre, air et médicale de l’armée belge. Bénéficiant d’un appui logistique et aérien conséquent, les militaires belges s’entraîneront à Libreville, Lambaréné, Ndjolé et Mouila. Avec la participation de 13 bateaux Zodiac, le domaine amphibie sera également travaillé avec des éléments du Génie.

L’armée belge s’exercera en étroite collaboration avec l’armée gabonaise. Des parachutistes locaux effectueront leurs premiers sauts depuis des C-130 belges, avec le soutien des instructeurs belges. D’autres militaires gabonais, mais aussi des éléments américains du corps des Marines, sont intégrés dans des unités belges et font donc partie intégrante des entraînements tactiques. L’armée française fournit un soutien logistique, en mettant à disposition les infrastructures de son détachement à Libreville ; ainsi qu’un encadrement pour l’exercice de survie belge, avec des instructeurs du Centre d’aguerrissement outremer et étranger.

L’exercice Tropical Storm se terminera le 16 décembre. Il s’agit de l’un des plus gros exercices organisés par l’armée belge. La première édition, en 2015, a coûté plus de 447 millions de francs CFA.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW