Deux mois après la première participation de Réveil Républicain (RR) aux élections législatives et locales, samedi à Port-Gentil, son président Marc Logan Tchango a fixé un nouveau cap pour ce jeune parti qui entend s’implanter durablement sur l’échiquier politique national.

Marc Logan Tchango Nang Nguema, président de Réveil Républicain, le 19 janvier 2019, à Port-Gentil. © Gabonreview

 

Ce samedi 19 janvier, militants et sympathisants du Réveil Républicain se sont retrouvés à la foire de Port-Gentil. Si le premier objectif était de se souhaiter mutuellement les vœux pour la nouvelle année, cette rencontre visait davantage à faire le bilan de l’année 2018 marquée par la première participation de ce jeune parti aux élections législatives et locales. Une «expérience enrichissante» qui, estime Marc Logan Tchango Nang Nguema, n’a pas eu que de mauvais côtés, en témoignent la mobilisation des populations derrière le parti et les résultats obtenus lors de ces scrutins.

«Même si notre moisson électorale aurait pu être meilleure, elle nous indique clairement que nous sommes sur la bonne voie. Car au vu des résultats des derniers scrutins électoraux, le Réveil Républicain peut se prévaloir d’être la deuxième formation politique dans la commune de Port-Gentil, avec au compteur quatre conseillers municipaux dans le quatrième arrondissement et un score de 25,31% à l’élection législative, soit la deuxième place, sur quatre candidatures. Et c’est déjà là une victoire», estime le président de RR.

A Port-Gentil, la rencontre de RR visait également à fixer un nouveau cap pour la formation politique dont le fief reste le 4e arrondissement de la capitale économique. Son président ne cache pas son intention d’en faire un des partis les plus durablement implantés sur l’échiquier politique national avec des représentations à travers tout le pays. Il en est convaincu, «le Réveil Républicain, c’est du sérieux et [ce parti] est loin d’être un mouvement politique éphémère». Pour Marc Logan Tchango, «le Réveil Républicain est là pour rester».

Aussi, en 2019, le jeune parti entend-t-il renforcer sa présence dans la commune de Port-Gentil et à travers le pays, en mobilisant davantage les Gabonais autour de ses idéaux. Pour ce faire, son chef de file décline trois principaux objectifs devant faire l’objet des prochaines réflexions du bureau du parti.

Il s’agira notamment d’«expliquer la vision du parti à un nombre plus grand de compatriotes» pour susciter plus d’adhésions, de «faire en sorte que la jeunesse gabonaise puisse de nouveau croire dans la politique» pour que le mot «politique» ne lui apparaisse plus comme le «synonyme de mensonge, d’hypocrisie, d’égoïsme et de paresse face aux défis que nous devons urgemment relever pour préserver l’espoir d’un Gabon meilleur» et d’œuvrer à apparaître comme le bon exemple aux yeux des populations et particulièrement des jeunes. D’autant que le leitmotiv de RR est de «faire la politique autrement».

 
 

1 Comment

  1. Tchenko dit :

    Avec bis. Forasev oye. Oye oye soutien… Honte à vous.

Post a Comment


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW