Gabon 1re offre une nouvelle identité visuelle à ses programmes depuis le 2 décembre. Opérée par le Groupe Gabon Télévisions, cette opération esthétique vise à faire entrer la chaîne dans le modernisme et, devrait permettre de reconquérir le cœur des téléspectateurs. C’est du moins l’espoir de la direction générale de la télévision publique. 

Le groupe Gabon Télévisions a opéré une mue au sein de Gabon 1re, qui offre une nouvelle identité visuelle. © Gabonreview

 

Vues de la nouvelle identité visuelle du journal télévisée. © Capture d’écran / Gabon 1re

Le groupe Gabon Télévisions a décidé d’opérer une mue au sein de Gabon 1re. Depuis le 2 décembre, le chaine de télévision a adopté une nouvelle charte graphique, matérialisée par de nouveaux plateaux et génériques des émissions et journaux télévisés. Le média a ainsi revêtu de nouveaux habillages, avec des couleurs plus lumineuses, confectionnés par les infographes maison.

Selon le directeur de Gabon Télévisions, cette mue s’inscrit dans le cadre d’une «ambition réformatrice». «Nous avons une feuille de route qui a été présentée et validée lors du conseil d’administration, le 23 novembre à Libreville. L’objectif de cette ambition réformatrice est d’améliorer l’image de Gabon Télévisions par une qualité attractive des programmes», a confié Sylvain Abessolo sur Gabon 1ère.

La nouvelle voie dans laquelle s’est engagée Gabon Télévisions, est dictée par l’innovation, l’inventivité et la créativité. «Il s’agit aujourd’hui d’assister à une bataille de contenus sur les plans local et international. Gabon Télévisions doit suivre le mouvement et épouser l’ère du temps», a souligné Sylvain Abessolo. L’objectif est de reconquérir les téléspectateurs qui ont tourné le dos à la chaîne, dégoutés par l’insipidité des programmes.

Au-delà de la nouvelle identité visuelle de ses productions, Gabon 1re va également offrir de nouveaux programmes de qualité. «De façon hebdomadaire, nous aurons de grands rendez-vous à caractère économique, social, politique, environnemental… Des émissions suffisamment attractives vont voir le jour, avec un contenu beaucoup plus attractif. Il ne suffit plus d’être sur le bouquet, il faut exister et faire face à la concurrence. Nous avons un devoir, celui de rendre au public ce qu’il attend : des programmes dans lesquels il se retrouvent», a conclu Sylvain Abessolo.

Au-delà de ce lifting et nouveaux programmes, Gabon Télévisions doit également effectuer un travail de fond pour rehausser la qualité de son personnel, journalistes, animateurs, présentateurs et techniciens confondus.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW