Le petit Jordan Essambo, 10 ans environ, porté disparu le 25 août vers 18 heures à Akontang (Minvoul), n’a été retrouvé que le lendemain, son corps «dépiécé». Il était le fils unique de sa mère.

Tel que découvert… le petit Jordan. © Gabonreview

Tel que découvert… le petit Jordan. © Gabonreview

 

Si l’histoire n’a pas fait grand bruit, c’est parce que le Gabon était plongé dans la phase décisive de l’élection présidentielle du 27 août dernier. Alors que les Gabonais s’apprêtaient à aller voter, le petit Jordan est sorti en fin d’après-midi. C’était certainement pour aller s’amuser avec les gamins de son âge du quartier Akontang, dans la commune de Minvoul, au nord du Gabon.

Autour de 18 heures, le môme n’était toujours pas de retour au domicile familial. Ses parents ont cru que le petit avait tellement pris plaisir au jeu et tardait à rentrer à la maison. L’attente va se transformer en angoisse au fur et à mesure que Minvoul s’enfoncait dans la nuit. Les parents saisissent alors la gendarmerie qui a aussitôt ouvert une enquête, rapporte à Gabonreview un habitant de la ville.

Le lendemain, «aux alentours de midi, le corps de Jordan est retrouvé au détour d’une piste», rapporte le média en ligne GMT.  Il y manquait «un œil, la langue, son sexe et une partie du muscle fessier». Que s’est-il passé ? L’enquête va révéler des traces de sang dans une salle de classe de l’école publique de Nkol-Ngame. Ce qui a laissé croire que le meurtre de l’enfant aurait probablement eu lieu à cet endroit.

A la suite de cette découverte macabre, la famille a porté plainte au tribunal de première instance d’Oyem et deux individus proches de la famille – deux oncles maternels – ont été appréhendés pour besoin d’enquête. Citant des sources familiales, GMT affirme que les proches du petit garçon subiraient actuellement des pressions pour étouffer l’affaire. Dans ce contexte, tout porte à croire qu’il s’agit d’un acte commandité.

La coïncidence de ce drame avec l’élection laisse l’opinion perplexe. Les organes prélevés sur le corps du petit Jordan suggèrent un crime rituel. Ce drame rappelle beaucoup d’autres survenus à travers le pays à la veille des échéances électorales. Quoi qu’il en soit, l’enquête se poursuit et devrait permettre de faire la lumière sur ce meurtre odieux qui relance le débat sur les crimes rituels.

 

 
 

26 Commentaires

  1. teressa dit :

    ALI recommence avec ses crimes barbares malgré le départ prononcé de son mentor accrombessi de la GNLG.

  2. Ricky BENZ dit :

    La vie reprend son cours à BongoLand.

  3. piouf! dit :

    et c’est reparti

  4. BIGBILY dit :

    Teressa, il faut arrêter de politiser ce genre de malheur le crime rituel est une tradition ancestrale Gabonaise qui existe avant l’existence de Ali et interdit dans l’islam.
    Dis moi comment un musulman qui a régulièrement à la Mecque le lieu saint de l’islam peut faire ce genre d’horreur et espère aller au paradis ?
    Il faut regarder côté opposants qui voulaient avoir le pouvoir à n’importe quel prix.

    • LB dit :

      De grâce ce n est pas Alice aux pays des merveilles. Le premier septennat a été ponctué des crimes de ce genre. Comme par hasard la justice n a jamais pu arrêter des commanditaires qui pour certains sont du pdg. Je ne pense pas que le fait s être musulmam fasse de lui un saint, sinon les extrémistes bokoharam qui sont musulmans auraient du respect pour la vie humaine.

      • LB dit :

        Le Monsieur Boutamba qui a été nommé Ministre de la justice. N est ce pas le même qui a été cite dans une histoire de crime rituel dans le sud du Gabon ? L éthique aurait voulu qu’ un personnage de ce genre ne figure pas dans un gouvernement, preuve avérée ou pas. Mais comme au Gabon la honte et la médiocrité ne tuent pas…..

    • Le Villageois dit :

      Dites moi comment un musulman pose une bombe pour tuer des innocents. Enfin expliquez moi comment un musulman ordonne qu’on tire à balles réelles sur une jeunesse qui manifestent… Ali Bongo est responsable de la propagation des crimes rituels au Gabon.

    • natty dread dit :

      BIGBILY,

      je ne suis pas sûr que, comme tu l’écris facilement,le ‘crime ritual est une tradition ancestrale gabonaise’, sauf si tu peux l’argumenter à tes lecteurs. dans quelle tradition, de quelle region du Gabon?
      et de deux, un musulman moyen ne va pas aussi régulièrement à la Mecque que tu le dis, question de moyens, 1 fois suffit pour être en harmonie avec le principe islamique du Grand pélerinage (le hajj).
      de trois, l’Islam a trois lieux saints: Médine (Yathrib), la Mecque et Jerusalem.
      de trois, l’expérience sacrificielle est connu et pratiqué dans certaines branches de l’Islam (voir islam maraboutique de certains pays africains).
      pour le reste, tes propos n’engagent que toi.

    • mouthou dit :

      Dis-nous comment un musulman, fervent pratiquant, peut-il être le Grand Maître incontesté de la Franc-Maçonnerie et manger de la main avec laquelle il se lave le derrière…….!
      Des pratiques interdites par l’Islam de Mahomet….

    • OneDay dit :

      @BIGBILY, Un bon musulman qui va régulièrement à la Mecque, et qui respecte VRAIMENT LES interdit dans l’islam MANGE PAS (AU GRAND JAMAIS!!!) avec sa MAIN GAUCHE! 1ere erreur! Même chez les Catho et les dogmes de bon conduite à table on ne mange pas (touche pas la nourriture) avec la main GAUCHE! DEPLUS TOUT LES KAMIKASES QUI SE FONT SAUTER CAR IL YA DES 1000 DE VIERGEs QUI LES ATTENTS AU PARADIS (APRES AVOIR TUER DES INOCENT ENFANT? FEMMES ET HOMMES) RECPECTEnt VRAIMENT LES PRECEPTES ECRIT DANS LE CORAN?! TCHIIIIIP ! LE DENIS EST UNE MALADI CHRONIQUE, FAUT ALLER CONSULTER! Pourquoi ces personnes qui vont à la Mecque, couchent avec des femmes Alors qu’ils ne sont pas mariés avec celle-ci ? Pourquoi Boire du VIN ou autre Liqueur ALORS QUE L’ALCOOL est proscrite ? FAUT ARRETER DE CE CACHER DERRIER LA RELIGION QUAND CELA NOUS ARRONGE ! VISITER UN LIEU SAINT NE FAIT PAS DE TOI UN SAINT ! LES OPPOSANTS pour une grande majorité REVIENNENT d’OÛ? TCHIIIP

    • MBOLO dit :

      BIGBILY, votre dieu de l’islam se mélange avec celui de la franc-maçonnerie, hein? C’est de la pure sorcellerie. Cela est valable pour le chrétien. Avec cela, peut-on rentrer au PARADIS? Il est écrit que « celui à Jésus Christ a la vie éternelle et est sauvé de l’enfer. Mais celui qui n’a pas Jésus Christ est condamné éternellement. »

      Chacun est libre de choisir sa voie mais à la fin, personne n’aura d’excuse. Car au moins 99,99% de la population mondiale aura entendu parler de Jésus Christ un jour. Par exemple : la fête de noël qui nous rappelle la naissance de Jésus le Sauveur de l’humanité.

      Quant à la mort de cet enfant, Dieu du haut de Son Trône connaît le(s) coupable(s). Sa Justice ne tardera pas.

    • Shaka Loubedi dit :

      Billy Bi Nze (Bigbilly),

      Un musulman qui va la mecque regulierement ne triche pas aussi car il sait tres bien que le prophete de l’islam etait un model en tant que chef de la communauter. De plus un musulman qui va a la mecque regulierement ne peut pas assassiner son peuple froidement et rester insensible aux pleurs de tout un peuple qui ne demande qu’une chose: le respect de sa voix.
      Laisser l’Islam de coter, cette religion n’a rien a voir avec ce fait votre chef imposteur.

  5. fernand dit :

    BIGBILY SI TON MUSULMAN EST CAPABLE DE VOLER UNE ELECTION A LA VUE ET AU SU DE TOUT LE MONDE ET ENSUITE ENCHAÎNER LES MENSONGES FRANCHEMENT POSE TOI DES QUESTIONS MAIS JE SAIS PAR TON POINT DE VUE QUE SA NE TE FAIS NI CHAUD NI FROID TOUT SIMPLEMENT PARCEQU IL NE S’AGIT PAS D’UN MEMBRE DE TA FAMILLE SEUL TES INTERETS COMPTES

  6. Le Gabonais dit :

    BIGBILY, Dis moi comment un musulman qui va régulièrement à la Mecque, le lieu saint de l’islam peut porter des bombes, et commettre des atrocités dans le monde au nom d’Allah et espérer aller au paradis ou l’attendent dix vierges?

    Tu ne raisonne meme pas dans ton commentaire, le silence est d’or, la parole d’argent donc stp fait le bon choix…

  7. BIGBILY dit :

    Hahaha,quel buzz?
    Oubliez le côté musulman d’Ali que j’ai évoqué et me prouver de quoi Ali est responsable des crimes rituels puisque cette pratique est plus vieille que Ali ?
    Pourquoi ne pas accuser les opposants qui qui sacrifie les enfants d’autrui daffronter l’armée pendant que leurs familles sont à l’abri de la peur du besoin et delà mort ?

    • LB dit :

      Ali est responsable. Cette pratique est plus vieille qu Ali comme vous dites. Mais n a il pas dit qu’ il est le seul a pouvoir incarner le changement ? S il veut rompre avec les pratiques s Antan, pourquoi n en a t il jamais fait son cheval de bataille ? Pour un Président qui veut incarner le changement, il aurait pu faire en sorte que l impunité ne soit pas de mise. Que les commanditaires soit du PDG ou de l opposition, il n a jamais fait en sorte qu ils soient jugés. Il n a rien fait, donc oui Ali est responsable de cela. Et si son administration est incapable de résoudre ces enquêtes c est qu il y a un souci.

  8. BIGBILY dit :

    …à étrangers les opposants tu les innocents en faisant croire que c’est Ali.
    À qui profite le crime ???
    Sûrement pas à Ali,on tu en faisant croire que c’est Ali.

  9. OneDay dit :

    Pourquoi les crimes RITUEL AUGMENT TOUJOURS LORS DE REMANIMENT Ministériel, ELECTION LEGISTALIVE et autre évènement Du très cher gouvernement PDgistes (+ de 50 ans au pouvoir avec une augmentation et un prise de conscience grâce à l’évolution des nouvelles technologies, encore une FOIS LES GABONAIS ON DEUX OU TROIS TELEPHONES ET CELA FOUT LA MERDE A VOS CONNERIE DIABOLIQUE ! FILMER ET PARTAGER sur les « RS »). On accuse les PDgistes dans chaque région du GABON! Certains Sont même Connu dans leur propre Famille comme des TUEURs, pour un PSEUDO poste! VA MANGER l’IBOGA tu auras tes réponses. L’intelligence n’est vraiment pas donner à tout le monde à sa naissance. Tu es la preuve vivante! Tu peux remercier l’Education National Gabonaise pour ton manque de réflexion, Qui est à l’image de l’éducation au quotidien AU GABON! De plus Ali, ça GR et ces Hommes Cagoulé ont AROZER PAR BALLE LE QG de PING, Au soir de l’annonce du vol du VOTE DU PEUPLE GABONAIS! POURQUOI c’est OPPOSANT VONT RISQUER de voir leur enfant enlever (Torturer comme les MAKAYA ici est là dans le GABON) pour Finir IDIOT SANS COMPETENCE COMME Toi dans un pays ou la Scolarité est à l’image du portefeuille de la jeunesse et de la ménagère (VIDE!!!) Tu parles des enfants des Opposants. MAIS LES ENFANTS DES PDGistes sont OU ? JE DOUTE QUE TON UQ les Hébergés tous! CHAMPOIN POUR PARLER ET POINTER LE VOISIN MAIS INCAPABLE DE PARLER DE VOTRE INCOMPETENCES, TEL la diharé que vous avez au quotidien soit disant du au NIKE que vous mangez avec vos « petites » dans les bars aux lieux d’être avec vos femmes à la maison devant GBTéléMédiocre ou CanalSat!

  10. yann dit :

    Ou Est Tu jean Jacques pour commenter cet acte abominable realiser par ton camp politique

  11. DeMilongSi dit :

    Dans le Woleu-Ntem les dernières promotions au gouvernement Issozet Ngondet I n’ont pas que fait que des heureux au vu des derniers articles commandités par certains cadres pedegistes du septentrion. Ainsi maitre Francis Nkea, promu ministre d’état et désormais doyen politique de la province depuis sa nomination est devenu la cible principale de ces « fameux hommes de terrain » qui ont fait leur temps et qui comme on le sait tous sont des funambules politiques. Pire encore, à Minvoul ou maitre Nkea jouit d’une grande estime des populations, des pedegistes déjà bien identifies s’activent à le dénigrer en projetant de commanditer d’autres articles et d’user de leurs lobbies pour parait-il démontrer au président qu’à Minvoul, Francis Nkea n’est pas l’homme de la situation. Aux dires de nos informateurs depuis Minvoul, ce petit gang de pedegistes adeptes de coups bas et partisans de la politique du ventre serait basé dans le 1er siège du département du Haut-Ntem (canton Nord et commune) ; l’unique raison de leur activisme néfaste serait la promesse non tenue par le chef de l’exécutif de promouvoir leur gourou au poste bien spécifique de ministre de l’agriculture.

    Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous tenons à féliciter ces ressortissants du Woleu-Ntem qui ont été promu dans le gouvernement Issozet Ngondet en tête desquels Maître Nkea Ndzigui, qui de par sa position devient le doyen politique du Woleu- ntem. Un poste bien mérité vu son activisme au sein du PDG et ses brillantes plaidoiries lors du contentieux postélectoral. Nous aimerions sans honte aucune dire comme certains de nos frères de Minvoul, qui d’autres mieux que Nkea peut défendre les intérêts des populations de Minvoul et partant celle du Woleu-Ntem ? Qui d’autres mieux que Nkea peut transmettre fidèlement la politique du président dans la province septentrionale ?
    A ceux de nos camarades qui contestent le choix du Distingue Camarade, nous leur rappelons cette phrase du Président Ali Bongo Ondimba : « Certains n’ont pas compris que le pays avait changé ». Par cette pique, le président signalait la fin des petits calculs politiciens mais plutôt l’avènement du mérite, de l’excellence comme condition sine qua none pour être promu a quelques postes que ce soit. Il va sans dire qu’au-delà des conditions que nous avons cité plus haut la fidélité, la loyauté au Parti Démocratique Gabonais sont nécessaires pour qu’un militant se voit promu au rang de ministre. Qui parmi les délateurs des nouveaux promus peut denier toutes ces qualités a Maitre Nkea ?
    Le dialogue politique qui s’annonce demande que la majorité présidentielle soit représentée par des émissaires compétents ayant fait leur preuve, il ne suffit donc plus d’être ou d’avoir été un parlementaire PDG pour prétendre être à la hauteur. Surtout qu’en terme de fidélités nous savons tous que plusieurs parlementaires PDG du nord sont de connivences avec l’opposition, certains sont mêmes allés jusqu’à avoir des positions dans le Rassemblement Héritage et Modernité avant de se raviser à coup de millions de dolè. Comment peut-on espérer devenir ministre PDG lorsque la collusion avec l’adversaire est prouvée ? Vu ce qui précède, nous pouvons sans sourciller dire que le président vient de faire un grand coup en évitant le piège que certains petits esprits du nord lui avaient tendu. Nous clamons ici haut et fort que Maitre Nkea, Flavienne Mfoumou Ondo, Francoise Assengone Obame et Estelle Ondo sont de dignes fils du Woleu-Ntem et ces derniers représenteront dignement les populations du septentrion et partant celles du Gabon.
    Autres arguments fallacieux des délateurs, « A Minvoul maitre Nkea ne peut rien changer face à l’opposition » ou encore « à Minvoul c’est pareil, la même stratégie affaiblir les hommes de terrain ». Nous voulons très clairement demander à ces lobbyistes véreux ce qui suit, au vu des résultats lamentables du PDG à Minvoul qui donc peut changer quelque chose face à l’opposition si ce n’est quelqu’un d’ouvert, affable et un opérateur économique comme Maitre Nkea ? Qui donc sont ces hommes de terrain ? Ceux qui n’arrivent pas à traduire le message politico-économique du président ou ceux qui ont démontré être de parfaits funambules politiques en étant un moment avec les dissidents PDGistes et a un autre avec le PDG dès que les enveloppes sont tombées ? Les populations de Minvoul savent très bien qui sont ou qui furent les hommes de terrain du PDG, d’ailleurs il ne fait l’ombre d’aucun doutes que certains d’entre eux se sont vus obliges d’intégrer les rangs de l’opposition à cause des manigances et autres coups bas de ceux qui prétendent mériter le poste de ministre mieux que d’autres. Ces derniers, passés maitres dans l’art de la roublardise devraient faire leurs cette citation d’Abraham Lincoln, « On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps ».
    Aux lobbyistes véreux, en espérant que notre message fraternel touchera vos cœurs nous voulons que vous vous mettiez véritablement au service du Pays, du PDG et partant au service de la politique du Distingue Camarade Ali Bongo Ondimba. La politique des intérêts personnel n’a plus sa place, le pays a changé et il serait mieux que votre logiciel politique soit mis à jour. Enfin, soutenons ceux de nos camarades qui ont été promu, demain ce sera peut-être votre tour !
    Votre Camarade de Milong -Si!

    • okoss dit :

      De Milong Si,
      Tu resteras toujours dans ta brousse.
      Minvoul est le coin le plus oublie du Gabon, et c est Maitre Nke Zigue qui va changer quoi???
      Et puis, c’ est le minister de Minvoul ou bien c’ est un Ministre de la republic
      Toi tu n es pas Fang, car un Fang , un vrai ne vit pas aux depens, un Fang se bat pour sa famille
      Tu n iras jamais mange chez Maitre, retiens le et debrouille toi comme un homme

      • Bassomba dit :

        Pourquoi;e faire une hidtoire des Fangs? L’Histoire selon laque’lle on veut nous faire gober que le Fang vient d’Egypte, posons nous la question primordiale; toute culture et langue s’enrichit par les endroits traversés. Quid du Désert en lange Fang?

  12. Bassomba dit :

    Par ailleurs, arrêtez de nous bassiner avec vos histoires de religions. L’ Histoire elle même nous enseigne que si les premiers explorateurs arrivés au Gabon étaient des musulmans, nous serions majoritairement entrain de dire dans les Mosquées tous les vendredis Ali Akbar, mais nous avons ce destin d’avoir été colonisés par des chrétiens, alors bouclons là!

  13. Bassomba dit :

    Franck, je suis ton pote du Lycée d’ETAT DE L’Estuaire, mêmes classes jusqu’à ta terminale D, je suis obligé d’utiliser un pseudo pour la cause, mais je te suis toujours!

  14. Gilles alain dit :

    Si seulement on nommait selon les compétences et l’expérience, estelle ondo n’aurait pas eu le porte feuille des eaux et forêts chargé de l’environnement, où elle ne connaît absolument rienbet est obligé de s’appuyer sur le directeur général de l’environnement le geantissime aboure.. Donc PDG continuez à jacasser bande d’idiot, vous faites honte au pays

  15. cevance mouss dit :

    Fils unique,!!! Les crimes rituels la.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW