Dix jours avant son match aller dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde U20, le 18 janvier à Libreville, les pouliches de Jeanne Moussavou se préparent à minima à Bikele.

Les Panthères du Gabon féminine U20 à l’entrainement. © L’Union

 

Dix jours avant leur rencontre face à la République démocratique du Congo (RDC), comptant pour le match aller des éliminatoires du mondial féminin U20, prévu au Panama et au Costa Rica en août prochain, les Panthères n’inspirent pas confiance.

Rassemblées depuis deux semaines, les pouliches de Jeanne Moussavou s’entrainent sans moyens conséquents. Selon une source proche de l’équipe, les joueuses n’ont, jusqu’à ce jour, reçu aucune prime de regroupement.

N’ayant livré aucune rencontre amicale pour trouver les automatismes et jauger le niveau réel de l’équipe, les pouliches de Jeanne Moussavou se contentent des séances d’entrainement basiques sur le stade synthétique de Bikele, dans la commune de Ntoum. Malgré ces contraintes, la coach se dit confiante et assure que ses filles se battront pour préserver toutes leurs chances dans cette compétition.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW