La maison de production gabonaise Direct prod a signé un contrat avec la major Sony music entertainment Côte d’Ivoire. Le contrat de licence porte également sur le live. Fer de lance de Direct prod, l’artiste Shan’L est la première bénéficiaire de ce nouveau partenariat.

Shan’L et Edgard Yonkeu signant le contrat le 26 juillet. © Gabonreview

 

© Gabonreview

À Libreville le 26 juillet dernier, le directeur général de Sony music pour l’Afrique, José Da Sylva, a procédé, avec Edgard Yonkeu, patron de la maison de production Direct prod et Shan’L, l’artiste fer-de-lance de cette maison de production, à la signature officielle d’un contrat entre les deux structures. «Ce qu’on est venu faire, c’est signer le label Direct prod chez Sony pour un contrat de Licence sur tout ce qu’il va produire. L’idée est de commencer par la première artiste Shan’L», a déclaré José Da Sylva.

Assurant avoir déjà travaillé avec Edgard Yonkeu, José Da Sylva estime que la possibilité de travailler avec son Label est porteuse. «On a besoin de gens comme Edgard qui fournissent du contenu de bonne qualité. C’est ce que lui il sait faire, il produit des artistes de bonne qualité», a-t-il indiqué. Selon lui, Sony mettra au service des artistes de Direct prod toute sa force commerciale, marketing et promotionnelle. La collaboration, a fait savoir José Da Sylva, porte sur la production musicale, l’édition, la gestion des droits. «Nous allons gérer les droits de tout son catalogue. Nous allons aussi travailler sur le live avec ses artistes. Notamment au niveau européen, mais aussi sur le continent africain», a-t-il déclaré. «J’espère que dans quelques années on se retrouvera ici pour fêter les bons résultats», a-t-il souhaité.

José Da Sylva (au micro), expliquant la démarche de Sony music. © Gabonreview

Définissant Sony comme «une machine de production», José Da Sylva considère que la collaboration avec Direct prod est la meilleure façon d’entrer au Gabon et de travailler avec ce pays d’Afrique centrale. Sony music s’est installé en Côte d’Ivoire depuis le 1er janvier 2017 avec l’objectif de promouvoir la musique africaine francophone et particulièrement celle du centre et de l’ouest. La major dispose d’une villa équipée comportant un studio de musique complet ainsi qu’un espace convivial avec, à la clé, des résidences pour recevoir des artistes. «La Côte d’Ivoire reste le carrefour de la musique africaine. Étant dans ce carrefour, ça nous permet de toucher toute l’Afrique assez facilement. Aujourd’hui on vient ici pour pouvoir donner la chance aux artistes gabonais, de pouvoir jouir de ce qu’on a mis en place pendant ces trois dernières années», a déclaré la collaboratrice de José da Sylva.

Selon lui, Sony pourra solliciter Edgard Yonkeu pour d’autres artistes avec qui Sony travaille dans d’autres pays. L’idée est d’«utiliser son savoir-faire ainsi que son studio». Travaillant au Gabon depuis les années 2000, Edgard Yonkeu a créé Direct prod en 2005, un an après son installation au Gabon. S’il se réjouit d’une telle collaboration 14 ans après, il assure que son objectif a toujours été d’apporter à la musique gabonaise sa petite contribution pour teeiendre l’international. «Vous n’aurez plus besoin de m’appeler pour avoir Shan’l en spectacle», a-t-il déclaré. «Vous allez appeler Sony pour le live», a-t-il précisé.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW