Yess May Event a officialisé, le 11 juillet, l’arrivée de l’artiste Kiz dans son écurie. Plus connu comme danseur et chorégraphe, Kiz se construit depuis 2018 une carrière musicale qui cartonne.

De gauche à droite, Dj Pt D’interro, Kiz et Yess May le 11 juillet. © Gabonreview

 

Danseur et chorégraphe accompli, Kiz, de son vrai nom Winni Nguessiri, se fraie un chemin dans l’univers de la chanson. Il entame sa carrière solo en 2018 avec le titre «Ndongo», plus connu sous le titre «Bizango», qui continue de faire un carton au Gabon. Pour remercier les mélomanes de l’accueil reçu par «Ndongo», il leur offre un précieux cadeau pour ces vacances, son nouveau single, «Tout Cadeau», signé Yess May.

La chanson dissèque le comportement de celle que l’on nomme communément «fille facile», à travers le regard torve de la société sur les filles à soldat. La «fille facile» «donne tout cadeau» et qu’«on [la] voit partout que les trous les trous». Ce morceau entrainant, déjà disponible sur certaines plateformes de musique en ligne, a officiellement été présenté le 11 juillet au cours d’une conférence de presse à Libreville. Au cours de celle-ci, Yess May Event, structure de management, d’événementiel et de production, a officialisé l’arrivée de cet artiste, auteur du concept «swanggando», dans son écurie. «Moi j’ai un principe dans le travail, c’est de me battre à fond. Avant de travailler avec quelqu’un, je l’observe. Kiz je le suis depuis 2012», a déclaré Yess May, le CEO de la structure qui gère la carrière des artistes comme Sly’A et Mareless. «Il est venu me voir en 2012 et m’a dit : “grand, moi, je veux chanter”. Je le connaissais en tant que danseur parce que je l’ai vu dans les clips de La Mama. Je ne le calculais vraiment pas», a-t-il raconté en guise d’anecdote. «Quand il a sorti Bizango, je me suis dit, il est allé très loin et il m’a montré que tout seul il voulait atteindre un objectif. Je me suis donc dit que je vais travailler avec lui», a-t-il poursuivi visiblement ravi du parcours de Kiz. «Au départ, on était parti sur une collaboration de management. Mais après le travail qu’il fait, j’ai récupéré la production entière pour pouvoir faciliter son travail dans les studios», a-t-il expliqué.

En termes d’orientation artistique, Yess May laisse à Kiz la latitude d’explorer tous les styles capables de l’aider à toucher aussi bien le public au Gabon qu’à l’international, quitte à surfer sur les nouvelles tendances ou imposer son propre style. «Moi j’ai mon propre style parce que je ne fais pas que chanter, je danse aussi. Donc ça fait ma particularité», a déclaré Kiz qui espère réussir avec Yess May. «J’ai vu que beaucoup de personnes ont percé grâce à lui», a-t-il exprimé à juste titre.

Scène de “Tout cadeau”. © Capture d’écran/Gabonreview

Nouveau dans cet univers, il estime qu’il aurait eu du mal à s’intégrer s’il proposait aux mélomanes un album. «Je ne suis pas très connu (…) Et en ce moment, ce sont les singles qui marchent. Plus tard, je penserai à des albums», a-t-il souligné. «Pour l’instant, nous ne sommes pas axés sur la sortie d’un album. On compte sortir plusieurs singles qui feront partie d’un album», a renchéri Yess May.

Excellent dans la danse, Kiz se produit sur les musiques de DJ Point d’interro qui travaille avec lui depuis 2012. Il se construit une carrière et Yess May se dit déterminé à l’accompagner «pour aller encore plus loin».

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW