Quatre ans après leur démarrage, les études réalisées par les chercheurs, dans le cadre du Projet d’appui à la gestion durable des zones humides (PAZH), seront présentées à l’occasion des journées scientifiques lancées le 17 décembre à Libreville, sous le thème «enjeux actuels et futurs de la préservation des zones humides»

Le secrétaire général du ministère des Eaux et forets, Athanase Nthanga Oyoungou, et Faustin Ondamba-Ombanda, coordonnateur du PAZH, lors du lancement des journées scientifiques, le 17 décembre 2018. © Gabonreview

 

Le 17 décembre, ont démarré, à Libreville, les journées scientifiques sur le Projet d’appui à la gestion durable des zones humide (PAZH), placées sous le thème : «enjeux actuels et futurs de la préservation des zones humides». Organisées par l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPI) et la Direction de l’environnement et de la protection de la nature, ces journées scientifiques regroupent les scientifiques, étudiants, organisations non-gouvernementales, etc.

© Gabonreview

L’enjeu «est de présenter les 8 études scientifiques réalisées dans le cadre du PAZH», a expliqué Faustin Ondamba-Ombanda, coordonnateur du PAZH. Très fournies en données chiffrées, ces études serviront d’outils d’aide à la décision, en vue de l’adoption des politiques efficaces de gestion durable des zones humides au Gabon.

Réalisées par huit bureaux d’études constitués de chercheurs nationaux et internationaux, ces études vont de l’évaluation préliminaire des principaux services environnementaux fournis par les zones humides à l’élaboration de la cartographie des zones humides d’importance internationale des sites Ramsar.

Pour une présentation complète des ces travaux, les journées scientifiques s’étaleront sur deux jours. Ceux-ci seront ponctués par de projections, conférences débats et démonstrations.

Lancé en 2014, le Projet d’appui à la gestion des zones humides est financé par la Banque mondiale à hauteur de 8 millions de dollars (4,625 milliards de francs CFA). Censé s’achever en 2020, le projet regroupe plusieurs scientifiques, chercheurs et experts dans les domaines variés de la préservation de l’environnement.

L’objectif visé par le PAZH est d’améliorer les connaissances des populations sur les écosystèmes des zones humides du Gabon. Pour cela elle met à la disposition de l’ensemble des décideurs, populations et scientifiques, des données chiffrées, des diagnostics, des lignes de base des études, des productions scientifiques et un ensemble d’ouvrages sur l’ensemble des zones humides du Gabon. Toute chose qui aiderait à la prise de décision aussi bien par les chercheurs que par les gouvernants visant à une meilleure préservation de l’environnement.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

 
 

1 Commentaire

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW