Le ministère de la Pêche lancera sur l’ensemble du territoire national, le 19 mai, l’enquête cadre et socio-économique dans les pêcheries gabonaises. L’objectif est de parvenir à maitriser les activités de pêche et aquacoles et, mieux évaluer la contribution économique et sociale de ce secteur dans le PIB national.

Vers une enquête cadre et socio-économique pour une meilleure gestion du secteur de la pêche. © D.R.

 

Motivé par une refonte profonde du secteur des pêches, le ministère de tutelle va lancer, le 19 mai, l’enquête cadre et socio-économique dans les pêcheries gabonaises. En effet, ce secteur d’activités est plombé par un faible volume des captures, la déficience de l’outil de production, le sous-équipement des infrastructures portuaires et un marché de commercialisation étriqué, la pêche au Gabon apparaît comme une activité peu développée.

Un véritable comble, car ce secteur dispose d’un fort potentiel en termes de création d’emplois, distribution de revenus ou apport alimentaire, piliers majeurs de la politique et sociale du pays. C’est donc pour exploiter pleinement ce secteur que la tutelle va déployer sur le terrain, des équipes d’enquêteur pour la collecte des données statistiques des pêches et la création d’une base de données nationale.

L’enquête qui sera conduite par des équipes constituées des techniciens du ministère de la Pêche, les acteurs de la société civile et les étudiants. Elle s’intéressera essentiellement aux informations relatives aux unités de pêche active à travers l’ensemble du pays, les installations aquacoles et, les conditions de vie et de travail des pêcheurs.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW