Au sommet mondial sur les abus sexuels dans l’Église catholique, le Gabon est représenté au Vatican par l’évêque Mathieu Madega Lebouakehan.

Le Pape François 1er a convoqué un sommet sur les abus sexuels dans l’Eglise catholique du 21 au 24 février 2019 au Vatican. © Vincenzo Pinto / AFP

 

Mgr Mathieu Madega Lebouakehan, président de la conférence des évêques du Gabon. © D.R.

À la recherche de mesures «concrètes et efficaces» pour faire face aux crimes pédophiles perpétrés dans l’Église catholique depuis plusieurs décennies, un sommet convoqué par le pape François 1er s’est ouvert, jeudi 21 février, au Vatican. À l’instar de nombreux pays, le Gabon y est représenté, et entend prendre une part active à cette rencontre dont la clôture est annoncée pour le dimanche 24 février prochain à la faveur d’une messe dite par le pape lui-même.

Parmi les chefs de l’Église catholique conviés par le souverain pontife, l’on compte en effet l’évêque Mathieu Madega Lebouakehan, informe sur sa page Facebook l’abbé Serge-Patrick Mabickassa. Si le président de la conférence des évêques du Gabon n’a pas de communication prévue au cours des travaux, le responsable de la communication de l’archidiocèse de Libreville indique toutefois que l’évêque de Mouila et ses pairs travailleront «dans un contexte difficile pour l’Église […] à la protection des mineurs» au sein de la communauté.

«Pendant ces quatre jours, ils vont travailler avec des membres de la curie romaine, échanger avec des experts et rencontrer des victimes d’abus sexuels», précise l’abbé Serge-Patrick Mabickassa.

 
 

5 Commentaires

  1. Abieri dit :

    En quoi l’église gabonaise est compétente en pédophilie ?

  2. Gaston AYÉFÉGUÉ dit :

    Belle initiative du Pape

  3. Ikobey dit :

    En quoi l’église gabonaise est compétente en matière de pédophilie ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW