Le Pari mutuel urbain gabonais (PMUG) a fait 4 nouveaux heureux, à l’issue des courses des 22, 28 et 30 mars 2019 qui mettaient en jeu 100, 150 et 50 millions de francs CFA. Deux gagnants de Libreville ont reçu leurs chèques, le 2 avril.

Etienne Mambenda remettant le chèque de 150 millions de francs CFA. © Gabonreview

 

Le gagnant des 50 millions de francs CFA. © Gabonreview

La liste de parieurs millionnaires s’allonge au fil des courses au PMUG. Les courses des 22, 28 et 30 mars 2019, qui mettaient en jeu 100, 150 et 50 millions de francs CFA, ont aspergé de millions 4 parieurs, dont deux de Libreville. Ils ont reçu leurs chèques le 2 avril.

Le premier, de nationalité camerounaise, s’est adjugé la moitié de la cagnotte mise en jeu pour la course du 30, soit 25 millions de francs CFA. Féru des courses hippiques depuis 2015, c’est la troisième fois qu’il gagne au PMUG, mais c’est la première fois qu’il s’en tire avec autant de millions. Pour cette course «jackpot», il a misé 22 000 francs CFA qui, dit-il, représentaient une combinaison de trois chevaux de base avec cinq associés pour le Quinté. «Ce jour-là, j’étais à la grande salle en train de jouer à toute la masse commune et j’ai tout gagné», s’est-il réjoui, indiquant qu’il mettra en place des projets qu’il a eu le temps de nourrir.

Tout aussi heureux, le second, un cinquantenaire de nationalité béninoise qui a remporté le gros lot : 150 millions de francs CFA. Parieur depuis environ 10 ans, il n’avait jamais gagné au-delà de 100 000 francs CFA, mais il gardait espoir. «Quand j’ai su que j’ai gagné, j’avais la sueur au corps», a-t-il déclaré indiquant avoir «joué pour 10 000 francs».

Selon le directeur général adjoint du PMUG, Étienne Mambenda, ces cagnottes rentrent dans le cadre de la nouvelle formule du PMUG, sur la masse commune internationale. Depuis le 1er avril, a-t-il dit, il y a trois courses dont deux en masse commune nationale et une en masse commune internationale. «Ça génère beaucoup de rapports et c’est payé par le PMU France. Le paiement est systématique», a-t-il rassuré. Cette nouvelle offre permet aux parieurs gabonais de bénéficier des mises collectées dans 31 pays, dont la France. Les deux autres gagnants résidants à l’intérieur du pays recevront leurs chèques ultérieurement.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW