Après la longue éclipse ayant suivi le meeting du Front de l’opposition pour l’alternance, en décembre dernier à Port-Gentil, ce regroupement de partis et associations vient de reprendre ses activités, après la composition d’un nouveau bureau pour la province de l’Ogooué-Maritime.

Une vue des sympathisants du Camp Sahara. © Gabonreview/Louis Mbourou

Une vue des sympathisants du Camp Sahara. © Gabonreview/Louis Mbourou

 

Beaucoup commençaient à se poser des questions sur ce qui n’allait pas au sein de la représentation du Front de l’opposition pour l’alternance dans la capitale économique. En effet, depuis le grand meeting organisé au stade Divungui par les leaders de ce regroupement de partis et associations politiques de l’opposition en décembre dernier, c’est le silence total. Rien pour entretenir la flamme allumée par la délégation venue de Libreville. Il a fallu attendre la mise en place d’un bureau provincial pour qu’on entende encore parler du Front à Port-Gentil. Cette organisation sur le plan local a favorisé, comme il fallait s’y attendre, la reprise des activités. Le nouveau bureau conduit par Guy Roger Bouassa de l’Adere a annoncé une série de causeries dans les quatre arrondissements de la ville. «Il est vrai que nous sommes restés un peu apathiques depuis le passage de nos pairs de Libreville. Mais rassurez-vous, le Front est toujours bien présent à Port-Gentil. Le nouveau bureau qui vient d’être mis en place va poursuivre la mobilisation», a déclaré le tout nouveau président du Front de l’opposition pour la province de l’Ogooué-Maritime.

Le bureau du Front pour la province de l'Ogooué-Maritime. Et, Guy Roger Bouassa, président provincial du Front. © Gabonreview/Louis Mbourou

Le bureau du Front pour la province de l’Ogooué-Maritime. Et, Guy Roger Bouassa, président provincial du Front. © Gabonreview/Louis Mbourou

Le nouveau bureau s’est en effet retrouvé tout dernièrement au quartier Camp Sahara, dans le 1er arrondissement de la cité pétrolière, pour animer sa première causerie.

Guy Roger Bouassa a profité de cette première sortie pour réaffirmer «la volonté inébranlable du Front à poursuivre la lutte pour la libération du Gabon». L’homme a auparavant dressé un bilan on ne peut plus sombre du pouvoir d’Ali Bongo Ondimba. «Tous les indicateurs sont au rouge. Tous les secteurs sont en grève, paralysant l’appareil de l’État. Les preuves du pillage du pays par une même famille sont étalées chaque jour dans la presse. Nous ne pouvons pas continuer à croiser les bras», a-t-il martelé sous les applaudissements nourris des hommes et femmes venus prendre part à la rencontre.

Après l’appel à une prise de conscience de tous, le président provincial du Front a dévoilé un chronogramme qui après les causeries et un grand meeting devra laisser place aux actions. «Nous n’allons pas attendre 2016 pour libérer notre pays. Restez mobilisés et vigilants car le moment viendra où les actions vont être menées afin de redonner à notre peuple sa dignité», a-t-il conclu.

Tel que communiqué, le Bureau provincial (Ogooué-Maritime) du Front de l’opposition pour l’alternance se compose ainsi que suit : Président : Guy Roger Bouassa (Adere) ; 1er vice-président : François Obiang (UN) ; 2e vice-président: Massala Tsangou (EPI) ;3e vice-président : Désiré Saphou (MPR) ; Secrétaire administratif : François Moukagny (Epi) ; Secrétaire chargé de la sécurité : Thomas Mbamba Koumba (PGP) ; Trésorier : Vincent Téta (PGP) ; Tresorier adjoint : André Moukagni (7MP) ; Chargé de la Communication : Nicaise Matendet (MPR) ; Mobilisation et propagande : Steeve Prime Aworet (MPR) ; Chargé des élections : Geoffroy Nkendjo Fity (UPL) ; Chargés de l’organisation : Christian Nkolo Ogandaga (Ozavino) et Jean Claude Mboumba (UPG) et Conseiller du bureau : Féfé Onanga (MPR).

 

 
 

3 Commentaires

  1. Bassomba dit :

    A moins d’un an de l’élection Présidentielle, on ne connait même pas le candidat du front, ils n’y arriveront pas, tellement d’égos!

    • l'ombre qui marche dit :

      ah ça vous en avez le tournis, tout le temps vous venez nous bassiner avec cette histoire de candidat du front mais vous qui avez déjà un candidat occupez vous de lui celui du front et de toute l’opposition vous le connaîtrez le moment venu cher ami, c’est normal les égos mais chez vous en face il n’y a pas d’égo vous êtes venus au monde pour suivre comme des moutons bêlants un homme né d’une femme et d’un homme comme vous mais vous n’avez pas de personnalité sauf lui et puis on ne veut que vous l’assassinez donc mon ami quand il s’agira de déposer les candidatures pour l’élection présidentielle vous découvrirez ce candidat que vous cherchez avec la lampe et là ça risque d’être dur pour vous MISSU BALAAAAA hé hé hé peut être qu’il est à côté de vous!!!!wowowo

  2. La Fille de la Veuve dit :

    Mais le Front serait-il devenu un Parti politique ?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW