Les résultats du Bac ont été rendus publics samedi 6 juillet. Selon la Direction générale des examens et concours (DGEC), les résultats sont en hausse de 7,82% par rapport à l’année dernière.

Des élèves attendant la proclamation des résultats le 6 juillet. © Gabonreview

 

Le jour de la proclamation des résultats du Bac est toujours parsemé d’émotions, aussi bien pour les potaches que pour les parents. Le stress était à son comble samedi 6 juillet dans tous les établissements ayant servis de centres d’examen pour le Bac 2019. Les résultats du premier tour du Bac aussi bien général que technologique ont été publiés sur l’ensemble du territoire national. Sur les 28.145 candidats, 6.304 ont été admis d’office.

Dans l’enseignement général, sur les 23.182 candidats inscrits, 22.874 ont effectivement passé leur examen et 5.697 l’ont obtenu d’office. Ce qui représente un taux de 25% d’admis au premier tour. 10.873 candidats sont admissibles pour le second tour, soit 48%. Ces chiffres sont en hausse par rapport à l’année dernière. En 2018,  23.342 candidats étaient inscrits à l’examen, 22.925 avaient effectivement passés l’examen et 3.938 candidats l’avaient décroché d’office, soit 17,18% et 10.344 étaient admissibles, soit 45,12%.

Le Bac technologique quant à lui, affiche un taux de réussite de 12,57% contre 11,10% l’année dernière au premier tour, et un taux d’admissibilité de 33,93%. «J’espérais au moins une mention mais j’ai eu mon Bac d’office c’est une très bonne chose. Je suis très contente et avant de penser à l’an prochain, je compte d’abord bien profiter de mes vacances. Je crois que je les ai bien méritées», a déclaré Stecia qui a passé un Bac B.

«J’ai assuré l’essentiel, je suis au second tour», a déclaré Urdiss qui a passé un Bac D, alors qu’à côté d’elle, d’autres étaient en pleurs, seuls ou dans les bras de leurs proches. Ceux-là, n’ont pas obtenu le précieux sésame. Parmi ces recalés, 3 des 5 malvoyants qui ont passé l’examen au centre de Quaben à Libreville, les deux autres étant admissibles. Mais aussi, 1 des 9 candidats incarcérés à la prison centrale de Libreville. 7 sont admissibles tandis que l’autre a obtenu d’office son Bac B.

Selon la Direction générale des examens et concours (DGEC), ces résultats sont en hausse de 7,82% par rapport à la session 2018. Marc Kaba, le directeur général de la DGEC estime que cette progression peut s’expliquer par le fait que cette année, «il n’y a pas eu de grèves en tant que tel».

 
 

1 Commentaire

  1. Naomie dévotion dit :

    Chers monsieur nous éspérions de tout coeur que les conditions d’étude au gabon serions ,de plus en plus favorable pour éviter la fuite des cerveaux car combien de ses souhaites fuir les universités GABONAISE à l’instar de Université Omar Bongo qui grève en ce moment.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW