La semaine écoulée, Bruno Ben Moubamba a organisé une sortie politique à Ndendé, dans la province de la Ngounié.

Un moment de l’assemblée générale, le 8 mars 2015 à Ndendé. © D.R.

Un moment de l’assemblée générale, le 8 mars 2015 à Ndendé. © D.R.

 

Bruno Ben Moubamba, secrétaire général de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) tendance dite «légaliste» et hypothétique candidat à l’élection présidentielle 2016, s’est rendu le weekend écoulé à Ndendé en vue de galvaniser les militants en déperdition depuis la mort (15/10/2011) du président fondateur du parti, l’opposant charismatique Pierre Mamboundou. La remobilisation de la capitale départementale de la Dola, du reste fief politique et historique de l’UPG, s’est traduite par «L’appel de Nyangou», entendu comme un concept politique devant fédérer dans un premier temps les populations du sud du pays, avant de susciter l’adhésion de tous les Gabonais.

Un moment de l’assemblée générale, le 8 mars 2015 à Ndendé. © D.R.

Un moment de l’assemblée générale, le 8 mars 2015 à Ndendé. © D.R.

«Nous ne craignons rien ni personne. Si vous faites confiance à votre secrétaire général jusqu’à la fin, alors oui nous allons renter dans la terre promise», a souligné en substance Ben Moubamba lors d’une causerie politique animée le dimanche 8 février 2015 sur l’esplanade du domicile du défunt Pierre Mamboundou. Bruno Ben Moubamba s’y est par la suite agenouillé pour demander la bénédiction des anciens. Baptisée «Assemblée générale», la rencontre qui s’est tenue sous le sceau du renouveau de l’UPG, a mobilisé environ 500 militants composés de jeunes et personnes âgées qui ont ressorti pour la circonstance leurs tee-shirts rouges, couleur identitaire de ce parti. Quelques militants de la province de la Nyanga y ont également pris part.

Le mouvement des femmes, considéré comme le gardien du temple, a accepté la sollicitation de Bruno Ben Moubamba, tout comme le conseil des sages (hommes) qui lui ont garanti leur soutien indéfectible. Les femmes «dynamiques» ont donc choisit leur hôte pour devenir le prochain leader de l’UPG. Ainsi, elles ont appelé l’actuel numéro un du parti, Mathieu Mboumba Nziengui, absent de la manifestation, à organiser au plus vite le congrès tant attendu pour donner la visibilité au parti de Pierre Mamboundou. Mais, le secrétaire exécutif de l’UPG rechignerait de convoquer cette messe politique qui sera la première du genre pour ce parti créé le 14 juillet 1989 à Paris.

L’ancien candidat malheureux à l’élection présidentielle anticipée de 2009 est paru ému au terme de cette sortie qui a amené à son «adoubement» par les militants. Il a par ailleurs déclaré : «Si Bruno Ben Moubamba venait un jour à trahir son engagement vis-à-vis de l’UPG, que Dieu et les ancêtres de Nyangou le maudissent.»

 

 
 

14 Commentaires

  1. ninalaetitia dit :

    laisse le nom de DIEU dans vos bêtises,ces personnes se reproche du peuple que lorsqu’ils attendent quelque choses en retour.

  2. John mba dit :

    certaines personnes pour être passées à France24 sont devenus cher de partis… On n’a pas fini de tout voir encore chez nous…

  3. grou: moi moche et mechant dit :

    Pardon mes chers compatriotes Gabonais veuillez éclairer ma lanterne…heuuu…la croix qu’il brandit làaaa c’est pourquoi? Ben Moubamba est aussi 1évèque d’opérette à ses heures perdues..?

    ” La noirceur porte plus d’un masque, mais aucun n’est plus dangereux que le masque de la vertu”…

  4. Loundou dit :

    Qu’est ce que je lis ? Moubamba est candidat à l’élection présidentielle avant un congrès, que Mboumba Nziengui ne veut pas convoquer?
    Tout ça fait un peu désordre. Heureusement qu’on voit plus clair avec Iwangou, qui a organisé un congrès clair.

  5. ya kiakia dit :

    Quand on vous dit que la grève de la faim c ‘est mauvais pour la santé. Difficile de retrouver toute sa tête après… enfin bref, pourquoi briser le rêve d’un frangin qui rêve de devenir khalif à la place du khalif ?!!…

  6. le 9 dit :

    il joue solo alors que nous avons besoin d’être ensemble.

  7. le Démocrate dit :

    Le trrain seul dira sa vérité! Attention les “tocards” en finances peuvent toujours créer la différence! On ne devient pas populaire parcequ’on a amassé au PDG avant de distraire l’opposition! MOUBAMBA fera mal en 2016 et c’est écrit sur les étoiles! David a bien vaincu Goliath avec une petite pierre! Les échos du vrai terrain sont formels: MOUBAMBA fera mal, n’en déplaise à ceux qui pensent qu’il suffit de detourner au après plusieurs années passées au PDG puis réfuge à la dernière heure dans l’opposition pour être subitement poupulaire. MOUBAMBA a des idées, il est structuré, il a le coeur pour penser aux auttes ( plusieurs années dans l’humanitaire), il est fonceur( da(‘uacuns diront apportuniste), il est instruit sur les questions socialles que lui manque t il? RIEN! revez bien, la surprise est devant! Et 2016 sera le revelateur des talents cachés!

  8. Mamboudouiste authentique dit :

    Lui au moins est visible sur les sites où sevit la misere semée par ceux qui sont au PDG et les néo opposants transfuges du PDG, opposants de la dernière heure au PDG originel! IL fait trembler d’effroi les milliardaires devenus par la magie du detournement ce MOUBAMBA, il suffit de voir coment les pseudo démocrates réagissent à la déclaration de son amabition de glaner les suffrages des Gabonais! Au fait comparons le cheminement des uns et des autres? Qui a bouffé le pain de nous tous au cours du temps? Quelle est l’étendue des casseroles des uns et des autres? le peuple posera cette question bientôt? Pas de confusion! Pas d’amalgamme! En attendant MOUBAMBAMBA grignote peteit à petit l’estime de ceux qui savent et qui ne parlent pas! Allez continue ta conquête BBM le peuple sait qui a “Qui est Dja NGO” il sait qui ” mangé les moutons du beau père”. Il jugera bientôt dans les urnes et là on verra bien!

  9. Une étoile qui brillera ce mubamba dit :

    Puisqu’il ne réprésente rien du tout, alors même s’il se présente personne ne mettra son bulletin dans l’urne tellement il n’existe pas politiquement! Sinon comme d’autres on peut se poser la question “Wa paniquez ze?” Il a quand même le droit de proclammer son ambition pour ce pays, au sein de son parti qui a une histoire d’opposition bien connue! Alors on constate que lui seul se debruoille à parler aux militants delaissés par ceux qui se disputent seulement le sommet de l’UPG, sans savoir ce qu’est devenue la base! Il est allé dans le G4, G5, G8, G1 et envisage d’aller dans le G2, G6, G7 et le G9 popur redonner espoir et remobiliser les upgistes en hibernation post Pierre MAMBOUNDOU. Les autres sont dans les bureaux, revassent et pensent que l’UPG c’est quelques sorties médiatiques, quelques échanges de salon! Lui au moins est sur le terrain pour dire que reveillez vous, le r$êve ne doit pas mourir! Et alors qui dit mieux, sans argent detourné des caisses de l’Etat qu’il n’v a jamais geré? BBM nous te soutenons et louons ton pragmatisme et ta rapidité dans le flair politique que les dormeurs politiques qualifient d’opportunisme! Qui a dit que “opportunisme en affaires et en politique est un défaut? Au contraire! En 2016, David, ce moubamba qui n’a aucun bilan lié à sa gestion de la chose publique fera parler de lui même avec sa fronde et sa pierre! Ainsi voient “ceux qui savent et ne parlent pas”

    • ya kiakia dit :

      Chaud devant ! Et c’est reparti pour 35 candidatures de l’opposition avec des 0,02% de résultat aux urnes! Les mêmes erreurs reproduites en boucle tous les 7 ans. Après on ira crier à la fraude chez Mme la Présidente de la CC. Vraiment…pffff

  10. Mamboudouiste authentique dit :

    En 1993 13 candidatures et OMar fut battu par Mba Abess bien qu’il ne fut pas proclammé élu
    en 998 plus de 7 candidats de l’opposition et Pierrot fut le vainqueur bien que non déclaré élu, en 2005 4 candidats de l’opposition et Pierrot fut vainquerur mais non declaré élu en 2009 plus de 10 candidats et un opposant fut vainqueur dans les urnes mais non declaré élu: Le problème c’est pas plusieurs candidats car les Gabonais sont très matures qui savent quia un prjet crédible et qui peut le faire aboutir, le problème mon cher Ya KIAKIA:
    Ministère Intérieur non républicain
    CENAP non crédible,
    donc candidature unique impossible et démocratiquement invraissemblable et pratiquement chimérique. D’où il faut se battre pour que le 2ème toour soit inseré comme élément du dispositif électoral. NDAOT qui dit être opposant doit absolument oeuvrer pour que cet élément essentiel soit obtenu au terme du dialogue qui doit s’ouvrir. Une fois cela fait fait cher concitoyen, le premier éliminera les canards boiteux de l’Opposition candidats, un candidat majeur de l’opposition émergera, puis la candidature unique de l’Opposition s’imposera d’elle même après bien sur concertation responsable entre les Etats majors. C’est comme ça que ça se passe dans les vraies démocraties! Le reste n’est que pure lubie, simple vue de l’esprit et distraction!
    COUR CONSTITIIONNELLE monocolore

  11. Mamboudouiste authentique dit :

    COUR CONSTITIIONNELLE monocolore, c’est l’un des facteurs explicatifs de l’échec officiel de l’opposition aux présidentielles successives. Les Gabonais qui savent qui est qui et qui peut faire quoi si au sommet de l’Etat ne donneront jamais leurs voix à des plaisantins, des personnalités chargées de peché au regard de leur vie publique passée, leur moralité politique souillée, ne vous trompez pas sur eux: ils savent qui nous sommes même si certains ne parlent pas dans votre net. Donc candidature dans le rêve oui, mais en pratique impossible, sauf si le deuxième tour est obtenu et encore!!! la politique a ses raisons que la raison et la logique ignore.

  12. Mains blanches BBM dit :

    Il est sur le terrain! On attend d’un homme politique qu’il mobilise les siens et les autres! La politique c’est pas seulement la tchache écrite, il faut affronter les militants! les mobiliser et leur parler! L’UPG a besoin d’un baroudeur! Un homme de vision. Un homme souple, aaynt le flair, qui fronce non pas tete baissée, mais avec finesse, intelligence,. Qui peut faire un lobbing utile pour la collectivité upgiste! Et BBM que les jaloux et autres sans gransde vision, sans capacité de projection qualifient d”opportunite” à tord a le profil du métier! En commerce comme en politique, l’opportunisme est un atout et non un handicap! BBM tu es sur la bionne voie, et ne ergarde pas aux détracteurs qui sont tes aiguillons, tes alliés objectifs qui te poussent encore à foncer, foncer, foncer encore. Sur 100 60% te suivront les 40% te hairont! Plustard sur les 40% 20% commenceront à faire attentio à toi et 80% te hdetesterons. Si tu gardes le cap et tues constant dans ton engagement à relever le défi d’UPG qui doit briller, les 80% des 20% hostiles vont commencer à se diviser en une proportion qui mettra de l’eau dans vin et ainsi de suite! Pierre MAMBOUNDOU a été jugé au demarrage comme “sale baputchiste” à la fin de sa vie il était “Président”. tU ES MAINS BLANCHES CAR TU N4 AJAMAIS GERé UN BUDGET PUBLIC audité comme “detourné” par la cour des comptes, ni le parlement: Mains blanches tu es. Qui dit mieux???

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW