Selon toute vraisemblance, le Conseil national de communication (CNC) voudrait lancer les passages des candidats aux émissions le 19 août, près de 6 jours après le début de la campagne. Ce qui profiterait au candidat Ali qui devrait faire une sortie bien avant, avec le discours à la nation le 16 août au soir.

Pierre Claver Maganga Moussavou. © Gabonreview

Pierre Claver Maganga Moussavou. © Gabonreview

 

Parce que le CNC, organe de gestion de la communication pour la présidentielle 2016 au Gabon, veut faire ce qu’il qualifie d’inacceptable, le candidat Pierre Claver Maganga Moussavou, 9e dans l’ordre de passage à la télévision, menace de ne pas plus prendre part aux émissions-débats organisées par ladite institution pour l’expression des candidats à l’élection présidentielle.

Au cours d’une rencontre avec la presse ce jeudi 11 août, Maganga Moussavou a dénoncé plusieurs griefs savamment entretenus par Jean-François Ndongou, le président du CNC, et les siens, aux fins de favoriser le candidat du pouvoir, Ali Bongo Ondimba, qui bénéficiera de deux sorties : l’une au soir du 16 août, notamment pour le traditionnel discours à la nation alors qu’il est candidat à la présidentielle ; l’autre dans les émissions de télévision «Expression directe» et «Débat» où il sera le 11e à passer.

Selon le candidat du Parti social-démocrate, le CNC tenterait de lancer les émissions à partir du 19 pour les terminer le 26 août afin de donner un «caractère solennel». «Pourtant, j’ai vu mon recours du 21 juin dernier rejeté par la Cour Constitutionnelle quand j’attirais leur attention sur un risque de chevauchement avec la fête nationale si le calendrier électoral était maintenu», a-t-il révélé, expliquant qu’il avait proposé la date du 19 août comme début de la campagne électorale. «J’avais d’ailleurs senti la gêne de la Cour Constitutionnelle qui m’avait répondu trois semaines après», a-t-il poursuivi.

Dans la configuration que voudrait imposer le CNC, l’on pourrait avoir deux candidats à la fois passant chaque jour à la télévision. Ce qui a été jugé irréaliste et qui favoriserait le candidat Ali Bongo Ondimba qui va faire deux sorties officielles dans les médias publics alors que le cadre légal n’en prévoit qu’une seule. Et si tel en est le cas, lui Pierre Claver Maganga Moussavou, menace simplement de se retirer desdites émissions de télévision. Ce qui ne va pas l’empêcher de battre campagne. Il a d’ailleurs annoncé ouvrir sa campagne à Lébamba, à 800 km de Libreville, dans le sud du pays, ce samedi 13 août 2016 à 8h30.

 

 
 

7 Commentaires

  1. Fille dit :

    Ali ferait donc un discours AVANT, avec le discours à la nation et d’après la liste de passage à la télévision, il CLÔTURERAIT le débat ! Pas bête ! Un beau piège à cons !

  2. Jean nzela dit :

    Le discours qui nous intéresse le plus est celui de Ali Bongo parce que c’est le seul candidat sérieux .

  3. OSSAMI dit :

    Jean nzela,
    Candiadt sérieux, vous dites? Quelqu’un qui est né plusieurs fois sans savoir réellement quand il eet né est vraiment sérieux? Et vous,êtes vous sérieux? simple question de bon sens.

  4. jean Max dit :

    Monsieur Nzela Jean, vous qualifiez Ali Bongo de candidat sérieux avec 5 actes de naissance? êtes-vous vraiment patriote ou apatride? Ne savez-vous pas que le monde entier se moque du Gabon a cause de ce faussaire? Parlant de vous-même, pourriez-vous vous présenter à un concours avec 4 pièces d’identités différentes? Ecoutez, ne favorisez pas l’anarchie dans notre beau pays; abstenez-vous de tels propos même si vous le faites pour de l’argent, pensez à garder votre honneur;

  5. Militant dit :

    Mais monsieur Maganga Moussavou, on s’en fout. Ça change quoi? Avec ou sans passage à la télé, tu seras battu et bien battu. Franchement!!

  6. imagine2016 dit :

    Passage à la télé?

    donc l’opposition peut accéder aux médias publics?
    Pourquoi le faire maintenant?

  7. Jean nzela dit :

    Les menaces n’arrangent rien . Avec la violence on ne peut pas bâtir un pays .

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW