Les travaux d’élaboration et de mise en place des mécanismes de transfert du portefeuille des agents de la main-d’œuvre non permanente (Monp) et le personnel des collectivités locales, de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) vers la Caisse des pensions et des prestations familiales (CPPF), ont démarré le 22 août à Libreville, pour une durée de deux mois.

Démarrage des travaux de migration de la gestion des pensions et prestation familiales des MONP et agents des collectivités locales de la CNSS vers la CPPF. © CNSS

 

Le projet de transfert du portefeuille des agents de la Main-d’œuvre non permanente (Monp) des administrations publiques et les des collectivités locales (Conseils municipaux et départementaux) a pris son envol. Les travaux démarrés le 22 août à Libreville, vont consacrer le transfert de cette main d’œuvre de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), à la Caisse des pensions et des prestations familiales (CPPF).

Selon la CNSS, il s’agira pour les participants à ces travaux de déterminer, avec exactitude et objectivité, la créance de l’Etat sur ses comptes cotisants et de s’assurer du volume de la charge technique des prestations en question; de définir les mesures d’accompagnement et les dispositions transitoires relatives à la réforme souhaitée et d’indiquer les fondements juridiques en matière des prestations techniques fournies à cette catégorie d’assurés, pour asseoir les bases légales de cette décision. Objectif : parvenir à la formalisation et la signature du protocole actant ledit transfert, attendu au plus tard en janvier 2020.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW