La Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE-UE) a présenté, le 12 décembre à Libreville, son rapport final sur la présidentielle du 27 août dernier. «Opacité», «doutes», «défaillances», «manque de transparence, d’indépendance» ou encore «anomalies», ont été évoqués à la présentation du rapport, remettant ainsi en question «l’intégrité du résultat final de l’élection».

Mariya Gabriel, l’Observatrice-en-chef de la MOE et Gabriela Skulova, analyste politique, présentant le rapport le 12 décembre 2016 à Libreville. © Gabonreview

 

En rendant ce 12 décembre le rapport final sur l’élection présidentielle du 27 août, la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE-UE) a mis fin à un suspense de plusieurs semaines. Si les attentes des partisans du changement incarné par Jean Ping, arrivé en seconde position à cette élection, n’ont pas été entièrement satisfaites, il n’en demeure pas moins que le vocable et les expressions utilisées sonnent comme une «victoire».

En clair, le Haut-Ogooué où Ali Bongo avait récolté son meilleur score, soit 95% de voix sur un vote à presque 100%, passe pour être la «grande tache noire» de cette élection. «Ce rapport final exhaustif présente de façon détaillée l’ensemble de nos observations et conclusions sur le déroulement du processus électoral, que nous avons en partie exprimé auparavant», a déclaré l’Observatrice-en-chef, Mariya Gabriel ajoutant que leur «observation a mis en exergue des défaillances importantes du processus électoral».

Dans cet exercice, la Cour constitutionnelle a été indexée pour son examen des recours présentés par les candidats et qui a confirmé la victoire d’Ali Bongo. A ce niveau, le rapport dénonce l’opacité de la procédure, le rapport regrette  que les procès-verbaux de l’opposition et du pouvoir, qui donnaient des résultats opposés, n’aient pas été confrontés, et qu’au final, ces fameuses anomalies constatées n’aient pas été rectifiées. Dans ce contexte, Mariya Gabriel a indiqué qu’il «appartient aux Gabonais de trouver des solutions dans le cadre d’un dialogue afin d’y remédier, y compris en vue des prochaines élections législatives».

La salle n’a pas fait son plein comme lors de la présentation du rapport préliminaire. © Gabonreview

Pour les partisans du changement, «ce rapport de l’Union Européenne vient confirmer ce que le peuple gabonais et tous les citoyens épris de démocratie, de liberté et de paix ne cessent de clamer partout dans le monde».

Ils estiment par conséquent qu’ «il revient maintenant aux Gabonaises et Gabonais ainsi qu’aux amis des peuples opprimés, de demander des sanctions et la pression internationale, en appui de la lutte intérieure, pour obtenir soit: une reprise partielle du scrutin dans la province du Haut-Ogooué et dans le 2e arrondissement de Libreville ; une annulation des résultats de ces circonscriptions alléguées pour constater que c’est bien Jean Ping qui est élu puis tirer les conséquences; une reprise totale de tout le scrutin par une élection présidentielle anticipée, sous supervision non plus d’une simple observation et protection internationale, dans le cadre d’une transition aux conditions, durée et modalités à définir».

La MOE, quant à elle, a expliqué que dans une démarche constructive, son rapport final soumet des recommandations, pour renforcer le processus de démocratisation du Gabon. Ses recommandations prioritaires incluent le renforcement de l’indépendance de la justice et de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap); une plus grande transparence de l’administration électorale, notamment lors de la consolidation des résultats ; la formalisation des règles de la Cour constitutionnelle régissant les éventuels recomptes permettant la confrontation des procès-verbaux utilisés par la Cenap avec ceux recueillis par les parties ; le renforcement de  l’accès des observateurs nationaux et internationaux aux étapes clés du processus afin d’en assurer la transparence.

La MOE a été déployée au Gabon du 12 juillet au 30 septembre 2016. Le jour du scrutin 73 observateurs de l’Union européenne ont visité 260 bureaux de vote, soit 10 % du total, répartis sur les neuf provinces du pays.

 
 

48 Commentaires

  1. Juan dit :

    Quand il est avéré qu’un étudiant a triché lors d’un examen, que decide généralement le jury? Il ne s’agit pas seulement de sanctionner les resultats mais d’interdire pendant 50ans la participation du PDG ainsi que de certains de ses membres (s’ils venaient a changer de parti) a toute forme d’élection au Gabon (je dis bien toute forme d’élection même celle de simple association). Le vole ne saurait être un model de société pour un peuple qui aspire a l’émergence dans la crainte de l’éternel.

  2. ma vie, ma terre, ma patrie, le Gabon dit :

    plus aucune de nos institution n’inspire confiance c’est très dangereux pour notre démocratie et pour notre société…on en est à attendre une forme de justice de la part de l’extérieur. à voir l’attente des gabonais autour de ce rapport on aurait même cru que les observateurs de l’UE étaient juges de cette élection; c’est triste…vraiment triste…et dire que ceux-là à qui mission est donnée d’arbitrer ce processus sont si indigne malveillant et manquent même de moral et de responsabilité…si notre élite se résume à ça; c’est que nous sommes foutus.

  3. Olousegon dit :

    Que ses montres de blancs se taisent . S’ils veulent iboubou partira avant 48h. Ils n’ont pas dit de maniere Claire que selon les resultats que nous avons en function des process verbaux que nous avons collecte dans chaque bureau de vote, voice les resultats. En ce moment nous allons nous meme utilizer cela comme prouve pour chouter le biafrai hors du Gabon. Ils font la politique et demandent de aller au dialogue et aux legislatives.
    Quoi c’est un plan ou bien le biafrai les a payer

  4. Jean . jacques dit :

    Rien que la bande des criminels si cette dame de ue est une femme pourquoi votre veillard n’a pas preter serment qd le pdt Ali etait en chine.si c’est un homme.vous êtes tous que une bande de criminels. Et ping sait tres qu’il ne sera jamais et jamais pdt du Gabon.

    • le seul juif noir dit :

      Dans 50ans tous seront partis de se monde et nous on sera encore là pour célébrer leur départ. Personne ne pensera qu’ils existaient avec autant de mal et des crimes commis par des humains qui pensent qu’ils sont immortels avec leurs armées…..

  5. NYAMA dit :

    On le sait depuis belle lurette que nos institutions n’inspirent plus confiance et c’est plus que dangereux comme le souligne “ma vie, ma terre…”

    Si le président de la CENAP, La présidente de la CC ainsi que l’actuel ministre des affaires étrangères (ancien ministre de l’intérieur) avaient de la dignité et de l’honneur, ils démissionneraient sans délai.
    Si l’usurpateur avait de la décence et d’éthique, de la morale et valeur intrinsèque il quitterait le fauteuil présidentiel immédiatement après cette humiliation à la face du monde.

  6. Gabon pays de mes ancêtres dit :

    J’ai téléchargé le rapport sur un site d’information de la Guinée?! Est-il disponible pour le gabonais “lambda”?? Oui, il ne dit rien de nouveau, mais je pense que la “prudence” de M. Ping jusque-là était nécessaire.

    Maintenant, c’est sur que ce n’est pas évident d’agir, même si je savais que l’UE ne prendrait aucune sanction. J’ai de la peine pour tous ces jeunes gabonais qui sont morts. Pour rien?

    • Pierre Manganga dit :

      @ Gabon pays de nos ancêtres

      Il y a aussi eu des morts en 1994. Qu’a fait ou dit Jean Ping alors? Il est resté au gouvernement pour ne plus en sortir jusqu’à son départ pour l’UA. Comme il s’agit de Mba Abessolo le Fang, il ne pouvait rien dire ou, surtout ne rien dénoncer.

      • totobianco dit :

        Tu as tendu un micro à Ping a ce moment pour savoir ce qu’il pensait?

        Et Casimir Oye Mba le fang? Et Zibi Abeghe le fang ? Et tout les fangs qui sont autour de Ping ?

        Diviser pour mieux régner!! On vous voit venir de très loin. Mais le gabonais n’a plus le temps des embrouilles ethniques, il connait son ennemi. C’est pas une ethnie. C’est un gros menteur curlé.

    • totobianco dit :

      Les sanctions ne sont pas prises par le rapport.

      C’est AVEC le rapport que tu a lu que la commission du conseil peut prendre des sanctions.

      Donc c’est pas fini.

      mais la plus grande sanction c’est le peuple qui doit la donner. si on ne ne veut pas que nos jeunes soient morts pour rien hier et qu’on ne veut pas mourrir pour rien demain.

  7. Airborne dit :

    Voila que la MOE-UE vient enfoncer le clou sur notre systeme electoral moribond, ce qui veux dire que du President au gouvernement, ce ne sont pas des gens credibles, ils accendent tous à ces postes par la triche, le vol, la perfidie. Si au pays il se prennent pour important, mais ailleurs ils ne representent rien.Une leçon que vient de nous donnés les europeens, nos institutions sont à revoir y compris les hommes qui les animent

    • Charles Okinda dit :

      Bizarrement, la MOE UE ne fait pas etat de morts..?

      Elle sait que PING a torture des gens a son QG.

      Pourquoi n en parle t elle pas?

      Arretez de rever messieurs PING et consort la memoire des gens n est pas selective.

      On est plus la.

      Personnellement j etais avec un de vos allies. Je sais ce qui se disat au G et quelle etait la strategie. Je prefere ne pas continuer avec vous. Vous ne vous rendez pas compte d ou vous voulez plonger le Gabon. On a voulu le changement pas le Chaos. Si ce n est pas maintenant ce sera dans sept ans ou dans 14 ans. Nous sommes encore jeune.

      Je ne suis plus la avec vous. Vous etes un terroriste.

      Prefere aller au Dialogue du gouvernement et cultiver la paix. Personne n est perdant quand il y a la paix de l esprit et du coeur.

      • totobianco dit :

        La MOE dit qu’il y a entre 5 et 100 morts. Vas lire le rapport.

        Il n’y avait pas de torture au QG. Même itélé s’est moqué de votre soit disant torturé avec son pied percé par les clous qui s’est soigné en moins d’une semaine. Vous avez appelés la CPI non? Ping aussi. On verra qui a le plus de preuve là bas.

        Vas a la table des assassins pour continuer à foutre en l’air ton futur, tu ne manquera a personne.

  8. lleokhardo dit :

    Au premières lueurs du jour, le Dialogue pour l’alternance !

  9. imagine2016 dit :

    Enfin le rapport tant attendu est là…
    La diplomatie a prévalu, l’UE n’invite pas à la guerre
    ce document ne fait que réaffirmé ce que tout le monde savait déjà

    Alors que vont faire les jusqu’au-boutistes? C’est plus leurs réactions que j’attendais que les conclusions du rapport.

    Quoi de nouveau depuis l’arrivée de ce rapport?

    Les candidats qui se sont retirés au profit de Ping ont fait leur part.

    Les gabonais en allant voter massivement pour Ping, ont tenu parole, ils ont fait leur part.

    L’UE, a enfin rendu public son rapport, in fine
    l’UE à l’instar des candidats, Nzouba, Oye Mba, Ngoulakia, et les gabonais a fait sa part.

    Et MAINTENANT?

    Comme dirait Me Mayila, Et MAINTENANT Mr le Président élu, quand comptez vous faire votre part?

    Attention, les gabonais qui vous ont fait confiance, qui vous ont élu, ne vous ont pas choisi pour tenir votre DIALOGUE mais pour aller au Palais du bord de mer. Vous qui connaissez bien les lieux, vous qui vous disiez le mieux placé, quand allez vous enfin tenir votre promesse?

    Tout le monde a joué sa partition , a fait sa part, on a attendu le fameux rapport, il est enfin là, alors vous proposez quoi maintenant? Ne parlez surtout pas de votre dialogue, ce n’est pas cela qui a motivé les gabonais qui ont voté pour vous, qui ont cru en vos promesses et en votre détermination.

    Clamer fièrement que vous attendiez ce rapport confirmant que vous étiez bien celui que les gabonais ont élu, me semble quelque peu déroutant, parce que voyez vous, nous le savions déjà et le monde entier avec nous.

    Descendez de votre nuage voulez vous et, dites moi, votre instant de gloire étant confirmé par la communauté internationale (UE), qu’allez donc vous faire dans l’immédiat, à part vous réjouir de vote victoire aux présidentielles devant vos militants?

    Aujourd’hui, vous réaffirmez la tenue d’un dialogue initié par vos soins, mais c’est pas cela que l’on attend de vous, la preuve, vous n’en parliez pas pendant votre campagne, on espérait de vous, le respect des engagements pris, une fois élu.

    Vous ne parlerez JAMAIS avec ALI, dites vous
    mais le feriez vous si c’était pour demander la libération des prisonniers politiques? Le sort de ZIBI , Landry de Washington et autres prisonniers d’opinion vous laisse-t-il de marbre?

    Mandela était un grand homme, courageux , humble mais fier (ne pas confondre avec orgueil), derrière les barreaux, il a négocié avec le pouvoir blanc pour la libération de ses amis politiques, dommage que votre orgueil ne vous permette de faire autant.

    • Legende1987 dit :

      Est ce réaliste d’en attendre autant d’un seul homme ? entre nous, que pouvait faire Nelson Mandela sans son peuple ? Jean Ping ne tiendra que si le peuple est avec lui savez seulement l’intensité la pression qui est exercée sur lui et les membres de son entourage ? Cela prendra le temps que ça prendra mais je suis convaincu que la victoire sera au bout. Vous vous trompez quand vous dites que chacun de nous a déjà fait sa part et que le reste incombe maintenant à la seule personne du Président Jean Ping. Est ce sa seule voix qui a fait qu’il soit le président élu comme vous l’avez dit ? Ou ce sont les voix de la majorité des gabonais ? Je considère que chacun de nous aura fait sa part lorsque la souveraineté du peuple sera respecté et que le président Jean Ping sera installé officiellement à la présidence de la république. Dans le cas contraire, cela sera l’échec du peuple qui se sera montré faible et indiscipliné. Et il paiera le prix fort. Donc au lieu de tenir des discours pessimistes vous feriez mieux de galvaniser les troupes en disant qu’une bataille vient d’être remportée mais que la guerre sera probablement longue et difficile. Restons mobilisés, déterminés et disciplinés.

      • imagine2016 dit :

        Legende 1987

        Merci pour ta réaction. Je vais faire court
        je ne suis pas pessimiste, je suis seulement réaliste.

        Je n’attendais rien de ce rapport de l’UE, tout comme
        je n’attend pas plus du président élu qui, si je m’en tiens
        à ses nombreuses sorties, compte plus sur l’interventionnisme de
        la communauté internationale d’où ses déplacements à l’étranger, histoire de sensibiliser cette même communauté internationale.

        Ceci dit, legend1987, attendons que l’avenir nous édifie,
        mais avant de nous séparer, dis moi comment on reste mobilisés, déterminés et disciplinés, c’est quelque chose que je n’arrive pas à comprendre.
        A+

        • Legende1987 dit :

          Imagine2016, si vous avez choisi votre camp comme moi vous savez sans doute comment montrer qu’on reste mobilisé et déterminé, je me rends au moins une fois par semaine au QG au bas de Gué Gué pour partager avec les autres, prendre la température car il y a des choses qui ne se racontent pas. Comme l’ont dit certains ici, il n’est plus nullement question de Jean Ping, Casimir Oyé Mba ou Guy Nzouba Ndama, il s’agit tout simplement du Gabon, ce qui restera quand nous serons tous partis. Ne nous trompons pas de combat. Cordialement !

          • imagine2016 dit :

            Legend1987

            Merci pour les précisions
            Non, je n’irai pas au QG de Ping
            c’est pas cela la résistance, je pensais jusqu’à présent
            que résistance c’est le maquis, un peu à la manière corse
            ou des Farc de Colombie.
            Refaire le Gabon en s’illusionnant ce n’est pas de la résistance
            c’est, c’est…Tu es adorable et j’aime nos échanges, donc, je ne vais pas te dire le fond de ma pensée.
            A+ Legend1987

        • Matho dit :

          Allez au dialogue à Noé palace, vous aurez certainement les réponses à toutes vos interrogations.

          • Nkembo dit :

            l’UE recommande à Ping d’aller dialoguer avec Ali…tic tac tic tac

          • imagine2016 dit :

            Matho,

            Merci pour l’invitation, mais étant pragmatique et donc
            réaliste, je ne me rendrai pas au Noé palace (merci d’avoir choisi
            ce lieu) regarder les gesticulations des uns et des autres, je parle de ceux là qui aiment se faire passer pour des VIP qui murmurent à l’oreille du prince.
            je me prépare Matho pour le dialogue d’Ali dont les recommandations et résolutions seront traduites dans nos textes de loi.
            Merci quand même Matho

          • totobianco dit :

            imagine2016 va au dialogue d’ali qui n’a ni date ni ordre du jour faire des recommandations qui seront inscrites puis effacées avant d’etre appliquées comme papa omar a fait avant.

            donc en gros imagine2016 ira perdre son temps.

            La resistance c’est avec les armes? tiens donc, tu comptes attendre un débarquement americain sur la plage du cap esterias aussi?
            vous aimez les films vraiment.

    • enfant du ROI dit :

      Imagine 2016, quel virage à 180 degrés! Vs faites même mieux que Jean Jacques maintenant!
      Essayez un peu de relire vos interventions d’il y à peu près un an sur ce même site (exemple lorsque Moukagni Iwangou avait été nommé au gouvernement et que tous le Gabon,attendait sa réaction) ! Je me souviens de vos interventions au vitriol contre le régime en place avec Azoth! Qu’est ce qui a bien pu se passer entre temps pour que votre position évolue autant? Le bien être des Gabonais que vs prétendiez défendre à l’époque est maintenant assuré? Ou bien?
      Je me souviens de votre intervention sur ce même site au lendemain de la désignation de Jean Ping comme candidat consensuel de l’opposition. Vous criiez à la trahison de ceux que vous considériez comme les vôtres.
      Dans ce post, vous exprimiez votre déception et votre amertume du fait que ce soit Ping qui avait été choisi par le panel. Pour vous, en choisissant Ping, vos amis sur lesquels vous contiez vous avaient trahis!

      Depuis lors, vous ne cessez à chaque fois de déverser votre haine sur Ping.
      En fait, votre revirement spectaculaire prouve tout simplement que vous n’étiez là que pour vos intérêts personnels et non pour les intérêts du peuple dont vous prétendiez défendre.

      Par le choix de Ping, votre soit disant patriotisme a été éprouvé et il a volé en éclat pour laisser paraitre ce qui se cachait en dessous! l’intérêt personnel.

      Votre haine tenace contre Jean Ping ne vous avancera à rien.

      Pendant que vous y êtes, puisque vous êtes devenus les amis du pouvoir, dites leurs alors de libérer les prisonniers et indemniser les parents des victimes. Car on n’a pas besoin de passer par un dialogue ça. Ils prouveront ainsi la véracité et la sincérité de l’amitié qui vous lie désormais .

      Cette fois ci, si vous pensez encore faire de la place au soleil sur le sang et la souffrance des Gabonais vous vous trompez.

      Cette fois c’est différent. L’affaire n’est pas au niveau de Ping comme tu le dis. Le peuple Gabonais lui même s’est levé et ira jusqu’au bout; même si Ping les abandonne pour aller aussi à la soupe. Et la diaspora ne cesse de clamer cette position.

      Alors pourquoi continuez vous à exposer et à vous en prendre à Ping? Il est question ici du suffrage du peuple gabonais qui a été détourné et non celui de Ping (même si ce vote porte sur sa personne); donc c’est à ce peuple de se lever et défendre son vote et non à Ping de le faire. Et jusqu’à présent les gabonais le font si bien (avec un point d’honneur pour la diaspora); pourquoi voulez vous alors que ce soit Ping qui se lève seul pour aller au bord de mer?

      Ce combat n’est pas celui de J.Ping; mais il s’agit ici d’une lutte pour la libération d’un peuple, d’une nation.
      Se libérer des forces dont les tentacules trouvent leurs origines au delà même de notre nation. Faire semblant d’ignorer cela et réduire le tout à la lutte pour posséder les gadgets (dixit Moukagni Iwangou)! c’est bien cela le drame.

      • imagine2016 dit :

        enfant du Roi,

        Ne craignant pas la contradiction, j’ai choisi de donner une suite à votre interpellation, afin de corriger certaines de vos affirmations que je trouve assez déplacées.

        Si quelqu’un est proche ou a été ami-ami avec le régime, c’est bien Mr Ping, vous l’avez certainement oublié mais pas la communauté internationale qui a pour habitude, de le qualifier d’ancien baron du régime, parce faisant partie de la galaxie Bongo, de ces personnalités qui faisaient et défaisaient les fortunes, assurées de la protection du tout puissant patriarche Bongo. Je crois savoir du reste que la brouille entre les institutions et le président élu est récente, dans la mesure où les grosses pointures du système ont toujours tout partagé: amis, manifestations, femmes, amants ,parents, fortune, et tout ceci sous l’œil bienveillant de OBO.

        C’est vrai, j’ai été déçue de la manière dont s’est faite la désignation, et j’aurais bien sûr voulu d’un autre candidat en lieu et place de Ping.

        enfant Roi, c’est mon droit le plus élémentaire pour ne pas dire légitime, pourquoi allez vous me faire un procès pour cela? en quoi est ce que je serai traitre à la république pour mon choix? Nous ne sommes quand même pas en Corée du Nord, du moins pas encore pour que j’aie les mêmes choix politiques que vous et cela ne signifie pas pour autant que je haisse Ping, pas plus que je ne hais Ali, je n’apprécie ni l’un ni l’autre, pour moi, ils sortent du même moule, c’est à dire des enfants gâtés de la république qui n’ont jamais eu mal aux dents pour obtenir quoique ce soit dans ce pays (à part les diplômes pour le président élu).

        Excusez moi, je trouve que Ping en fait trop après s’être fait confisqué sa victoire.

        Depuis 1990, on a toujours volé les victoires des candidats aux présidentielles et je ne me souviens pas avoir vu le président élu, récemment converti aux principes démocratiques monter au créneau pour dénoncer toute forme de hold up, d’où mon exaspération.

        Quand Mba des bois se fait voler sa victoire, je marche aux côtés de feue Angue Mboulou, Mbene Mayer, je suis à Mambré quand le domicile du père se fait attaquer, où étiez vous , où était l’actuel président élu?

        Je me suis fait virer d’un poste pour avoir conversé avec Pierre Mamboundou, dans la salle d’attente de mon ministre, où étiez vous enfant roi? j’ai voté dans mon village pour le même Pierre Mamboundou qui s’est vu volé sa victoire par le patriarche Bongo, où était l’actuel président élu?

        En 2009, quels sont ceux qui ont soutenu Ali? n’est ce pas votre président élu qui revendique bec et ongles sa victoire, vous êtes vous fendu d’un communiqué sur la place publique pour reprocher à Ping sa proximité avec Ali ?

        Je n’ai aucune leçon à recevoir de vous, ceux qui me connaissent savent que je suis une personne de conviction, que j’ai toujours été du côté des opprimés et si justement aujourd’hui je ne soutiens pas le combat de votre Ping c’est parce que j’estime qu’il a participé au déclin démocratique de ce pays en cautionnant les scrutin à un tour, le mandant illimité des présidents et s’il a daigné montré de l’intérêt pour le Gabon, vous ses soutiens inconditionnels le devez avant tout aux souverainistes qui “seraient allés le chercher dans son trou”

        Oui j’ai eu envie de vomir quand j’ai compris que Leboumba, un des plus grands fossoyeurs de ce pays était derrière la désignation du candidat Ping, si ça vous amuse de voir des Bourgi et des Lemboumba jouer les marionnettistes, grand bien vous fasse ,mais en ce qui me concerne, ce jeu de dupes est loin de me satisfaire, d’où mon indignation, somme toute légitime, je n’aime pas être manipulée, insulter mon intelligence constitue pour moi un crime de lèse majesté.

        Je vous le concède, le combat que vous menez aujourd’hui n’est pas celui de Ping, alors je vous demande pourquoi avoir tardé à manifester votre patriotisme lors des hod up électoraux précédents? Attendiez vous Ping pour mener ce noble combat? Moi non, j’ai toujours été là, j’ai pas attendu Ping et je ne vois pas pourquoi je vais m’égosiller pour quelqu’un qui n’a rien dit quand en 2009, on massacrait les populations de POG et qui dernièrement encore, pdt que l’on tirait sur ses militants à son QG,”se trouvait en lieu sur”. Oui, j’ai de la mémoire si c’est cela le général que vous avez choisi pour vous sortir de la mélasse, je préfère encore compter sur la bravoure du général AU PAS CAMARA.
        Un général qui va se cacher et abandonne ses troupes lors d’un assaut est loin d’avoir ma considération, ne vous en déplaise!

        Puisque nous parlons de démocratie, dites moi pourquoi
        Marine Lepen, ne dit jamais : Sarkozy, Hollande et les autres me haïssent. Pourquoi? parce qu’elle sait qu’il s’agit d’un combat d’idées pas de personne, alors je vous en prie arrêtez avec ce sentimentalisme qui ne mène nulle part.

        Croyez moi, si j’avais le “charisme” “l’autorité”de Ping je me serais Humiliée, agenouillée devant Ali pour demander la libération des prisonniers d’opinion, je n’aurais pas hésité à me faire filmer devant les cameras du monde entier pour quémander leur libération, malheureusement, je n’ai aucune connexion avec ceux d’en face comme certains de l’opposition, donc vous comprendrez enfant du Roi que je ne puisse donner une suite favorable à votre requète. Si quelqu’un peut faire quelque chose pour ces gens , c’est bien le président élu, malheureusement, il se trouve qu’il ne s’agit pas de plaider la relaxe de son fils Franck bien à l’abri de la peur et des humiliations, c’est pas son fils qui se fait sodomiser par les sbires d’Ali, mais bien de pauvres bougres qui ont cru en lui et qui d’une certaine manière en paient le prix.

        Non, je n’ai jamais viré à 180, ce sont les incohérences et le suivisme de certains leaders pour qui j’avais du respect et de l’estime qui me font prendre cette posture, et j’en ai le droit, ne sommes nous pas libres, pourquoi devrais je penser comme vous? pcq vous seriez majoritairement nombreux à penser que Ping serait l’Alpha et l’Omega du Gabon, le libérateur? bah, je pense le contraire, où est le problème?

        • LB dit :

          Un dialogue est il nécessaire pour faire libérer Bertrand Zibi et autres opposants ? Un dialogue est il nécessaire pour qu’ ils nous disent la vérité sur le nombre de morts ? Parce que mon frère de 31 ans qui a reçu 2 balles dans la tête et 2 dans la jambe est toujours considéré comme j pseudo casseur alors qu il avait un boulot et une vie familiale équilibrée. Ali Bongo et sa bande ont ils besoin d un dialogue pour nous dire la vérité? Ont ils besoin de Ping pour faire les réformes nécessaires en sachant qu il a les pleins pouvoirs dans ce pays ?

          Je crois que bcp ont tendance à oublier que les gabonais ne sont pas devenus amnésiques. Nous ne sommes pas dupes. Les gabonais cherchent un canal pour une transition. Ping a vole comme la plupart qui sont dans l opposition mais au moins etant age il n aurait pas pu s eterniser au bord de mer. N enlevez pas au peuple sa volonte de changement. Pourquoi mes grands parents ma mère mes enfants et moi mm devont continuer à vivre sous l ere Bongo ?

          Bien qu avant perdu un frère et ayant eu mon conjoint emprisonne au château pendant 3 semainessans droit de visite, je ne comprends pas pourquoi sieur Ping devrait s agenouiller. Ali Bongo est le Président nommé il n a qu a faire preuve de bonne volonté. C est lui qui triche vole notre élection tue emprisonne arbitrairement et c est l opposition qui devrait se rabaisser? Je crois que qu il y a un pb dans notre échelle de valeur dans ce pays.

          Si Ali Bongo veut la paix pour son paix et restaurer l unité nationale il n a qu a faire preuve de bonne volonté. Ce n est pas Ping qui est au commande. Il a voulu être président et bien qu il fasse preuve de sagesse.

          • imagine2016 dit :

            LB,

            Je voudrais te rappeler que je n’ai pas appelé
            au dialogue, de même je ne t’ai pas invité ou conseillé
            d’y répondre favorablement.

            Par contre, je vais certainement t’édifier, quand on va à la guerre
            on ne s’arrête pas de continuer la bataille parce que l’on a perdu son frère sa mère ou son fils, on ramasse les morts et le soir on prie, on en parle tout en élaborant des stratégies pour que le lendemain, il y ait moins de pertes humaines;

            je crois que c’est comme cela que l’on va jusqu’au bout, on ne s’arcboute pas sur les pertes, on ne dit pas ” hier j’ai perdu mon frère, donc je ne continue plus, il faut d’abord que l’on me dise pourquoi mon frère est mort” je crois que tous ceux qui se sont libérés d’une dictature ont raisonné ainsi.

            Qui te dit que je n’ai pas perdu quelqu’un? qui te dit que je ne suis pas en deuil?

            Nous parlons de patriotisme, de sacrifice, de sur dépassement, d’abnégation, alors en ce qui me concerne, j’ai décidé de me surpasser et de penser d’abord non pas à mes morts, mais à ce pays
            à mon Gabon, je ne peux pas continuer à trembler le soir quand je rentre chez moi à 23H 1H du matin, après une interminable réunion politique, non, je veux retrouver l’apaisement, la sérénité d’avant, et si les uns et les autres continuons à nous trouver des excuses pour pérenniser ce climat, nous finirons
            par détruire complètement et absolument ce pays, si ma contribution au dialogue me vaut des injures et tous les commentaires désobligeants de “ba vous autres” aucune importance, mon amour pour ce pays vaut ce sacrifice.

            C’est Ali qui a la légalité du pouvoir, la preuve c’est lui qui contre vents et marrées loge au palais, c’est cela le réalisme, le président Ali que je n’ai pas voté est aux commandes de ce pays et je dois faire avec, il ne s’agit pas de bouderies, c’est une évidence, il est le président de tous , même de ceux qui n’ont pas voté pour lui, à preuve c’est lui qui représente officiellement le Gabon quand bien même vous clamez que c’est Ping le président élu.

            On ne va pas se disputer, vas donc à ton dialogue, je n’ai jamais invité personne à y aller, c’est ma démarche personnelle, elle n’engage que moi et ma conscience, en conséquence chacun ses choix!

        • Juan dit :

          Moïse et Pharaon ont tous grandi dans la même maison! Ils ont bénéficié des gracetdu même père, ont mangé les fruits et légumes. Ils ont eu les mêmes passions et probablement ont dragué les mêmes petites dans leurs enfances. Ils ont donné les mêmes ordres aux mêmes esclaves jusqu’à ce qu’un jour Moïse soit touché par la douleur et la maltraitance d’un esclave. En lui s’est révélé cette identité de justice et de malaise face a un peuple opprimé. Et pour le reste je vous laisse l’intelligence de discerner la raison et la passion.

      • Fille dit :

        @enfant du roi : je n’aurai pas mieux dit. J’avais aussi remarqué le virage à plus de 180° de notre fervente compatriote Imagine depuis que le choix de la coalition s’était porté sur Ping, certainement à raison. Mais nous disons qu’il n’est pas question de Ping. Les gabonais sont allés aux élections et leur vote du peuple gabonais a été honteusement volé. Nous n’en sommes plus pas aujourd’hui à un combat de personnes au sein de la coalition. Cette coalition dont les membres ont de leur propre gré porté leur choix sur un homme pour porter le flambeau de tous. Libérons d’abord le pays, nous réglerons le reste ensuite. Ping n’est pas un Dieu, les gabonais ont juste fait de lui un porte étendard. Ce n’est donc pas à lui seul de faire ci ou ça. Si Ping se sent fort, c’est parce qu’il est poussé par les gabonais. Ou voyons-nous l’orgueil ? Un homme est debout et à la tête haute par que son peuple est derrière lui. Un petit dépassement de soi permet de voir Gabon d’abord.

        • l'ombre qui marche dit :

          Fille et enfant du ROI vous avez parfaitement raison! quel virage à 180° de notre imagine2016! mais enfin qu’elle nous démontre que ce sont les enfants de Mandéla qui se faisaient tués en Afrique du Sud? ce sont les enfants de Kaboré qui sont morts en octobre 2015 au Burkina ce sont les enfants Tshisekedi qui se font tuer en RDC? qui parmi les ténors de la coalition de l’opposition n’a pas volé? moi quelque soit la personne qui aurait été choisie pour représenter l’opposition je m’alignais simplement car mon parti c’est GABON D’ABORD SANS LES BONGO AU POUVOIR! En 2009 Ping n’était pas dans l’opposition et j’avais déploré le fait que MAMBOUNDOU se soit déclaré lui aussi vainqueur au lieu de venir soutenir MBA OBAME! pour certaines personnes tout le monde il était beau tout il est gentil à condition que ce soit la personne de leur choix pas le choix de la majorité voilà les voix qui ont manqué à l’opposition la discipline d’un bon militant c’est de suivre la voie indiquée par le parti demander que le seul PING fasse le boulot ah ça c’est fort de café c’est au peuple gabonais de faire en sorte que son vote soit respecté comme le font les autres peuples! ah ce régime est quand même fort voilà les combattants de la liberté tendant les bras au régime qui a commis un véritable massacre du fait que ce n’est pas Jean PING qu’ils auraient voulu voir désigner comme porte étendard! PATHETIQUE!

        • imagine2016 dit :

          Fille et l’Ombre qui marche

          Heureuse et fière de mon virage à 180 comme vous dites si bien.

          Entre nous, vous et moi n’avons jamais réellement été sur la même longueur d’onde, vous étiez de ceux qui suivent, de ceux qui disent oui tout le temps, rarement nous avions accordé nos violons, donc votre constat ne m’étonne guère.

          Je ne suis pas le mouvement de la foule, parce que c’est comme cela que je fonctionne, sauf en de rares occasions, mais pour autant, je ne saurais vous dénigrer du fait que nous ne regardions dans la même direction. Toutefois, je tenais à rappeler aux démocrates que vous êtes supposés être, que dans un parti la diversité des courants est plus une richesse qu’un handicap , je crois qu’Ali ne l’a pas compris lorsque le courant des Barro et Menga a voulu s’exprimer, c’est exactement ce que vous faites en ce moment, ne chantant pas l’hymne à la gloire de Jean Ping c’est dosé, on me tombe dessus, souffrez que je ne puisse appartenir au même courant que vous et mieux je m’explique pourquoi, arguments à l’appui.

          J’aurais voulu que vous me sortiez un post où je déclare ma flamme à Ali, à Billy bi zé ou à Moubelet, j’aurais aimé que vous me présentiez un post où je ne reconnais pas la victoire de Ping, j’aurais voulu que vous me démontriez mon intelligence avec l’ennemi, si vous n’en êtes pas capables, excusez moi pour ce que je vais dire ” allez voir au PDG si j’y suis”

          La différence entre vous et moi, c’est que vous ne tenez pas compte du passé, seul le présent compte pour vous.

          Jamais, je dis bien jamais je n’irai acclamer une Mboranstsuo, un Billy bi Ze, un Moubelet, un Moundounga ou un Aboghe Ella qui en cas de divorce avec le pouvoir viendraient grossir les rangs de l’opposition fourre-tout. Toi Fille et l’Ombre qui marche, c’est votre mode de fonctionnement, vous serez prêts à aller en vacances sur une ile déserte avec “un converti” du moment qu’il crache sur Ali, il aurait gagné et votre confiance et votre estime et vous le suivriez jusqu’au bout du monde, désolée c’est pas mon cas et tant pis si pour vous,c’est du virage à 18O.

          L’ombre qui marche je ne te permets pas , mais absolument pas de dire que je tends les bras au pouvoir, si aller au dialogue pour toi signifie tendre les bras au pouvoir alors c’est que tu n’as rien compris au dépassement de soi que Fille vante, pour mon pays, je suis prête à faire des concessions, et si tu crois qu’aduler Ping comme tu le fais c’est aimer le Gabon, tu te mets le doigt dans l’œil, tu es plus dans le registre du fanatisme que du patriotisme qui justement permet le dépassement de soi, de cela vous n’en êtes pas capable , puisque les personnes comptent plus pour vous que l’intérêt de tout un peuple. Pour vous aimer le Gabon c’est suivre les consignes de Ping et bien pas moi et l’Ombre là tu es en parfaite convergence avec les émergents qui pensent que le Gabon c’est ALi, aussi n’approuvant ni l’un ni l’autre , je vous laisse à vos amalgames.

          Je ne suis allée à la présidence qu’une seule fois dans ma vie, c’était en 1992, à l’occasion de la journée de la femme, Mme Edith Lucie Bongo y avait convié les femmes, d’où ma présence, mais je suis sure que parmi ceux qui disent ne pas me reconnaitre, il s’y trouve des habitués du bord de mer….

          Je suis pour une opposition propre, constructive, je ne suis pas de ceux qui s’opposent à toute proposition venant du gouvernement seulement parce qu’il faut s’opposer et marquer sa différence, aujourd’hui, il me semble que le plus important c’est d’éviter la détérioration totale de notre tissu social et pour cela je me démarque de vous, je me surpasse parce que je n’ai pas VOTE ALI, SON SEPTENNAT A ÉTÉ UNE CALAMITE, alors si on peut arrèter les frais, je réponds OUI OUI OUI au dialogue du pouvoir surtout que les recommandations, et résolutions issues de ce conclave devront être traduites dans nos textes de lois et ne venez surtout pas me chanter c’est quelqu’un qui n’a pas de parole, je vous répondrai et vous êtes quand même allés “l’accompagner aux élections” malgré cette réputation…NAIFS

          Au fait L’ombre qui marche, on fait quoi dans des instances comme l’UA, l’ONU? n’est ce pas ces organismes sont là surtout pour la paix, la prévention des conflits, leurs règlements? Alors pourquoi votre messie y serait réfractaire au dialogue du pouvoir et moi une vendue?

          Ps L’Ombre qui marche, je ne peux pas démontrer que se sont les enfants de X ou Y qui se sont fait tués en Afrique du Sud, par contre je peux démontrer que Mandela et les autres leaders ont négocié avec le pouvoir blanc, oubliant les milliers de morts
          le sang coulé, l’ambiance des prisons, ils se sont surpassés ,vous qui parlez de dépassement de soi, de sacrifice pour la patrie, c’est justement cela qu’ont consenti Mandela et ses amis.
          L’Ombre tu m’as habituée à des analyses scientifiques, là tu me déçois véritablement mais tant pis, je ferai avec!

    • Matho dit :

      Je croyait qu’il revient au peuple souverain électeur d’imposer son choix. Maintenant s’il a renoncé qu’il le fasse savoir à J PING qui en prendra acte sans être ensuite taxé de tous les noms d’insectes. Et le dialogue du Président élu est le lieu, pour le peuple, d’aller lui signifier son renoncement, son abandon du combat ou sa nouvelle stratégie. Ne parler pas de Ping sans associer le Peuple qui l’a élu. Poser au peuple la question de savoir ce qu’il veut que Ping fasse maintenant.

  10. lepuant dit :

    On parle du DIALOGUE NATIONAL !? Quelle est la personne morale qui est ou qui sera habiletée à piloter ledit Dialogue ? Qu’on ne nous dise pas que ce dialogue sera dirigé par un AFRICAIN ! Puis que nous autres africains ne voyons que l’interet particulier au lieu de l’interet général .

  11. Jean Max dit :

    L’Union Européenne vient de confirmer avec la manière que Monsieur Bongo Ali n’est pas le président élu du Gabon. Libre à cet énergumène de tirer les conséquences et de dégager. Monsieur Bongo Ali est officiellement informé qu’il ne sera plus jamais reçu comme un président à l’international car l’UE européenne fera son kongossa à l’échelle planétaire pour que ce vilain bibendum soit ignoré complètement. Vive le Président Jean PING

    • Nkembo dit :

      @ Jean Max,
      Quelle est la conclusion du fameux rapport. Continuez à rêver. L’UE n’a pas condamné la décision de la cours constitutionnelle, le rapport fait état des irrégularités dans l’organisation des présidentielles et n’a jamais dit que Ping a gagné,j’ai cru entendre de la propre bouche de cette dame moutagani qu’ ils respectent la décision des institutions judiciaires. Et c’est bien la ç.c qui est l’institution judiciaire dont ils font état. Ce qu’on peut retenir de leur rapport : LES ÉLECTIONS ONT ETE MAL ORGANISE ALI RESTE PRÉSIDENT MAIS LORS DES ÉLECTIONS FUTURES SAISISSEZ VOUS.

      • Nkembo dit :

        ce qu’on peut aussi retenir de ce rapport c’est que l’UE encourage l’opposition (Ping et alliés ) et la société civile à dialoguer avec le pouvoir (Ali).
        Ping se retrouve isolé. Non j’avais oublié , il a encore le soutien du faiseur des monstre j’ai cité le Libano-senegalo-français Bourgi.

        • Jean Phil Samer dit :

          Tu comprends jamais rien laisses tomber. Par ailleurs le seul “roi” pour l ‘instant connu qu’ait fabriqué Bourgi c’est ton dieu en carton ……

        • Legende1987 dit :

          Frère même vous qui avez semble t il des diplômes universitaires vous ne savez pas lire le français ? Moi avec mon niveau CM 2 sans CEPE de 1987, j’ai compris que Ali et les institutions en charge des élections étaient peu recommandables et qu’on ne pouvait pas leur faire confiance et je reste poli. Si vous ne comprenez pas ça vous ne comprendrez jamais rien.

  12. Legende1987 dit :

    Toi Jean Jacques, lorsque tu seras victime des abus de pouvoir des personnes que tu défends là, vers qui vas tu te tourner pour demander justice ? Fais attention, cela n’arrive pas qu’aux autres.

  13. la fille d'oss kama dit :

    bien avant le raport de l ue de source sur; nguiabanda alfred veut faire son gran retour aux affaires. il a demande a son frere qui es directeur de lenvironement mr ebobola de l amener chez sa ministre de lenvironement pr aller s agenouiller chez ali bongo. il veut qu elle part voir le vieux owono nguema pour qu il l aide. comme nguiabanda a des soutiens au nord du gabon grace a la fille oyoumi qu il a marie au fils d’un soutien de jean ping il compte sur eu pr metre la presion a la mainistre. des proches de la famille manza qui sont au petrole diz la fille oyoumi es auusi la parente d’albert yangari et qu ils ont tous soutenu yangari pr gagner l election avec jean ping. maintenant pr que ca passe a la presidence nguiabanda compte sur son fils oyoumi qui est conseiller du president. il doit aller voir boguikouma qui etait proche de nguiabanda quand il etait dg de la sgep. boguikouma fesait les affaires avec lui. quand ya leon paul ngoulakia etait a la presidence et a la caistab il disait tjrs que c est le fils oyoumi qui donnait les informations dans les journaux et quand le president a enleve laure godjout il avait decide de ce venger donnant les informations aux journaux sur tout ce qui ce passait a la presidence. ya leon avait ausi dit que bocoup de gens a la presidence soutenait son action et que les recrutements etais bloque par le sg et que ces informations venais de la presidence. on peut dire que ce mr oyoumi de la presidence est un traitre et que toute les informations que les oposants avais pendant la crise venait de lui.boguikouma ne doit pas entre dans ce jeu. moi je propose que maintenant tous les oyoumi et ognagna soi virer de la fonction publique parceque leurs papas sont miliardaires. ils ont les diplomes non qu ils parte monter des entreprises et qu ils les diriges avec leur diplome. c est l egalite des chances. qu ils laissent les gabonais pauvres entre a la fonction publique.
    quand la CIA dirige des enquetes au gabon il y a tjrs des resultats.

  14. CHARY dit :

    Depuis que MR PING est entré dans le combat pour la libération du GABON de l’emprise destructrice de la france-a-fric et de leurs complices locaux, les bongo( secondé eux, par la légion étrangère), son parcourt, pourtant hautement délicat, du fait des nombreux pièges tendus par les amis d’ali bongo et de vincent bolloré, est sans faute, cela a le mérite d’entretenir la GRANDE CONFIANCE DES GABONAIS POUR MR PING.

  15. Henriette dit :

    Merci Matho, en effet ne jamais dissocier Ping du peuple.
    Nous autres peuple sue faisons nous a présent ? Que Ping ‘ousmane Isère qu’il va au bord de mer et on le suit c est tout.
    Laisser grandir nos enfts dans ce mensonge , le Seigneur’e nous le pardonnera jamais.Ali veutdialoguer ok qu’il reconnaisse ce rapport et fasse mea-culpa. ..Et nous aviserons . Basta

  16. Henriette dit :

    Grand merci à toi Matho. .. jamais dissocié Ping du Peuplec est simple que Ping nous dise qu il va au bord de’mer et on le suit .
    ALI VEUT LE DIALOGUE hé ben qu il approuve ce rapport de l U E et qu il fasse mea-culpa ensuite nous aviserons. Basta

  17. mayombodieudonne dit :

    ALI EST JEUNE ET PING EST VIEUX OK
    MAIS POURQUOI ALI VA DANS LES SOMMETS OU SE TROUVE BCP DE VIEUX.
    ALI A FELICITE TRUMP QUI EST BIEN SURE UN VIEUX;
    ALI ETANT JEUNE COE LE DISENT SES PARTISANTS IL DOIT ALLER DANS LE SOMMET DES JEUNES.

  18. imagine2016 dit :

    Totobianco,

    Oui, j’irai au dialogue d’Ali
    Oui,j’irai au dialogue, du président qui est passé en force
    qui a massacré des milliers de vies
    il se trouve que c’est lui qui détient la réalité, la légalité du
    pouvoir.

    Quand est ce que ce dialogue d’Ali va se tenir?

    je ne sais pas , aucune importance, je sais par contre que ce dialogue se tiendra , peut-être après la CAN, mais il y aura bien un dialogue.

    Le hic avec le dialogue que veut tenir l’opposition c’est savoir comment vous ferez pour traduire les résolutions prises à l’issue de vos travaux, parce qu’il faut bien que les gabonais puissent bénéficier du fruit de votre travail, un peu comme à la Conférence Nationale de 1990.

    Avez vous obtenu l’assurance du gouvernement Issozet Ngondet d’appliquer les recommandations et résolutions issues de votre dialogue ?
    Ceci suppose qu’une fois vos travaux terminés, vous comptez vous rapprocher du gouvernement et l’instruire des suites à donner à vos conclusions et à celui-ci de s’exécuter n’est ce pas?

    je compte sur toi et L’Ombre qui marche pour me dire comment va s’opérer ce “transfert de technologie” sans souffrances

    Faites le rapidement, votre éclairage pourrait décider de nombreux sceptiques qui n’arrivent toujours pas à comprendre par quel astuce le président élu qui ne jouit d’aucune légalité va pouvoir inscrire et traduire dans les textes et lois ses recommandations.

    Il ne s’agit pas d’outrage au président élu, mais bien d’une interrogation qui appelle une réponse simple.

    A+

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW