Le Real Madrid (D1 espagnole) aurait décidé d’entrer dans la danse pour recruter Pierre-Emerick Aubameyang, au prochain mercato estival. Ce qui annonce une opposition avec le grand rival, le FC Barcelone (D1 espagnole), également intéressé par le joueur de 30 ans. Un beau «Classico» en perspectives.

Après Barcelone, le Real Madrid serait lui ainsi intéressé par Pierre-Emerick Aubameyang. © sportsjoe.ie

 

Désignant généralement l’opposition entre le Real Madrid (D1 espagnole) et le FC Barcelone (D1 espagnole), le «Classico» pourrait se jouer hors des terrains de football. Après les rumeurs d’un intérêt de Barcelone pour Pierre-Emerick Aubameyang, le Real Madrid serait lui aussi entré dans la danse pour tenter de recruter l’international gabonais.

L’attaquant de 30 ans est le joueur vedette d’Arsenal (D1 anglaise) depuis son arrivée de Dortmund (D1 allemande) en janvier 2018. Durant l’exercice écoulé, le joueur a marqué 31 buts toutes compétitions confondues avec les Gunners. Cette saison, il en est déjà neuf. Le contrat de Pierre-Emerick Aubameyang expirera cependant à la fin de la saison prochaine. Et il ne restera probablement pas à Arsenal, si le club ne parvient pas à se qualifier pour la Ligue des champions.

«Après le FC Barcelone, le Real Madrid surveille également le cas du footballeur de 30 ans. Comme les Merengue, les Blaugrana pensent au Lavallois en vue du prochain mercato estival», a rapporté Daily Star. Le Real Madrid aurait cependant la préférence du joueur, qui n’a jamais caché son envie d’y évoluer. «Je veux passer la barre des vingt buts en championnat pour espérer jouer un jour au Real Madrid. Je rêve toujours de l’Espagne», avait-il confié en 2015, alors qu’il évoluait encore à Dortmund. Ce rêve est-il toujours d’actualité ?

Dans tous les cas, les deux clubs rivaux, qui souhaitent renforcer leur attaque, ne se feront pas de cadeaux pour tenter de recruter Pierre-Emerick Aubameyang, dont la valeur marchande tournerait autour de 39 milliards de francs CFA.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW