Assimilant le recensement biométrique général de la fonction publique à une distraction de l’opinion, la confédération syndicale Dynamique unitaire (DU) exige la publication des résultats des précédents recensements avant d’entamer la nouvelle opération.

La Dynamique unitaire doute des objectifs réels du prochain recensement biométrique des agents publics. © D.R.

 

Prévu démarré dans les prochaines semaines sur l’ensemble du territoire, le recensement biométrique des agents de l’État est loin de convaincre les membres de la confédération Dynamique unitaire (DU). Ceux-ci réclament les résultats des précédents recensements et audits de la fonction publique.

Selon le ministre de la Fonction publique, ce recensement permettrait de «combiner les emplois aux différents profils pour aboutir à des actions de reconversion professionnelle, d’améliorer les conditions de travail des agents et une bonne employabilité au sein de l’Administration, d’assainir et harmoniser les fichiers de la Fonction publique, de la solde, de la Cnamgs et de la CPPF afin de favoriser une meilleure gestion des ressources humaines». Madeleine Berre assure également que cette opération permettra de «maîtriser la gestion des carrières des agents publics, la masse salariale et limiter les litiges et les conflits administratifs de redéploiement».

Pour Dynamique unitaire, les réels objectifs seraient à l’opposé de ceux indiqués par le ministre. Selon le secrétaire général de la Dynamique unitaire, Louis Patrick Mombo, sur sa page Facebook, cette opération pourrait «constituer un moyen subtil, et intelligent pour détourner l’argent du contribuable, comme ce fut le cas lors des précédents recensements dont les résultats sont toujours attendus. Il pourrait également être un moyen de régler les comptes aux agents de l’État comme ce fut le cas lors du pseudo recensement de juillet 2018. Jusqu’à présent, les dégâts de ce pseudo recensement de juillet 2018, font des effets».

Dynamique unitaire invite le gouvernement à se consacrer à la résolution des « vrais problèmes rencontrés par les agents de l’État», notamment la vie chère et la régularisation de toutes les situations administratives des agents de l’État.

 
 

3 Commentaires

  1. Ou ya bila! dit :

    Dynamique unitaire invite le gouvernement à se consacrer à la résolution des « vrais problèmes rencontrés par les agents de l’État», notamment la vie chère et la régularisation de toutes les situations administratives des agents de l’État!

    Du vrai n’importe quoi! Franchement!

  2. NTEM MVOU dit :

    Que voulez vous dire monsieur?

  3. Edwars Rakarmasay dit :

    Injonction du Maroc qui est décidément devenu gérant de la solde au Gabon,via son groupe bancaire, afin de mieux gérer en retour les dépenses de fonctionnement, notamment militaires,du royaume.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW