Le ministère en charge de la Fonction publique s’est doté, le 5 septembre, d’un site Internet dédié au recensement biométrique des agents de l’État. Sa vocation est de faciliter la gestion de cette opération.

Le ministère de l’Emploi, de la Fonction Publique, s’est doté d’un site internet dédié à l’opération de recensement biométrique des agents de l’État. © D.R.

 

Pour faciliter la gestion du recensement biométrique qui va démarrer sous peu, le ministère en charge de la Fonction publique a ouvert, le 5 septembre, un site Internet. Cet outil lui permettra de disposer d’une base de données fiable, susceptible de garantir la pertinence et l’efficacité du système d’information et de gestion des ressources humaines.

«Ce site Internet a été mis en place afin de faciliter l’opération, en apportant des informations pratiques ainsi que celles nécessaires au remplissage des fiches de recensement. En effet, tous les agents de l’État pourront visualiser et imprimer leur situation administrative via ce site Internet», assure le communiqué du ministère.

Accessible à travers le lien http://www.recensement-biometrique.ga/, le déploiement de cette plateforme numérique se fera par étape, «afin de garantir une meilleure prise en main et surtout avoir le temps de prendre connaissance des informations relatives au recensement biométrique». Chaque agent sera pourvu d’un identifiant pour accéder au site.

Selon le programme mis en place par le ministère, l’ensemble des agents, dont la rémunération est prise en charge par le budget de l’État, traitée par la direction de la Solde et payée par le Trésor, disposeront, du 6 au 10 septembre 2019, d’informations sur le recensement sous format textes, images et vidéos, qu’ils pourront télécharger et partager.

À partir du 11 septembre 2019, soit deux jours après le début de la distribution des fiches et des mots de passe personnels, ils pourront avoir accès à l’espace de connexion, afin de consulter leur situation administrative, informe le communiqué.

 
 

1 Commentaire

  1. moundounga dit :

    Bjr. voila encore une initiative qui va entrainer des remous. Ok pour le site, mais on fait comment pour ceux là qui ne dispose pas d’outils informatique ou n’ont jamais été formée à la saisie des données ? J’espère simplement que ce ne sera pas une colle pour dire que tel ou tel agent n’a pas renseigner sa fiche et lui couper le salaire. La vérité vraie est qu’au Gabon il n’y a pas internet partout. SVP, expliquez plus pour que l’on comprenne bien le mode opératoire de ce énième recensement. Amen.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW