En vue d’amener les fidèles chrétiens à s’approprier davantage l’œuvre de Don Bosco, une campagne d’évangélisation est en cours à la paroisse d’Okala-Mikolongo.

Un moment de la campagne d’évangélisation en cours. © Gabonreview/Steve jordan

Un moment de la campagne d’évangélisation en cours. © Gabonreview/Steve jordan

 

La paroisse Marie Auxiliatrice d'Okala-Mikolongo, son curé et un moment des activités en cours. © Gabonreview/Steve jordan

La paroisse Marie Auxiliatrice d’Okala-Mikolongo, son curé et un moment des activités en cours. © Gabonreview/Steve jordan

Située dans la commune d’Akanda, la paroisse Marie Auxiliatrice d’Okala-Mikolongo organise, du 8 au 17 mai courant, la deuxième édition d’une campagne d’évangélisation dénommée «Ephrata», ce qui signifierait «Ouvre toi». Ce rendez-vous œcuménique s’inscrit dans le cadre des activités ecclésiastiques de cette paroisse. Se voulant un moment d’enrichissement spirituel au bénéfice des chrétiens (catholiques et protestants) et de tous ceux qui croient aux saintes écritures, cette campagne est placée sous le thème «Résister aux puissances du mal : Ne craint pas, crois seulement» (Mc 5.36).

Selon Roland Mintsa, le curé de la paroisse, il est avant tout question de magnifier l’œuvre et la vie de Don Bosco qui étaient exclusivement consacrée à l’encadrement des jeunes. La paroisse d’Okala-Mikolongo a d’ailleurs arrimé son action à cette lignée. La petite mission catholique comporte, en effet, de nombreux plateaux sportifs en son enceinte. Elle organise régulièrement des rencontres avec les jeunes pensionnaires de la prison centrale de Libreville, distribue des trophées aux meilleurs élèves des établissements primaires et mène actuellement un projet devant déboucher sur des rencontres périodiques entre les jeunes des différentes paroisses de Libreville, avec des excursions à l’intérieur du pays.

Au titre des thèmes qui seront abordés durant cette campagne, on note : «Les sorts et les jeteurs de sorts», «Satan peut-il pénétrer un témoin du Christ dans le monde ?», «La sorcellerie et les prières de la délivrance»… Au terme de la campagne qui interviendra le dimanche 17 mai 2015, une messe de clôture sera dite par le Mgr Patrick Nguema Edou.

 

 
 

1 Commentaire

  1. Omayera dit :

    Que Dieu protège le Gabon

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW