Le coordonnateur provincial du Rassemblement héritage & modernité dans l’Ogooué-Maritime, Yves Bouangas Issani est porté disparu depuis le 21 septembre 2018 à 21 heures.

Le coordonnateur provincial du Rassemblement héritage et modernité dans l’Ogooué maritime, Yves Bouangas Issani, porté disparu. © D.R.

 

Soixante-douze heures déjà que les famille biologique et politique du coordonnateur provincial du Rassemblement héritage & modernité dans l’Ogooué Maritime, par ailleurs candidat tête de liste aux élections locales au deuxième arrondissement de Port-Gentil, sont sans nouvelles d’Yves Bouangas Issani.

Selon un communiqué du président du RHM, Alexandre Barro Chambrier, le coordonnateur provincial du Rassemblement héritage & modernité dans l’Ogooué- Maritime est porté disparu depuis le vendredi 21 septembre 2018, à 21 heures. «En dépit des efforts des membres de sa famille biologique et politique, ce dernier reste introuvable», indique-t-il.

Cette disparition pour le moins inquiétante est intervenue quatre jours après des menaces de mort proférées à l’encontre d’Yves Bouangas Issani, et des actes de vandalisme perpétrés au siège du parti de Port-Gentil, le 18 septembre dernier. Alexandre Barro Chambrier qui a saisi les forces de police nationale, «espère que ces dernières établiront la lumière sur cette situation de trop qui ne favorise pas l’épanouissement de la démocratie et ne présage pas de la tenue des élections apaisées dans notre pays».

 
 

3 Commentaire

  1. Bruno Messan dit :

    Nous condamnons cet enlèvement avec force, mais à cause des têtus qui ont trahis la coalition. La diaspora n‘a pas lancé d‘alertes à l‘international pour demander sa libération.

    • Doly imossi dit :

      C’est toujours vous qui vous donné le bon rôle en faisant la dictature des idées tout en reproduisant les même schéma que les émergents. Vous ete libre de ne pas participer élections mais vous n’avez aucune qualité à décerner le titre de traître à ceux qui y vont. Même Ping lui même n’est pas contre la participation de certains car si cela aurait été le cas il l’aurait clairement signifié de la même manière il a été claire pour ne pas aller au dialogue des émergents ou qu’il est claire qu’il revendique la victoire du peuple

  2. l'enfant de bakouaka dit :

    Quelle honte!

    Le monsieur détourne le budget de campagne puis simule un enlèvement. Sa famille s’inquiète. Les politicards commencent à s’agiter…
    Soyons à l’avenir plus prudents avec les informations.

Poste un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW