Le Rassemblement Héritage et Modernité (RHM) annonce pour les 5, 6 et 7 avril 2019, son 1er congrès extraordinaire sous le thème : «asseoir le parti sur des bases solides et durables».

Alexandre Barro Chambrier et les cadres du Rassemblement héritage et modernité, le 16 mai 2018. © Gabonreview

 

Près de deux ans après sa naissance sur les cendres du Front de l’unité nationale et le développement unitaire (Fundu), le parti présidé par Alexandre Barro Chambrier, va réunir ses militants pour trois jours en congrès extraordinaire à Libreville, sous le thème : «asseoir le parti sur des bases solides et durables».

Selon Alexandre Barro Chambrier, il s’agira au cours de ces assises de procéder à une analyse approfondie de la situation politique du Gabon, de tirer les enseignements des élections législatives et locales jumelées des 6 et 27 octobre 2018. Le parti doit tirer tous les enseignements du contexte juridique et politique, afin de mieux se préparer pour relever les défis actuels et ceux qui se profilent à l’horizon. Le congrès sera également mis à profit pour le renouvellement des dirigeants des organes du parti.

Une mobilisation massive des militantes et militants du parti est vivement souhaitée afin d’offrir une «nouvelle impulsion à la vie du RHM résolument ancrée dans le camp de l’opposition qui lutte avec détermination pour le changement véritable et l’alternance dans notre pays», a indiqué le président du RH, Alexandre Barro Chambrier.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW