Les travaux de la route Port-Gentil-Omboué, entamés en 2014, et malgré quelques impondérables, enregistre déjà un taux de réalisation de 98%. Le chantier devrait être livré en septembre prochain. La confirmation de cette livraison a été faite, le 3 juin,  à l’issue de la visite du chantier par le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime, Patrice Ontina.

Réalisée aujourd’hui à 98%, la route Port-Gentil-Omboué devrait être livrée en septembre 2019. © Gabonreview

 

L’un des deux ponts du joyau architectural routier reliant Port-Gentil à Omboué. © Gabonreview

Après moult péripéties liées le plus souvent au manque de financement, la route Port-Gentil-Omboué, dans la province de l’Ogooué-Maritime, devrait être livrée  en septembre 2019. Cette information, recueillie à la suite de la visite du gouverneur de la province, Patrice Ontina, sur le chantier, le 3 juin dernier, valide les promesses de l’entreprise adjudicataire du marché, China Road and Bridge Corporation.

5 ans de travaux, c’est le temps qu’aura mis le chantier de la route Port-Gentil-Omboué, longue de 95,92 km, disposant de deux ponts dont l’un, s’étire sur 4,707 km sur le fleuve Ogooué à Ozouri, tandis que l’autre, d’une longueur de 4, 577 km, enjambe la lagune Nkomi. Pour les responsables de l’entreprise ayant accompagné le gouverneur, l’ouvrage sera effectivement livré en septembre 2019. Des assurances ont d’ailleurs été données dans ce sens à Patrice Ontina qui souhaitait s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. «Je suis venu voir l’état d’avancement de ce vaste chantier. Les travaux vont bon train, et ils ont atteint un niveau de réalisation de 98%», a indiqué le gouverneur.

Cette infrastructure aura un impact certain sur le développement socio-économique de la localité et du pays entier. La facilitation de la circulation des biens et la mobilité des personnes notamment, accentueront la valorisation des richesses naturelles de la région (bois, minerais, productions agricoles) et accroitra le développement du potentiel touristique. Il permettra ainsi de connecter cette partie du pays, où l’on se rend encore par voie maritime ou aérienne, au reste du réseau national.

«Ce n’est pas une simple route. C’est une route qui va changer le Gabon. Le pays ne sera plus le même après. Le fait de relier la capitale économique au reste du pays amènera un grand bouleversement sur le plan économique, mais aussi dans les secteurs agricole et touristique», assurait le président Ali Bongo, lors d’une visite de terrain.

Au début, les travaux étaient prévus pour durer 60 mois. Ils sont financés avec l’appui de la China Exim Bank pour 342 milliards de francs CFA (95%) et de 17 milliards par l’Etat gabonais (5%).

 
 

6 Commentaires

  1. bassomba dit :

    On ne peut que s’en réjouïr, bravo!

  2. Lavue dit :

    Moi je ne dirais pas tout de suite bravo. Attention aux effets d’annonce. Où est l’urgence d’annoncer au mois de juin une livraison prévue pour septembre. Comment a-t-on estimé les 98% de réalisation. Que représentent les 2% restants. Un blocage significatif pourrait se situer à ce niveau-là. Arrêtons de trop baigner dans les comportements politiciens, c’est pas nécessaire. Pour ma part je suis prêt à parier tout ce que vous souhaiteriez, en septembre 2019 rien ne sera livré. C’est simplement du réalisme motivé par ce qu’on a toujours vu dans le pays.

  3. ENDUNDU dit :

    Mr LAVUE, il ne faut pas tomber dans un pessimisme béat, il faut positiver. Tout n’est pas aussi mal que ça, voyons!!!!

  4. Lavue dit :

    M. ENDUNDU c’est pas du pessimisme. Tout se réalise en respectant les engagements vis à vis de nos partenaires et partant les échéances. Avec la situation financière que connait le pays, on peut tranquillement se demander que représentent les 2% restants, si l’on accepte que les 98% réalisés sont effectifs. Sans être pessimiste je pense que le langage de la vérité est bien pour tout le monde,on ne va pas continuellement vivre avec un langage a connotation politique ou politicienne. Quand on voit ce qui a été dit sur les autres chantiers inachevés, faut éviter de tout avaler. Le Gabonais que je suis se réjouit bien évidemment de cette importante et superbe réalisation réalisation. C’est ce qu’on souhaite tous pour la pays. Mais si mon commentaire peut constituer un stimulant auprès des hauts responsables, afin que je sois démenti par les faits ce serait grandiose croyez-moi.

    Cordialement

    • Yves Saboue dit :

      Je dirais que cette route est terminée à 80 ou 85% maxi. J’ai fait Port-Gentil-Omboué la semaine dernière. Les ponts sont en voies de finition. Entre Port-Gentil et Ozouri, beaucoup reste encore à faire. Je serai vraiment étonné qu’elle soit livrée en Septembre.
      Je crois qu’ils ont voulu dire ” la route Ozouri-Omboué finie à 98%”

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW