Ce vendredi 20 septembre, s’ouvre à l’Institut français du Gabon (IFG), “la saison de musique classique et jazz”, qui verra la participation d’artistes gabonais et de diverses autres nationalités. Deux concerts jazz ouverts au public à des tarifs réduits sont déjà annoncés pour ce week-end.

Un quartet jazz sur scène à l’IFG (photo d’archives). © Gabonreview

 

Comme chaque année, l’IFG fait la part belle à la musique classique et au jazz après les vacances d’août. Pour l’édition 2019, la structure annonce pour ce vendredi le démarrage effectif de la saison, avec deux concerts exclusivement jazz prévus ce week-end. Menu plutôt alléchant.

Dès 19h30, ce 20 septembre, en effet, ce sont Fabrice Dupe, Alain Villanneau et Jac Bouniard du groupe français Trillo qui ouvriront le bal. Entre «bonne humeur» et détente, le trio proposera au public un tour d’horizon de l’œuvre des grands musiciens de ce monde. Blues, biguines, funks et autres standards revisités seront de la partie, annonce l’iFG.

Présentée comme le «premier temps fort culturel proposé depuis la reprise de l’activité à l’IFG», la saison 2019 de musique classique et jazz ne manquera pas d’inviter sur scène des musiciens gabonais aux côtés de ceux venus d’Europe. C’est notamment le cas de l’orchestre gabonais Dinduma-Jazz, qui occupera la scène de la “Salle 400” de l’IFG, le samedi 21 septembre à 19h30. Au bout de deux ans d’existence, D-Jazz a déjà fait reconnaître son swing sur plusieurs scènes à Libreville.

Prévue jusqu’au 10 octobre prochain, la saison musicale de l’IFG fera la part belle à la musique classique à partir du vendredi 27 septembre prochain, avec un troisième concert. Ces trois premiers concerts sont ouverts au public au tarif de 5000 F CFA et 4000 F CFA pour les adhérents.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW