Le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) va se doter d’un corps d’aides-soignants. 13 agents en formation de six mois au sein de l’hôpital public, constitueront la première cuvée de ces professionnels paramédicaux.

Les futurs aides-soignants du CHUL en pleine séance de formation. © CHUL

 

Dans le cadre de l’amélioration de l’offre de soins aux malades, le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) va se doter d’un corps d’aides-soignants. L’établissement sanitaire public vient de lancer la formation de 13 agents qui constitueront sa première cuvée d’aides-soignants.

Surveiller le malade, l’aider à se lever, à se laver, à s’habiller et à marcher sont les activités quotidiennes de ces professionnels paramédicaux. Cette formation de six mois vise à doter les futurs aides-soignants de compétences et outils nécessaires à la prise en main efficace des actes liés aux soins du corps et à la relation psycho-affective avec la personne soignée.

Les enseignements sont dispensés par un groupe de sept praticiens et enseignants en sciences infirmières. Elles s’articulent autour de huit modules, portant notamment sur l’accompagnement d’une personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne, en tenant compte de ses besoins et de son degré d’autonomie ; l’appréciation de l’état clinique d’une personne et la réalisation des soins adaptés à l’état clinique de la personne.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW