Malgré les brèves apparitions du président Ali Bongo à Libreville, assorti d’un Conseil des ministres avec «une pluie de nominations», le pasteur George Bruno Ngoussi a appelé, le 1er mars, la Cour constitutionnelle à déclarer, sans délai, la vacance de la présidence de la République.

Le pasteur George Bruno Ngoussi Lors de sa déclaration, le 1er mars 2019 à Libreville. © D.R.

 

Inexorablement, la présence d’Ali Bongo à Libreville, les 26 et 27 février derniers, n’a pas mis de terme aux appréhensions relatives à son rétablissement. En dépit du fait que le chef de l’État a fait plusieurs tours de ville, mais à bord de son véhicule, et qu’il a présidé un Conseil des ministres, l’homme de Dieu ne semble pas convaincu de la capacité de ce dernier à diriger le pays. Dans son appel, il demande «la déclaration, sans délai, de la vacance de la présidence de la République et la reconnaissance de la souveraineté du peuple gabonais volée le 31 août 2016, car c’est la seule consultation électorale qui a connu l’annulation de 21 bureaux de vote dans le deuxième arrondissement de Libreville, sans reprise d’élection dans les bureaux en question».

Aux hommes de Dieu, le pasteur Ngoussi a également lancé un appel et des mises en garde. «C’est le lieu de dire à ceux qui se disent hommes de Dieu et qui cherchent à justifier leur duplicité en employant hors de leur contexte les versets bibliques pour tenter de tromper, au maximum, les chrétiens gabonais, d’arrêter leur funeste manipulation», a-t-il demandé, invitant à faire une différence entre une institution et un individu, un être humain.

S’inspirant des versets bibliques, le promoteur de la Radio télévision Nazareth (RTN) indique que «Jésus Christ appelle «prochain», l’homme pour lequel il a donné sa vie». «La bible ne déclare-t-elle pas que : quand les méchants périssent, les justes se multiplient ? Et quand les méchants s’élèvent, chacun se cache. Quand les justes se multiplient, le peuple est dans la joie. Quand les justes triomphent, c’est une grande gloire», a-t-il dit.

Aux chrétiens enfin, il rappelle qu’«ils ne devraient pas faire foi à tout cet ensemble des faits et gestes mensongers, car investis de discernement que nous confère notre père par son Saint-Esprit». En substance, il fait allusion à «la persistance de ceux qui croient tenir en otage tout un peuple par leur obstination à faire de l’État gabonais leur chasse gardée, où ils peuvent manipuler, à leur guise, la Constitution qui est la mère des lois…».

 
 

8 Commentaires

  1. Julien dit :

    Le “charisme” de ces gens (si on peut s’exprimer ainsi), c’est : le vol, les assassinats, etc… Rien de positif ne peut sortir de la famille et du clan Bongo. Rien…

    Réfléchissons un peu : si cette famille avait géré convenablement les richesses d’i Gabon, aucun gabonais ne serait dans la misère. Aucun…

  2. LILIAN dit :

    Brice Laccruche Alihanga qui cherche à devenir président du Gabon avec la complicité de Sylvia Bongo, de 3M, du clan Bongo, de la France et du Maroc… Tu n’y arriveras pas. Un seul CONSEIL à te donner : LAISSE LE GABON AUX GABONAIS. C’est une mise en garde. Il va t’arriver un malheur si tu insistes… Tans pis pour toi…

  3. RDCongolais dit :

    Plus MABOULE que le peuple gabonais, il n’y en a pas. Vous êtes géré par la France via le Maroc, et vous laissez faire ? Quelle honte ! Ça ne se passera JAMAIS ainsi en RDC. Nous sommes fiers d’être congolais et libre.

  4. Vivien kaly dit :

    Le peuple gabonais DORT.Et pendant ce temps la bande à Bongo, la France et le Maroc prépare une surprise désagréable au peuple gabonais. Si tu ne réagis pas vite, peuple gabonais, tu auras ENCORE un Bongo au pouvoir ou l’un des proches, avec, bien sur, la bénédiction de la France et du Maroc. Tans pis pour toi.

  5. B2 dit :

    Aliangha Lacruche Fargeon était / est directeur de cabinet d’Ali Bongo, comme l’était Omar Bongo avec Léon Mba. La suite, devinez ? L’heure est grave !!!

  6. jun dit :

    merci Pasteur cette déclaration vous honore!

  7. diogene dit :

    Tiens, le roi du mensonge donne des leçons…

    Dois-je rappeler que dans un texte de propagande religieuse, il est écrit que tout pouvoir vient de dieu.
    Avec cette phrase les religieux se sont alliés, quand ils ne les ont pas promus, aux régimes les plus pourris de l’Histoire.

    Quand aux méchants et aux gentils, votre manichéisme infantile n’est plus de mise depuis bien longtemps.

    En appeler au discernement dans ce monde complexe et vicieux, alors que la bouche qui parle vit en matérialiste et prêche en idéaliste, de qui se moque-t-on ?

    Retourne à la niche avec tes icônes (fétiches chrétiens) !

  8. PASTEUR MERCI POUR TON COURAGE. DIEU A ENCORE DES HOMMES FORTS SUR LA TERRE COURAGE LA VICTOIRE EST AU BOUT DE L’EFFORT. TOI AU MOINS TU DIS CE QUE TU PENSE C’EST PUISSANCE DU SAINT ESPRIT QUI DONNE LA FORCE. PASTEUR CONTINUE A DIRE LA VERITE. NE T’OCCUPE PAS DES AUTRES QUI SE TAISENT EN TEMPS DE CRISE.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW