Un Gabonais sur quatre ne croit pas que les vaccins sont sûrs. C’est le résultat d’une enquête mondiale publiée le 19 juin 2019, par Wellcome/Gallup. C’est la deuxième proportion la plus élevée des 144 pays étudiés, après celle de la France. Ils sont 26% à être en désaccord avec l’efficacité des vaccins et 96% à penser qu’il est important pour les enfants d’avoir des vaccins.

26% des Gabonais sont en désaccord avec l’efficacité des vaccins. © Gabonreview

 

Un Gabonais sur quatre ne croit pas que les vaccins soient sûrs, selon une enquête mondiale publiée le 19 juin et qui fait du Gabon, le deuxième pays le plus sceptique sur l’efficacité des vaccins parmi 144 étudiés, après la France et devant le Togo, la Russie et la Suisse.

A l’échelle nationale, l’attitude de méfiance est très peu prononcée. Le rejet est un peu moindre avec 26% des personnes qui sont en désaccord avec la sûreté des vaccins, 12% en désaccord avec l’efficacité des vaccins, contre 96% de Gabonais interrogés qui affirment qu’il est important de faire vacciner les enfants. Mais ce sentiment ne se concrétise pas forcément dans les faits : la couverture vaccinale étant à la hausse, selon le gouvernement gabonais qui contribuerait à 100%.

Selon le sondage réalisé par l’institut américain Gallup pour l’ONG britannique Wellcome, dans les régions à revenu élevé, la sécurité des vaccins est moins assurée. De même, les personnes qui font beaucoup confiance aux médecins et aux infirmières dans ces régions, considèrent très probablement que les vaccins sont sans danger.

À l’échelle mondiale, huit personnes sur dix (79%) sont plutôt d’accord ou tout à fait d’accord avec le fait que les vaccins sont sans danger, tandis que 7% sont légèrement ou fortement en désaccord. 11% des personnes interrogées ne sont ni d’accord ni en désaccord et 3% déclarent «ne savent pas».

Cette étude de l’ONG médicale britannique Wellcome est la première du genre. Elle a mis en contribution 140.000 personnes de plus de 15 ans, dans 144 pays, interrogées l’an dernier sur ce qu’ils pensent de la science, des professionnels de santé et des vaccins.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW