Le ministre gabonais de la Santé et l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Gabon ont signé, le 26 juillet dernier à Libreville, le protocole d’accord qui renouvelle la coopération de leurs deux pays respectifs dans le domaine de la santé.

Max Limoukou et Hu Changchun, le 26 juillet 2019, après avoir signé les protocoles d’accord liés au renouvellement de la coopération entre le Gabon et la Chine en matière de santé. © Gabonreview

 

Moments de la cérémonie. © Gabonreview

Présentées par Max Limoukou comme «un modèle de coopération sud-sud exemplaire» s’étant «renforcé et fructifié» depuis 2009 avec l’arrivée au pouvoir d’Ali Bongo, 44 ans après leur entrée en vigueur, les relations d’échange entre le Gabon et la République populaire de Chine dans le domaine de la santé ont symboliquement été renouvelées, vendredi, à l’Hôpital de la coopération sino-gabonaise de Libreville. Le ministre gabonais de la Santé et Hu Changchun l’ambassadeur de la Chine au Gabon ont pris part à la cérémonie de signature officielle du protocole d’accord consacrant ce renouvellement. La partie chinoise en a profité pour réitérer son soutien au Gabon à qui elle a fait don d’un important lot de médicaments et d’équipements biomédicaux destinés aux deux hôpitaux chinois de Libreville et Franceville.

«La santé se situe toujours au cœur des priorités du gouvernement gabonais et constitue également une coopération phare sino-gabonaise. Dès ma prise de fonctions au Gabon, c’est la troisième fois que je suis venu témoigner la remise de don des médicaments. Je me souviens également du passage du navire hôpital chinois l’Arche de la paix, en octobre 2017, qui a apporté des soins gratuits à 6000 patients locaux», a exprimé Hu Changchun, affirmant que dans le cadre de la 45e année des relations diplomatiques entre le Gabon et la Chine, la coopération multisectorielle «s’est engagée dans la voie expresse».

Déjà 20 missions médicales chinoises au Gabon !

Le renouvellement officiel de la coopération entre le Gabon et la Chine en matière de santé a également été l’occasion pour les deux pays de signer un second protocole d’accord relatif cette fois au renouvellement des missions médicales chinoises au Gabon, d’autant que la 20e mission arrivée en juillet 2018 est censée quitter le Gabon en août prochain. L’ambassadeur de Chine au Gabon a rappelé que c’est depuis 1977 que ces missions existent, et qu’en plus d’assurer leurs services réguliers au sein des hôpitaux de Libreville et Franceville, les missionnaires chinois effectuent des tournées à l’intérieur du pays où ils apportent des soins et des médicaments aux populations vivant dans les régions retirées.

Depuis, ces «anges à blouse blanche» ont effectué plus de 300 000 consultations, selon Hu Changchun. Aussi, pour exprimer sa gratitude aux 13 membres de la 20e mission, Max Limoukou a-t-il tenu à leur décerner un certificat de reconnaissance, «pour leur intégration dans la vie de l’hôpital et leur implication dans les projets visant à l’amélioration de la prise en charge des patients», a expliqué Gisèle Mounguengui épouse Kouanga, la directrice de l’hôpital.

Deux des 13 membres, le Dr Yang Tingshuang, chef de la 20e mission, et le Dr Ma Xuelu, pédiatre, ont également reçu du ministre gabonais de la Santé un certificat d’honneur. Le premier «pour avoir initié trois projets, à savoir : l’équipement du bloc opératoire, la création et l’équipement du service de physiothérapie de la médecine traditionnelle  chinoise et la caravane médicale ‘‘Ndjolé 2018’’». Le second a quant à lui été honoré «pour son travail accompli avec la 19e et 20e mission depuis 2016, soit un total de 9 527 patients consultés».

«Ce geste, explique Max Limoukou, n’est rien d’autre que la manifestation de l’importance accordée à cette coopération très dynamique, constructive et agissante.»

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW