Après le vol d’un groupe électrogène de 7 tonnes le 11 avril au musée national, le ministre de la Culture et des Arts, Alain-Claude Bilie-By-Nze, a émis des craintes sur la sécurisation du site censé abriter des pièces précieuses pour le Gabon.

La devanture du nouveau musée national à Libreville. © D.R.

 

Le musée national été victime d’un vol le 11 avril. Un groupe électrogène de 7 tonnes a été emporté par des inconnus. Alerté, le ministre de la Culture s’est rendu sur les lieux. Ce dernier n’a pas caché son amertume face à la gravité de l’acte. «C’est un choc! Un choc parce que c’est un bien de l’Etat gabonais», s’est indigné Alain-Claude Bilié-By-Nze.

Pour le ministre de la Culture, le vol dépasse l’entendement. D’autant que « le groupe se trouve dans une enceinte protégée avec une clôture très haute et forte, avec un portail qui mérite une forte attraction humaine pour pouvoir l’ouvrir et qui plus, est gardée 24 heures sur 24 par les forces de police national. Et L’embarquement d’un tel groupe nécessite toute une logistique», a-t-il relevé.

Si la disparition du groupe électrogène nécessite le renforcement des mesures de sécurité au sein du musée national, pour Alain-Claude Bilie By-Nze, cela doit interpeller. «Ceci doit être une alerte pour que ce musée soit une place force. Parce qu’il va abriter des pièces d’une extrême rareté et précieuses pour le Gabon». «Là nous avons un groupe électrogène qui a disparu. Imaginez toutes les pièces rares qu’on va devoir exposer ici(…)», a-t-il déclaré.

En travaux de réfection depuis plusieurs mois, le bâtiment du nouveau musée national situé sur l’ancien site de l’ambassade des Etats-Unis, en face de la Chambre de commerce, est censé être livré courant juin 2018.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga

 
 

9 Commentaires

  1. gabomama dit :

    Alain-Claude Bilie By-Nze ne parle pas d’enquête policière parce qu’il sait ou est partie ce groupe. Quelqu’un qui a été en tôle pour des chèques sans provision est bien capable de ce genre d’actes.

    • PICOLO dit :

      C’est bien vrai ce que vous affirmez gabomama. S’il n’en sait rien, le connaissant, le peuple entier est étonné qu’il n’évoque même pas l’ombre d’une enquête pour un vole impossible sur un lieu gardé par les force de sécurité.
      Ce bonhomme continue à prendre des gabonais pour des vrais con mais nous savons très bien que même chez un makaya, un tel vole nécessite l’implication du maitre des lieux. sinon pourquoi ne pas cuisiner les agents en faction au moment du vole?
      Décidemment, le mogabo adore le lourd; après un vole à 99,93% en voici un autre de 7 tonnes.
      piètre menteur, piètre voleur!

  2. Ngouss Mabanga dit :

    Ali BABA et les 40 voleurs….suivez mon regard!

  3. gabonais@gmail.com dit :

    Actuellement,
    Travaillant a cote de ce batiment. Il n’existe aucun musee national a cet endroit. ce batiment a ete donne a titre gracieux par l’ambassade des etats unis a l’etait Gabonais. Actuellement il ya des travaux de demantelement du batiment. Et il existe en permanenece un groupe de Policiers qui resident sur place depuis pres de 1 an. Cette histoire de groupe electrogene esy juste pour attirer l’attention vers un pseudo musee national qui n’existe pas. QUE LE PEUPLE GABONAIS NE S’Y MEPRENNE IL N’EXISTE PAS DE MUSEE NATIONAL A CET ENDROIT. Allez y verifier par vous meme

  4. Matho dit :

    On a volé un groupe électrogène de 7tonnes en plein centre-ville à LBV! Pardon, je peux rire?

  5. koala dit :

    pour déplacer un groupe de cet acabit , il faut qu’une grue , des technicien et une remorque aient accès au site ===> donc accès autorisé par les agents en poste ( qui eux même ont surement eu l’ordre de laisser entrer et sortir le matériel )

    pour déplacer un groupe de cet acabit , il faut au minimum 2 ou 3 h ou mm 6 heure pour déconnecter , positionner la grue et remorque , tirer , soulever , déposer sur remorque….etc. s’ils ont eu tout ce temps ===> c’est qu’ils avaient l’autorisation de venir le chercher , et dans une endroit aussi surveillé ….huummm

    si avec tout ca , personne na rien vu !!!!!!!!!!

    je reste persuadé que sils cherchent bien , ils savent ou ca se trouve .le reste n’est que scenario de films comiques.

  6. PICOLO dit :

    Le groupe électrogène a été hacké par un ivoirien. Nous savons tous qu’au bongolande il est possible de pirater ce qui ne peut l’être.
    c’est pas Billy boy qui en dira le contraire.

  7. Tony otha dit :

    c’est vraiment triste et dire qu’il y a des gabonais qui croient en eux
    on connais bien qui est le l’auteur de se vole

  8. Nkembo dit :

    Le groupe a déjà été retrouvé, les voleurs mis aux arrêts, à noter l’implication d’un sujet libanais

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW